birds of prey

Après son départ plus que décevant Birds of Prey continue doucement sa route, mais les résultats sont toujours loin d’être glorieux.

Birds of Prey seulement 142.9 millions

Pour sa deuxième semaine, marquée par un imbroglio autour du titre du film. Si vous n’étiez pas au courant, il s’avère que plusieurs chaines de cinéma américain ont pris la décision de changer le titre du film, sur leurs sites, en Harley Quinn Birds of Prey (d’ailleurs, on en parlait de ce titre). Néanmoins, de ce qu’on en sait cette décision ne vient pas de Warner, mais bien des cinémas. Quoi qu’il en soit, Birds of Prey a amassé pour son deuxième week-end 17.115 millions, amenant à un total de 59.273 millions de dollars aux Etats-Unis. Ce qui donne une chute de 48% pour le film. Un nombre qui, en temps normal, aurait été excellent pour un film de super-héros, cependant au vue du démarrage très faible du film c’est loin d’être suffisant.

A l’international le film a amassé 23 millions, ce qui fait qu’il totalise maintenant 83.6 millions. Ce qui nous donne 142.9 millions de dollars dans le monde. Donc, le film pourra dépasser les 200 millions de dollars, mais pas plus. Qui plus est le film aura beaucoup de concurrence, que ce soit avec le divertissement grand public Sonic, ou le film R-rated Invisible Man, ce qui rend ses perspectives d’autant plus sombres. D’ailleurs, selon Variety, le film devait rapporter 250 millions pour rentrer dans son budget, ce qui est aujourd’hui impossible. Birds of Prey sera donc bel et bien un échec pour la Warner. Échecs que le studio accumule. Car en effet si Joker a été une magnifique réussite de ce côté-là, il en reste qu’entre Doctor Sleep, The Goldfinch, Richard Jewell, les choses sont très compliquées chez Warner. A voir, ce que ce nouvel échec va apporter maintenant.

3 Commentaires

  1. Votre source (article de Forbes) ne parle pas d’un échec “It’s quite good for a “big” comic book movie. Had it opened bigger and still held its drop below 50%, this would be an unmitigated win.”

    Le film a un budget de 80M$, maintenant qu’il atteint les 160M$ et que le reste seront des bénéfices (devraient finir à 217M$, donc 57M$ de bénéfice) on ne peut pas parler d’un échec au box office…

    À partir du moment où le film fait des bénéfices, on peut donc parler de succès, faible ou mitigé, peut être, mais succès quand même.

    Mais c’est sûr quand répétant le mot “échec” à tout bout de champ dans des articles ça va pas donner envie au public d’aller se faire sa propre idée sur le film…

  2. J’ai littéralement mis ma source qui explique que le film devait, au moins, dépasser 250 millions de dollars pour engendrer des profits. C’est écrit noir sur blanc. Il ne suffit pas pour un film de rapporter deux fois son budget pour faire des bénéfices, désolé ça ne marche pas comme ça.
    Le film devait au moins rapporter 250 millions pour rentrer dans ses frais, ce qu’il ne fera pas, c’est donc un échec. C’est juste un fait et pas un complot ou je ne sais quoi pour descendre le film.

  3. T’as mal lu la source. La phrase d’avant : “But the lower-than-expected opening weekend figures means that it’s merely hanging in there.”

    Le “it’s quite good” fait référence à la chute d’environ 50% qui est une bonne chute pour un cbm.

    La phrase après ce que t’as cité : “But the lower-than-expected opening weekend figures means that it’s merely hanging in there.”.

    Donc non, c’est un échec puisque le film doit faire 250M pour être rentable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.