Parmi les films DC Comics avortés figure Superman Flyby, un projet ambitieux mené entre autres par J.J. Abrams. Proposé par Billy Batson, membre du forum et contributeur régulier au site, ce dossier vous apprendra tout ce qu’il faut en savoir, de ses prémices à son annulation qui n’a pas été sans inspirer les futurs films Superman.


En novembre dernier, le magazine Variety publiait un article intitulé « DC Films Plots Future With Superman, Green Lantern and R-Rated Movies ». Au gré de celui-ci, les journalistes Brent Lang et Justin Kroll faisaient le point sur les projets de Warner Bros. pour leur univers cinématographique DC et confirmaient ce que beaucoup suspectaient déjà : des discussions avaient bien eu lieu entre le studio et J.J. Abrams autour du futur de Superman sur grand écran. Chose espérée par certains tant le réalisateur avait pris l’habitude de donner une nouvelle vie à des franchises de science fiction, qu’il s’agisse de Star Trek ou Star Wars. Une réponse somme toute positive qui détonne avec celle qu’avaient pu exprimer les internautes plus de quinze ans auparavant, lorsque le même Abrams avait la charge de ressusciter cette franchise à l’agonie.

De tous les films avortés adaptés de l’univers DC, Superman Flyby fait parti de ceux qui n’étaient pas loin d’aboutir. Légèrement moins avancé qu’un Superman Lives ou Justice League: Mortal, il ne s’agissait pas non plus d’une chimère comme le furent le troisième Batman de Tim Burton ou la trilogie Superman proposée par Matthew Vaughn et Mark Millar. Plus encore, ce projet apparaît aujourd’hui comme précurseur de ce qui allait suivre pour l’homme d’acier sur le grand écran, tant d’un point de vue narratif que technique, jetant des bases qui se retrouvèrent aussi bien dans Superman Returns que dans Man of Steel. De quoi justifier un regard rétrospectif sur ce qu’aurait pu être cette renaissance cinématographique du fils de Krypton, dont la dernière occurrence, sous les traits de Christopher Reeve en 1987, avait laissé un souvenir peu mémorable.

Introduction

1. Mort et renaissance d’une franchise

2. J.J. Abrams : personnification du projet

3. Anatomie d’un révisionnisme

4. Développement et premiers problèmes

5. La phase de casting

6. Crépuscule du premier vol

7. De Flyby à Returns

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne savais pas que Matt Bomer avait été pressenti un temps pour faire Superman, mais ça ne m’étonne pas car je me suis fait la réflexion, en le voyant dans DOOM PATROL, qu’il ressemble beaucoup à Henry Cavill (la musculaire en moins) et qu’il a le visage parfait pour interpréter l’homme d’acier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.