Bendis est de retour dans ce quatrième tome de Clark Kent Superman et aujourd’hui Superman va nous dévoiler son identité secrète (encore) !

Mais avant de commencer…

Review VF - Clark Kent Superman : La vérité tome 4 1

…une histoire. J’étais bien tranquillement en vacances à me dorer la pilule sous le soleil Breton (le soleil Breton étant ce qu’on appelle communément une lampe à UV). La souffrance engendrée par la review de Clark Kent Superman tome 3 était loin derrière moi, j’étais si bien. Malheureusement cela ne pouvait durer. Quand je finis par rentrer chez moi, un colis bien étrange m’attendait. Alors qu’une envie irrépressible de citer l’un des meilleurs films du monde me prenait, je me posais beaucoup de questions. Il était bien trop tôt pour les valises d’Urban, elles n’arrivent qu’à la fin du mois. Alors, avec une grande appréhension, je le secoue, comme toute personne normale, et… rien. Je l’ouvre donc fébrilement et… toujours rien. Enfin si, il y avait un mot, un simple mot :

Tu t’occuperas de la review de Clark Kent Superman tome 4, ou sinon…. Sledgy

Et le message était accompagné de ce qui semblait être des tâches de sang. Alors, voilà comment j’en suis arrivé là.

Non je ne gagne pas du temps, c’est faux !

Les Supersons (à peu près)

Review VF - Clark Kent Superman : La vérité tome 4 2
A nous aussi Bendis…

Le tome commence par un numéro qui met en scène la réunion des Supersons ! Trop bien, n’est-ce pas ? Ils nous avaient manqué ! En fait non, elle est sans réel intérêt. Ici Damian à rarement été aussi mal écrit. Damian le cynique, paranoïaque, est particulièrement compréhensif face au retour de Jon, ce qui est assez risible. Autant il est bon d’essayer de dépasser l’aspect sociopathe de Damian, autant si cet aspect disparaît d’un coup, ce n’est tout simplement plus le même personnage. Encore une fois, le fait que Jon a vécu une expérience horrible et qui devrait être un vrai traumatisme pour lui et les autres est balayé par quelques blagues. Cela rappelle une fois de plus que Bendis n’a jamais pris le temps de traiter correctement le personnage. En plus de ça, les dessins sont plutôt mauvais, ce qui n’aide pas. Ce qui devait être un hommage aux Supersons de Tomasi et Jiménez est un énorme acte manqué qui nous rappelle tout simplement tout ce que l’on a perdu depuis cette époque.

Mais le gros de ce volume est bien entendu occupé par la révélation de l’identité de Superman. Une idée hautement originale de la part de Bendis. On avait, en fait, pas vu ça depuis… 2016. Vous vous rappelez de 2016 ? Moi non plus. C’était à l’époque l’arc qui s’appelait Truth (mais c’est pas The Truth donc c’est totalement différent, bien joué Bendis). Donc qu’est ce que le scénariste apporte de nouveau ?

Ca va, ça vient

Review VF - Clark Kent Superman : La vérité tome 4 3

Tout n’est pas à jeter ici, soyons honnête. Le numéro #18 est sans aucun doute le gros point fort de tout ce tome. Qu’on apprécie ou non la décision (d’encore) révéler l’identité secrète de Superman, il y a des bonnes choses. La première et la plus flagrante est bien entendu Ivan Reis. Celui-ci est excellent à tous les niveaux et propose quelque-chose de vraiment très beau. Que ce soit ses visages très expressifs, la construction des cases, ou les décors, le tout fonctionne à 100% et le dessinateur porte à bout de bras ce numéro. Parce que du côté de Bendis, ce n’est pas mauvais, il fait bien pire ailleurs dans ce tome, mais ça reste loin d’être exceptionnel. On évite les “bendiseries” habituelles et ça rend le numéro plutôt honnête et appréciable, mais pas exceptionnel, ou inoubliable.

De plus on a même le droit à quelques parties vraiment sympathiques dans la section Héros, globalement toutes celles qui semblent avoir été écrites par Fraction ou Rucka en fait. Par exemple la discussion entre Batman et Wonder Woman sonne plutôt vraie. Voir comment Bruce vit le fait de voir son ami pouvoir être franc avec le monde entier est intéressant. Et cela fait plaisir de voir des personnages tout simplement se parler comme des amis se parleraient. C’est triste à dire, mais cela devient assez rare dans les récits de super-héros où l’épique doit souvent prendre le pas sur les moments humains.

Le reste du tome est par contre assez peu intéressant. Bendis fait revenir ses Planètes Unies et c’est toujours aussi peu intéressant. Surtout quand le tout est saupoudré d’un combat interminable entre Superman et Mongul. Ce combat semble seulement exister pour expliquer l’absence de Superman sur Terre. Autant la révélation de l’identité de celui-ci ne semble pas avoir tant que ça chamboulé le monde, autant le fait qu’il se soit nommé comme représentant des Planètes Unies, là, ça ne passe pas du tout. Et le tout semble particulièrement artificiel. On a réellement l’impression que Bendis crée du conflit seulement pour créer du conflit et cela va très vite devenir fatiguant.

Bendis continue donc à vouloir imposer son empreinte coûte que coûte sur l’univers de Superman, mais le tout reste toujours aussi inintéressant. La révélation de l’identité secrète de Superman devient quasiment un non-événement et on ne retiendra réellement que les dessins d’Ivan Reis. C’est un peu dommage tout de même. Ce tome est un peu comme un long message auquel on aurait envie de tout simplement répondre “ok”. Est-ce que je le conseillerais ? Pas du tout, mais de toute manière je suppose que rendu à ce point-là, si vous achetez encore cette série c’est que soit vous êtes fans, soit vous avez beaucoup trop d’argent (faites tourner les gars). Maintenant on attend le tome 5 avec l’arrivée de John Romita Jr et de Year of the Villain, tellement hâte !

Moyen / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
- Ivan Reis
- Des coups d'éclats dans le segment Les Héros
Les -
- Les Supersons
- Le combat Superman/Mongul
- L'artificialité de la partie sur les Planètes Unies
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.