Introduction

1. Les premières années

2. Les 60s : la soif de vitesse

3. Les voitures sombres et menaçantes

4. Les reboots

5. Sur les écrans

6. Le mot de la fin

3. L’après Burton : les voitures sombres et menaçantes

À partir des années 90, il y a une nouvelle grosse influence qui va changer le game et faire oublier le Batman des années 60, qui n’avait de toute façon plus rien à voir avec les caisses de Bruce Wayne de cette période. Avec la sortie du film Batman en 1989, la Batmobile d’Anton Furst va en effet inspirer tous les comics du Chevalier Noir à venir (et même encore aujourd’hui) grâce à une version de cette voiture gothique et bestiale. La mode est au noir et à la sur-stylisation.

Les récits hors continuité

En vérité, il va falloir du temps avant de voir l’influence du Batman de Tim Burton sur la Batmobile dans la continuité principale. Par contre, elle se voit assez rapidement dans tout ce qui est univers alternatif à commencer par le crossover Batman/Judge Dredd : Judgment on Gotham de 1991. Simon Bisley propose une Batmobile d’un bleu nuit uniforme (comme elles seront presque toutes, ça ou complètement noire), basse, décapotable et avec deux énormes ailerons.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 1
Batman/Judge Dredd : Judgment on Gotham

La même année, Kelley Jones proposait son Elseworld Red RainBatman fait face à Dracula. L’artiste est doué pour beaucoup de choses, mais pas trop pour les bagnoles quand on voit l’engin que Bruce se trimballe, avec des proportions un peu étranges (et c’est pas le pire design de sa part, on se retrouve dans quelques paragraphes pour ça). Norm Breyfogle (toujours lui) se fait également bien plaisir dans l’Elseworld Holy Terror, où l’Amérique est toujours une colonie britannique. Il dessine alors une Batmobile unique, où ce n’est plus un pare-chocs mais carrément une gargouille en tête de proue.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 2
Batman dans sa petite voiturette dans Batman & Dracula : Red Rain
Dossier - La Batmobile à travers les âges 3
Batman : Holy Terror

Parmi les titres du Batverse, Legends of the Dark Knight est un peu spécial, puisque l’équipe créative tourne systématiquement et raconte une histoire qui n’est pas obligée d’être dans la même temporalité que le reste. C’est un peu l’endroit où tout le monde fait ce qu’il veut et donc chacun peut proposer sa version de la Batmobile (même si tout le monde continue de s’inspirer de celle d’Anton Furst) ou reprendre un ancien modèle. Le #15 de 1991 se déroule dans les premières années de notre justicier masqué et la construction du bolide. Paul Gulacy crée donc une voiture proche de la fusée avec le retour du cockpit à bulle.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 4
Legends of the Dark Knight #15

En 1992, dans Legends of the Dark Knight #38, on a droit à quelque chose de plus étrange de la part de Kevin O’Neill avec la Batmobile la plus phallique de l’histoire, une Dragster avec au bout la tête de Batou. Matt Wagner se prête au jeu à son tour dans les #29 et 30, ainsi que dans son crossover Batman/Grendel, avec une voiture aux allures d’ancienne sportive renforcée et ses pneus qui ajoutent une certaine férocité très plaisante.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 5
Legends of the Dark Knight #38
Dossier - La Batmobile à travers les âges 6
Batman/Grendel

En 1993, Jim Fern dessine dans Legends #41 une Batmobile très inspirée par la version filmique, de même que Russ Heath dans le #46. De tous les accessoires, Batman utilise le plus simple de tous, le coffre, puisqu’il invite Catwoman à rentrer dedans pour ne pas qu’elle sache où se trouve la Batcave. Un grand moment de notre grand héros.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 7
Legends of the Dark Knight #41
Dossier - La Batmobile à travers les âges 8
Legends of the Dark Knight #46
Dossier - La Batmobile à travers les âges 9
Batman, un vrai gentleman, invite Catwoman dans le coffre de sa caisse.

