On se retrouve comme chaque semaine pour les Highlights, le bilan de nos lectures hebdomadaires chez DC Comics, avec en l’occurrence les sorties du 22 septembre 2020.

LES VALEURS SURES

Highlights de la semaine #97 (Rebirth) 1

Dark Nights : Death Metal : Speed Metal #1

Collection : Rebirth

Scénario : Joshua Williamson

Dessins : Eddy Barrows

Voilà maintenant quelques temps que j’ai abandonné le run de Williamson sur Flash (ou plutôt, j’ai 23 numéros de retard sur ma pile à lire, je n’ai pas encore renoncé, mais je suis quand même loin d’être à jour !). Néanmoins, me voilà de retour avec le scénariste sur ce numéro spécial de l’event Death Metal, centré autour de la famille Flash et de la speed force. Moi qui avait gardé un souvenir très fatigué de son run sur le speedster, je suis assez surpris de voir que c’est beaucoup plus intéressant qu’il n’y paraît. 

Williamson écrit son histoire dans le cadre de Death Metal, avec ce satanée Batman who laughs amélioré en toile de fond, mais au-delà de l’exposition de rigueur, il ignore assez largement le tout pour faire de Speed Metal une histoire sur Flash et son héritage. Comme toujours chez lui, l’écriture garde quelque chose d’un peu faux et artificiel dans sa manière d’amener les dialogues. Vous savez, ce petit quelque chose qui fait que même sans regarder la couverture ou les crédits, on sait qu’on est dans un comics écrit par Williamson. C’est gravé dans son style assez typique, fait de dialogues descriptifs, de formules caricaturales et attachantes, avec d’exclamation. Mais ici, il l’écrit avec tout son cœur, toute sa sincérité et tout son amour pour Flash et son univers. Il rend ainsi hommage aux dernières années de Flash, et met au cœur de son histoire le personnage si souvent malmené de Wally West, et tout son héritage.

Ayant essentiellement découvert avec Wally sous le costume de Flash, je ne peux pas rester indifférent à cet hommage sincère et amoureux au héros qu’il a toujours été, même dans les errances éditoriales de DC. Williamson parvient à redorer son blason de la plus belle des manières, accompagné un Eddy Barrows qui accompagne bien le script du scénariste par son dessin dynamique. Une (petite) réussite dans un event autrement amusant, mais plutôt lourd.

– myplasticbus

Highlights de la semaine #97 (Rebirth) 2

Suicide Squad #9

Collection : Rebirth

Scénario : Tom Taylor

Dessins : Bruno Redondo

Je ne pense pas qu’il soit toujours bien utile de dire combien la Suicide Squad de Taylor est solide et ce numéro ne vient pas faire exception. L’intrigue avance bien, mais un peu trop vite et c’est la seule chose que l’on peut réellement critiquer. Il y a énormément de choses qui se déroulent ici, ainsi que quelques ellipses et c’est dommage car l’intrigue n’a pas le temps de respirer et certains éléments que l’on aurait aimé voir durer plus longtemps passent très rapidement. Mais il reste très peu de numéros et il faut bien boucler l’intrigue, donc c’était sans doute inévitable.

A part ça nous avons donc une bonne alternance entre moment d’émotions, d’action et des révélations. Révélation qui remet beaucoup de choses en perspective d’ailleurs, à voir si Taylor saura transformer l’essai pour que ce twist fasse sens et ne reste pas comme un cheveux sur la soupe. Qui plus est Redondo est toujours aussi bon à la partie graphique, là dessus rien à dire.On pourra tout de même souligner, avant de terminer, que la fin, qui est censée être choquante, l’est beaucoup moins quand on sait que DC l’a spoilé depuis des mois et c’est quand même vraiment idiot.

– Claygan

Highlights de la semaine #97 (Rebirth) 3

Batman – Superman #12

Collection : Rebirth

Scénario : Joshua Williamson

Dessins : Max Raynor

Williamson s’essaie à une tournure classique, à savoir suivre un dérivé du World’s Finest. Ce nouvel arc s’ouvre donc avec le team-up de Steel et Batwoman, seuls à avoir reçu un appel à l’aide provenant de la Batcave. La plupart du numéro consiste au flashback de Batman et Superman qui les a mené dans une énième galère, mise en page par Max Raynor qui fait un travail très louable. Comme les numéros précédents, c’est un numéro qui se lit bien, annonçant une aventure sur la face sombre de la Lune divertissante, sans chercher plus de profondeur ou à « changer les personnages à jamais » et c’est pas plus mal parfois.

– Sledgy7

Highlights de la semaine #97 (Rebirth) 4

Shazam! #15

Collection : Rebirth

Scénario : Jeff Loveness

Dessins : Brandon Peterson

Pour ce dernier numéro, confié une nouvelle fois à Jeff Loveness, le jeune héros se pose des questions sur ce qui est important dans l’action d’un héros. Une bonne introspection à travers une conversation entre Billy et une de ses professeure qu’il vient de sauver, limitée par le manque de place évidemment, mais bien dessinée par Peterson. J’aime voir les héros au-delà du combat contre un robot géant bien représentatif. Ce n’est pas une fin grandiose, mais ça raconte quelque chose au moins.

– Sledgy7

DECEPTIONS

Highlights de la semaine #97 (Rebirth) 5

Aquaman #63

Collection : Rebirth

Scénario : Jordan Clark

Dessins : Marco Santucci

Aqualad débarque à Xebel, mais le voyage est plutôt décevant. Faible graphiquement, une histoire qui ne raconte rien entre une mission sans enjeu et un flirt pour notre héros sans intérêt, la seule chose que les créateurs tentent vraiment de faire est d’approfondir les relations familiales de la famille Hyde. Voir une discussion entre Jackson et son grand-père, avec la menace de Black Manta qui rôde, aurait pu être bien, mais elle n’a pas créé plus d’empathie pour l’un ou l’autre, déjà pas aidé par le fait que l’idée d’un Gundam à l’intelligence artificielle du papi, c’est une idée bien nulle qui nous vient de toute façon de Year of the Villain. Bref, revenez au mariage maintenant s’il vous plaît, là au moins, il y avait du drama.

– Sledgy7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.