Urban Comics va lancer sa nouvelle collection de romans graphiques, dès le mois de mars 2020: URBAN LINK.

Urban Link : Le roman qui ne te lâche pas

En ce début d’année, l’éditeur nous dévoile les albums à paraître pour les mois prochains, ici et . C’est aujourd’hui au tour du nouveau label, Urban Link, de faire son apparition. Au programme : une dizaine de romans, à destination d’une nouvelle génération de lectrices et de lecteurs, dont les quatre premiers paraîtrons le 20 mars.

On trouvera des auteurs reconnus comme Kami Garcia, Mariko Tamaki ou encore Skottie Young, ainsi que les artistes Steve Pugh, Joëlle Jones et Gabriel Piccolo qui livrait, le mois dernier, un aperçu de son deuxième roman graphique, Teen Titans : Beast Boy.

Urban comics présente cette nouvelle collection, aux formats plus maniables et souples ainsi : « Les genres explorés donneront la part belle aux récits urbains et fantasy, mais tous interrogeront à leur manière notre rapport à la société et à ses nouveaux enjeux sociétaux, écologiques ou moraux. »

Ces quatre romans seront disponibles en librairie dès le 20 mars.

Urban Link, le nouveau label d'Urban Comics 1

Teen Titans – Raven / Kami Garcia : Raven n’a beau avoir que dix-sept ans, la vie n’a pas manqué de lui infliger son lot d’épreuves douloureuses. La disparition de sa mère adoptive dans un tragique accident de voiture, et l’amnésie totale qui en découla, marquent le début d’une longue et difficile reconstruction personnelle. Recueillie par sa tante de cœur, la jeune femme débute l’écriture de cette nouvelle page blanche à la Nouvelle-Orléans, où d’étranges phénomènes visuels et auditifs commencent à se manifester, en rêve d’abord, puis au sein même de son lycée. Raven est-elle prête à affronter son passé et la noirceur qu’elle sent s’éveiller en elle ? Sa demi-sœur, Max, et le séduisant Tommy Torres seront-ils en mesure de lui apporter le soutien dont elle a besoin ? Une quête d’identité aux frontières du surnaturel.

Harley Quinn – Breaking Glass / Mariko Tamaki :C’est avec une bonne dose d’insouciance mais à peine cinq billets verts en poche que la jeune Harleen Quinzel débarque, seule, dans l’une des villes les plus dangereuses du monde : Gotham City. Du haut de ses quinze ans, et de pas mal de mauvaises expériences, rien ne semble pouvoir l’impressionner. Recueillie par Mama, une drag-queen au cœur d’or, Harleen apprivoise sa nouvelle vie, sa future meilleure amie Ivy et les nouvelles problématiques qui s’imposent à elle : injustice, intolérance, violence… Aussi, quand le cabaret de sa bonne fée Mama devient la nouvelle victime d’entrepreneurs sans état d’âme, Harleen change de ton. Pour autant, une question reste en suspens : mettre sa rage au service de l’action, oui, mais aux côtés de qui ? La militante pacifiste Ivy ou l’anarchiste et très énigmatique Joker ?

Catwoman – Under The Moon / Lauren Myracle : Si la vie a appris une chose à Selina, c’est qu’elle est bien plus forte qu’elle ne le pensait. Pendant près de quatorze ans, elle a dû faire avec les choix amoureux de sa mère, tous plus désastreux les uns que les autres. Mais Dernell, le dernier en date, tient vraiment la palme d’or : violent, misogyne, porté sur la bouteille… Impossible pour elle de rester une seconde de plus sous le même toit que cet homme. Selina découvre cependant que vivre dans la rue est loin d’être plus facile. Entre bonnes et mauvaises rencontres, la jeune femme devra faire des choix, car si le confort est parfois tentant, est-elle vraiment prête à tout pour l’obtenir ? Faire partie d’un groupe implique-t-il nécessairement de perdre son indépendance ? Selina Kyle trouvera peut-être comment survivre au quotidien, mais trouvera-t-elle comment devenir quelqu’un de bien ?

Black Canary – New Killer Star / Brenden Fletcher : Difficile de laisser son passé derrière soi quand on a combattu le crime durant de nombreuses années. Dinah Lance n’aurait jamais imaginé troquer un jour son costume d’héroïne contre celui de chanteuse dans un groupe de rock, et pourtant… Mais, malgré toute sa bonne volonté, les ennuis semblent lui coller à la peau et, pour protéger son entourage, Dinah devra rapidement reprendre du service. Elle qui n’a jamais eu à s’occuper d’autre chose que d’elle-même va devoir apprendre à penser collectif, car, désormais, les vies de jeunes innocentes sont entre ses mains.