L’influence du film

Pendant ce temps, dans la vraie fausse vie de Batman, Azrael devient le porteur du masque et continue de conduire la Batmobile de Breyfogle, même s’il préfère utiliser le métro a.k.a. la Batsubway Rocket. En 1995, avec Bruce de retour, Kelley Jones propose le remaniement des premiers modèles dans Batman #521, avec un héros toujours aussi peu à l’aise au volant. Steve Lieber fait de même dans Detective Comics #685 avec une décapotable noire et remet le Bat-pare-chocs.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 10
Batman conduit encore comme un grand-père dans Batman #521
Dossier - La Batmobile à travers les âges 11
Detective Comics #685

On retrouve enfin une certaine modernité et une influence dans le travail d’Anton Furst dans la continuité à partir de Batman #526 de 1996, dessiné par J.H. Williams III. Cette version est aussi une des plus connues et va perdurer quelques années. Il s’agit donc d’une Muscle Car sombre et massive, avec un capot et des ailerons agressifs rappelant la chauve-souris, plus enragé que d’habitude. En plus d’être ultra-renforcée, elle est munie de nombreuses armes et de gadgets, ce qui ne l’empêchera pas d’être détruite par le tremblement de terre quelques années plus tard, malheureusement.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 12
Batman #526
Dossier - La Batmobile à travers les âges 13
Detective Comics #693

Toujours en 96, nous avons également eu droit à Batman Black and White, le recueil d’histoires courtes par les meilleurs auteurs et artistes internationaux, avec deux Batmobiles notables. La première, de Jorge Zaffino, est très inspirée du film et de la série animée, tandis que l’autre, de Katsuhiro Otomo (le génial auteur d’Akira, pour rappel), a l’air d’un démon mécanique avec ses turbines à l’air libre qui crache des flammes et ce devant de carrosserie tranchant. En 1997, Anthony Williams nous sort aussi une Batmobile qui a de la gueule avec son moteur qui dépasse du capot dans Legends of the Dark Knight #95.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 14
Batman Black and White – Devil’s Children
Dossier - La Batmobile à travers les âges 15
Batman Black and White – The Third Mask
Dossier - La Batmobile à travers les âges 16
Legends of the Dark Knight #95

Il se produit donc le fameux tremblement de terre à Gotham, ce qui fait que William Rosado offre à Batman un Bat-Truck plus qu’autre chose pour circuler dans les débris et contrôler les criminels à gros coup de Kärcher.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 17
Detective Comics #725

Après le No Man’s Land, il était temps pour Batou de se construire une nouvelle voiture et c’est ainsi que Shawn Martinbrough s’est occupé de son nouveau design dans Detective Comics #742 de 2000. On retourne sur un coupé, toujours noir et avec le retour du masque sur le pare-chocs.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 18
Detective Comics #742
Dossier - La Batmobile à travers les âges 19
Le même modèle dans Batman #587

L’ombre sportive

Dossier - La Batmobile à travers les âges 20
Batgirl Year One

Même si cette dernière est assez récurrente, les années 2000 sont un peu le moment où tout le monde pouvait faire ce qu’il voulait puisque Bruce Wayne pouvait posséder moult Batmobiles différentes. En 2003, Marcos Martin dessine pour Batgirl : Year One une Batmobile sobre basée sur une Chrysler Atlantic.

Jim Lee a pu ensuite dessiné deux d’entre elles dans Batman : Hush. La première (Batman #610) a un look de Lamborghini avec le pare-chocs et les ailerons, mais finira par se faire éclater un pneu par un tir bien placé, ce qui amènera la seconde (Batman #615) à montrer le bout de son nez, moins sportive et avec le pare-brises en bulle de retour, bref un vieux modèle.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 21
Batman #610
Dossier - La Batmobile à travers les âges 22
Batman #615

La même année, Batman : Tenses replonge dans les premières années du Dark Knight et Cully Hamner s’essaie à l’exercice en proposant une Batmobile prototype avec aucun gadget ni artifice comme le bélier à l’avant, le résultat est quand même efficace.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 23
Batman Tenses

De son côté, Patrick Zircher rend hommage à la série animée Batman dans Detective Comics #784, en ajoutant simplement le pare-chocs habituel sur quasiment la même voiture dans une histoire où Batman fait équipe avec Alan Scott, le premier Green Lantern.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 24
Detective Comics #784
Dossier - La Batmobile à travers les âges 25
Le même modèle dans Detective Comics #786 aux côtés d’Alan Scott.

Gotham Knights #44 verra une Batmobile dessinée par Roger Robinson, reprenant le côté sportif et classe avec de simples customisations, assez similaire à celle de Mike Lilly dans Detective Comics #788.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 26
Gotham Knights #44
Dossier - La Batmobile à travers les âges 27
Detective Comics #788

Dustin Nguyen dessine une Batmobile plus anguleuse et agressive dans Batman #626 de 2004, tandis que Paul Gulacy se rapproche de la première version filmique dans Catwoman #36 en préférant le pare-chocs à la turbine.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 28
Batman #626
Dossier - La Batmobile à travers les âges 29
Catwoman #36

