PARTAGER
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Après avoir dévoilé un premier aperçu du nouveau costume de Batwoman, il est désormais temps de voir Ryan Wilder en action dans ce premier trailer de la saison 2.

Javicia Leslie fait ses premiers pas en tant que Batwoman

La CW commence à dévoiler son jeu pour la reprise de ses séries qui se profile pour le début d’année prochaine. Après le premier aperçu du nouveau costume de Superman dévoilé hier, c’est un trailer que la chaîne dévoile pour la saison 2 de Batwoman. On peut donc y voir en toute logique Javicia Leslie faire ses premiers pas en tant que Ryan Wilder, un personnage créé de toute pièce pour reprendre le flambeau de Kate Kane suite au départ de Ruby Rose.

Globalement, ce trailer ne nous en apprend pas vraiment plus que ce que l’on savait déjà. A l’instar de Batman, c’est maintenant Batwoman qui a disparu, laissant vraisemblablement son costume dans les rues de Gotham, ce qui mènera Ryan Wilder à le retrouver (petite référence à Spider-Man ?). Alors que les proches de Kate pleure sa disparition, les citoyens de Gotham manifestent pour le retour de leur héroïne, ce qui motivera vraisemblablement Ryan Wilder à enfiler le costume.

Les avis quant à l’apparition de cette nouvelle Batwoman semblent partagés : d’un côté, Mary veut lui laisser une chance, tandis que pour Luke, personne ne peut être à la hauteur de Kate. De son côté, Alice semble toute excitée par cette nouvelle arrivée et continuera de semer le chaos dans les rues de Gotham. Pour en savoir plus, il faudra attendre la reprise de la série, prévue pour le 17 janvier.

Mocassin

Mocassin

Dernier représentant de la tribu des Mocassins, il prit le nom de celle-ci afin de la faire perdurer. Avant de s'exiler sur les terres dites civilisées, il trouva une pantoufle précieuse. Plus tard, il comprit qu'il avait en sa possession la pantoufle unique, la maîtresse des dix-neuf autres chaussons. Il était devenu le seigneur des godasses. Avec ce nouveau pouvoir, il fonda la communauté des fragiles, où seuls les braves osant exprimer leurs sentiments étaient acceptés.