En septembre, DC lancera une nouvelle mini-série au format prestige et en trois numéros typique du Black Label avec Hellblazer : Rise and Fall avec une équipe créative très intéressante.

Hellblazer par Taylor et Robertson

L’éditeur fait de plus en plus confiance au scénariste Tom Taylor qui écrit Suicide Squad et les différents titres DCeased et qui rejoint donc Darick Robertson, l’artiste derrière The Boys et Transmetropolitan pour cette nouvelle histoire autour de Constantine.

Le pitch de Rise and Fall est aussi violent qu’on le voudrait : un milliardaire tombe étrangement du ciel et s’empale sur la pointe d’une église, des ailes d’ange accrochés dans le dos. D’autres riches connaissent le même sort et les corps s’accumulent de plus en plus alors que l’inspectrice Aisha Bukhari est désemparée par les événements jusqu’à l’arrivée de son ami d’enfance et expert de l’occulte, John Constantine.

Il découvrira bientôt que cette tuerie est liée à leur jeunesse, et plus précisément au moment où il utilisa la magie pour la première fois, mais aussi à l’enfer et au paradis, évidemment. Mais va-t-il réellement empêcher une menace surnaturelle de débarrasser le pays de ses citoyens les plus corrompus ?

Un Constantine à l’ancienne

L’auteur, grand fan du comics original, déclare que c’est un comic book vraiment tordu et qu’il compte offrir le Constantine que l’on a connu à l’époque de Vertigo. Il veut écrire “le mec qui sort de l’ombre avec un sourire satisfait, une cigarette et toutes les réponses” et une histoire pleine de chocs, de tristesse et triomphe face à l’horreur.

Il apprécie les personnages qui sont francs envers ceux qui détiennent le pouvoir, et Constantine le fait mieux que quiconque. Il n’est pas le héros parfait, il fait des erreurs et des gens en souffrent autour de lui, mais “il y a un cœur qui bat dans ce bâtard” et Taylor voit quelque chose de très cathartique à écrire la lutte des classes où la bourgeoisie ne gagne pas chaque bataille.

Hellblazer : Rise and Fall sera donc un récit de trois numéros de 48 pages qui débutera en septembre 2020 dans le Black Label pour 6.99$ chacun. La série Hellblazer de Si Spurrier du Sandman Universe (aussi dans le Black Label) est toujours d’actualité également.

1 COMMENTAIRE

  1. Moi qui me demandait qui serait les prochains comics du Black Label vu que les derniers titres du label se terminaient en Août. Surpris de voir que ça sera une mini Hellblazer par Tom Taylor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.