La même année, nous avons également eu droit à une Batmobile Mercedes CLK-GTR dans Teen Titans #9 dessinée par Mike McKone. Les jeunes héros vont évidemment vouloir faire un tour avec et la pauvre voiture finira sur le toit à cause de la conduite désastreuse de Kid Flash.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 30
Teen Titans #9

En 2005, dans Detective Comics #800, Pete Woods se base sur la Dodge Viper sans trop de modifications, tandis que Giuseppe Camuncoli revient sur quelque chose de plus standard dans le Batman #643, pendant le crossover War Crimes.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 31
Detective Comics 800
Dossier - La Batmobile à travers les âges 32
Batman #643

Avant cela, Doug Mahnke dessine Batman #637 avec une Batmobile ressemblant aux voitures de courses automobiles modernes comme on peut en voir aux 24h du Mans, le lance-missiles sur le toit en plus (et la capacité d’aller sous l’eau) afin d’arrêter Amazo. Ramon Bachs s’inspire plutôt des vieilles versions mélangées au ton de Burton pour Detective Comics #805.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 33
Batman #637
Dossier - La Batmobile à travers les âges 34
Detective Comics #805

La même année apparaissait la version de Butch Guice dans JLA : Classified #10, robuste avec un spoiler latéral. Alex Ross se rapproche quant à lui du film de Burton pour la sienne dans Justice #2, avec une roquette au lieu de la turbine et une carrosserie qui protège les roues avant.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 35
JLa Classified #10
Dossier - La Batmobile à travers les âges 36
Justice #2
Dossier - La Batmobile à travers les âges 37
Detective Comics #813

Pendant que le titre Batman reste sur ces sportives (#649 par Eric Battle ou 652 par Don Kramer) et que Detective Comics préfère emprunter la Batmobile de la série animée (#813 de Ramon Bachs ou encore plus Dustin Nguyen dans le #840), d’autres récits sont légèrement plus originaux, comme Matt Wagner quand il raconte les premières aventures du justicier dans Batman and the Monster Men, puis The Mad Monk.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 38
Batman #649
Dossier - La Batmobile à travers les âges 39
Batman #652
Dossier - La Batmobile à travers les âges 40
Detective Comics #840

La première est un véhicule blindé massif sans le moindre symbole ou artifice habituel, ce que fait la seconde avec un bélier à son effigie à l’avant et les fameux ailerons. Steven Cummings dans Legends of the Dark Knight #204 proposait un bon compromis entre les récents et les vieux modèles en lui donnant une vraie impression de puissance.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 41
Batman and the Monster Men
Dossier - La Batmobile à travers les âges 42
Batman and the Mad Monk
Dossier - La Batmobile à travers les âges 43
Legends of the Dark Knight #205

Dans Batman #666 par Andy Kubert, le Batman d’un futur sombre (en l’occurrence Damian Wayne) conduit une Batmobile très spéciale puisqu’il ne s’agit finalement que d’un cockpit sur quatre roues (mais qui est appelée comme telle par Barbara Gordon).

Dossier - La Batmobile à travers les âges 44
Batman #666

Whilce Portacio s’inspire des Muscle Cars et en particulier de la Dodge Challenger pour la dessiner dans Batman Confidential #2, alors que dans le #7 avec Denys Cowan, on retrouve plutôt un vieux modèle de BMW Mille Miglia.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 45
Batman Confidential #2
Dossier - La Batmobile à travers les âges 46
Batman Confidential #7

Kelley Jones continue de tenter des trucs dans Gotham After Midnight #1 et sa Batmobile presque Hot Rod bizarre pendant que Julian Lopez prend moins de risques en dessinant une Lamborghini Reventon presque sans customisation dans Batman and the Outsiders #9.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 47
Gotham After Midnight
Dossier - La Batmobile à travers les âges 48
Batman and the Outsiders #9

Rags Morales repart sur une décapotable des 70s dans Batman Confidential #13 avec un bare-brises rouge qui deviendra une récurrence sous le passage de Grant Morrison, comme on le voit aussi dans Confidential #20 de Kevin Maguire.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 49
Batman Confidential #15
Dossier - La Batmobile à travers les âges 50
Batman Confidential #20

La Batmobile de Morrison

Quand l’auteur britannique arrive sur le titre Batman, il tease un nouveau modèle que l’on découvrira pour la première fois en 2008 dans le #676 dessiné par Tony Daniel. En reprenant un concept de la Chrysler Crossfire, il dépeint une voiture sombre avec ces fameuses vitres et ses phares rouges qui gardent une ligne droite, n’ayant que des petits ailerons à l’arrière autour de son réacteur.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 51
Batman #676
Dossier - La Batmobile à travers les âges 52
Autres plans et grosse punchline, Batman #676

