Review VF - Wonder Woman Tome 2 : Le Fruit de mes Entrailles 1
Les points positifs:
  • Le caractère de Wonder Woman
  • La mythologie revisitée
  • Un bon rythme qui se maintient
Les points négatifs:
  • Un univers qui peut ne pas plaire à tout le monde

“Messager… Informe notre famille. Un mariage va avoir lieu…”


  • Scénario : Brian Azzarello Dessin : Cliff Chiang, Tony Akins, Kano – Couleur : Matthew Wilson

Ce Wonder Woman Tome 2 – Le fruit de mes entrailles est la suite de Wonder Woman Tome 1 – Les liens du sang, qui nous présente la série version New 52. Dans ce tome 2 nous retrouvons donc les numéros #7 à #12 des aventures de la princesse Amazone.

En début de numéro l’éditeur Urban Comics nous propose une double page présentant d’un côté le résumé du tome précédent (histoire de se remettre un peu en mémoire toutes les révélations) et de l’autre une mini description des personnages que l’on va rencontrer. Car mine de rien il y en a pas mal du monde dans ce tome. Puis on enchaine avec les numéros. En fin de tome nous avons droit à une galerie de couvertures crayonnées. Comme ces couvertures se trouvent finies en chaque début de numéro, il est donc sympa de voir un peu l’évolution.

Wonder Woman Tome 2

L’histoire, là, ça se complique un peu. Il faut comprendre que dans le tome précédent Wonder Woman a appris sa nature, désormais ses origines expliquées elle se retrouve au milieu d’une grande famille, pas spécialement unie par l’amour. On peut le dire, être la fille de la reine Amazone et du dieu des dieux Zeus, c’est pas évident. Tension, jalousie, découverte. On a droit a un peu tous les sentiments du côté de Diana. Dans les premiers numéros nous découvrons donc certains membres de sa famille tels que Eros et Héphaïstos pour l’aider à retrouver Zola (l’humaine qui porte l’enfant de Zeus). Mais son tempérament de feu la poussera à la révolte alors qu’il n’y en a pas vraiment besoin. Elle continuera son chemin sur la vérité du peuple des Amazones.

Puis Diana se rendra au royaume des enfers, voir Hadès pour retrouver Zola. Cependant, elle a promis une compagne à Hadès dans les numéros précédents en échange de Zola. Les numéros jusqu’à la libération de Zola des enfers sont illustrés par Cliff Chiang dont le style colle très bien avec l’histoire. Sur les numéros suivants au royaume d’Hadès c’est Tony Akins qui se charge des dessins et même si les traits sont plus lisses, la transition se fait en douceur, c’est toujours dans le même style qui colle à l’histoire.

Wonder Woman Tome 2

Diana est dans de sales draps avec Hadès, un mariage se profile à l’horizon, mais c’est sans oublier son caractère de feu. On est quand même en droit de se poser la question à savoir si Diana joue le jeu de Hadès ou si elle est vraiment sous le charme, ce qui est plutôt plaisant. Ainsi après s’être sortie des griffes de Hadès, un enjeu plus important se joue. La place de Zeus est vide, et il manque un leader au sommet de L’Olympe. Ainsi le problème d’Hadès réglé, Wonder Woman doit régler celui de Apollon, Artémis et Héra. De la bagarre de dieux et demi-dieux, plutôt très chouette.

Sur la fin nous nous rendons compte d’une trahison, une des fidèles de Diana retournera sa veste à la grande surprise de l’équipe, Héra subira un sort inattendu, et un nouveau dieu (ce nom là n’est pas choisi par hasard) fera son apparition et je peux vous dire qu’avec lui, ça va pas rigoler.

Wonder Woman Tome 2

Wonder Woman est donc une belle et sauvage demi-déesse qui se bat pour ceux qu’elle aime et pour protéger. Un très beau personnage. Brian Azzarello réussit à lui donner une profondeur juste et un caractère attachant. Ce n’est plus juste une guerrière qui se bat pour prouver qu’elle sait se battre. Avec un scénario solide et de belles planches,mais également une très belle colorisation par Matthew Wilson,  ce tome est une réussite. 

7 COMMENTS

  1. Et je suis d’accord avec celle-ci. Je trouve que cette série a un charme plus que certain et je trouve ce tome 2 vachement plus épique (je l’ai lu en single cependant).

    Rien a voir, mais il est amusant de constater que le TPB VO sort une semaine après la VF ! :D

  2. […] Woman New52, vous comprendrez la différence de visuel en ayant lu le tome 2 de Wonder Woman disponible depuis quelques jours en France. Ces oeuvres sont signées par l’artiste argentin Luciano […]

  3. Un tome 2 que j’ai trouvé encore meilleur que le 1er. Et je me suis bien fait au style de Chiang, j’ai vraiment hâte de lire la suite !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.