Guillem March propose quelque chose de similaire, rajoutant la tête du héros sur le devant, dans Batman #684 de 2009 et Tony Daniel redesignera la sienne sur une Mazda Furai très brillante dans Battle for the Cowl #3.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 53
Batman #684
Dossier - La Batmobile à travers les âges 54
Battle for the Cowl #3

Arrive alors la nouvelle version, la première pour Dick Grayson en tant que Batman. Frank Quitely dévoile dans Batman and Robin #1 une voiture très courbée, avec deux longs ailerons et un pare-brises toujours rouge prenant la forme d’une chauve-souris. La principale caractéristique de celle-ci est qu’on la voit régulièrement voler.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 55
Couverture de Batman & Robin #1
Dossier - La Batmobile à travers les âges 56
Intérieur de Batman & Robin #1

Daniel revient à la charge avec une nouvelle version dans un flashback avec cette fois deux cockpits à bulle et une carrosserie beaucoup plus agressive dans Batman #700.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 57
Batman #700

En 2010, Batman : Odyssey #1 signe le grand retour de Neal Adams sur le Chevalier Noir, l’artiste décidant de reprendre la Corvette C3 comme à l’époque mais en la modifiant davantage comme avec ses feux fins sur le capot.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 58
Batman Odyssey #1

L’année d’après, David Finch dessinait Batman : The Return sur le come back de Bruce Wayne et lui offre une Batmobile à six roues (l’image provient par contre de The Dark Knight #2 du même Finch) et Lee Bermejo se prête à l’exercice dans Batman : Noël.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 59
The Dark Knight #2
Dossier - La Batmobile à travers les âges 60
Batman Noel

On a également droit à la Batmobile de Thomas Wayne dans Batman : Knight of Vengeance #2 de l’univers Flashpoint, un peu dans le même style avec un feu avant sous la forme du symbole de chauve-souris.

Dossier - La Batmobile à travers les âges 61
Batman : Knight of Vengeance #2
Dossier - La Batmobile à travers les âges 62
Autre angle, Batman : Knight of Vengeance #2

12 COMMENTS

  1. Un jour Batman en eût marre de toutes ces voitures et de devoir toujours agrandir son garage, il décida donc de les vendre aux enchères. Et c’est ainsi Billy que fût créé Rocket League !

  2. celle de batman TAS et celle de 89 à égalité, mais la plus charismatique je trouve c’est celle de batman arkham asylum

  3. Moi ma réaction c’est : Putain je pensais pas qu’il en avait autant ! XD
    C’est à ça qu’on reconnait les gosses de riches, ils aiment avoir plein de voitures :sleep
    Quand même, ça m’étonne en tous cas que dans la continuité principal à part à certains moments qu’on a rarement eu le look du Batmobile qui est iconique et qui revient souvent.

  4. Merci pour ce dossier tres complet et très bien renseigné. Juste pour info :
    – La future Batmobile du film “The Batman” est de base une Dodge Charger de 1970.
    – La Batmobile de la trilogie du Dark Knight est motorisée par un V8 LS2 de Corvette C6 de 400ch et je crois que celles des derniers films avaient le LS3 de 450ch
    – La Batmobile de 89 est construite sur le chassis d’une Chevrolet Impala de 1967, le V8 350 et toute la mécanique etait conservé et préparé.

  5. J’ai jamais aimé la tête de Batman en guise de bélier/pare choc, c’est vraiment LE truc qui m’a toujours bloqué sur la plupart des Batmobiles…

  6. Super article, je connais le site history of the batmobile, c’est super intéressant, le mec a tut recensé !Est ce que tu connaissais la petite histoire pour la batmobile TAS ? Bruce Timm recevait des designers aux studios pour savoir qui aurait le job. Shayne Pointdexter est arrivé et a étalé ses concepts. Bruce Timm en a aimé deux : Il a coupé les feuilles en deux et a assemblé l’avant de l’une et l’arrière de l’autre et les a associées. Batman a eu sa voiture et Shayne le job.Cette histoire est racontée par B.Timm et Pointdexter et aussi dans un méga bouquin sur BTAS.

  7. Excellent dossier ! Très beau travail.

    ps: peut-être une erreur de saisie. Il est indiqué : “Legends of the Dark Knight #204” dans le texte mais sous l’image c’est “Legends of the Dark Knight #205”.

  8. Merci ! Oui, cette Batmobile apparaît bien dans le #204 pour la première fois, mais l’image du #205 convenait mieux, désolé pour la confusion.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.