Toujours dans ce mois spécial Birds of Prey c’est un petit récit par Greg Rucka que l’on aurait sans doute jamais vu de publié sans la sortie du film. C’est donc ce Batman Huntress, sous-titré Cry for Blood, qu’Urban nous sort aujourd’hui. Alors est-ce un bon travail de l’excellent Greg Rucka ?

J’en profite pour dire qu’Urban a trouvé bon d’ajouter du contenu sans aucun rapport avec cette histoire dans cette édition et jugeant que celui-ci n’est en aucun cas pertinent je n’en parlerai pas du tout.

Batman Huntress, une enquête sympathique

Review Batman Huntress

Batman Huntress met en scène Helena Bertinelli, Huntress, qui doit mener l’enquête alors que l’on retrouve l’un de ses carreaux dans le corps sans vie d’un membre de la mafia. Toute l’intrigue tourne donc autour de cette enquête dans laquelle Helena sera assisté de Vic Sage, The Question, d’ailleurs avoir appelé cette série Batman Huntress est un peu mensonger, même si celui-ci est bien présent il n’a pas non plus un rôle réellement prédominant. Question est bien plus présent que lui d’ailleurs. Néanmoins Batman a tout de même un rôle plutôt fort dans la thématique de l’histoire, mais on y reviendra plus tard. On a donc Batman, Vic Sage, ainsi que Barbara, Robin, Nightwing, ce qui nous donne un casting plus que varié. Chose assez commune à l’époque.

L’intrigue de Batman Huntress se centre sur une enquête et de ce côté-là il n’y a pas vraiment des tonnes de choses à dire. L’enquête fonctionne bien, rien d’extraordinaire. C’est même du très classique. Qui plus est les dessins de Rick Burchett et les couleurs de Tatjana Wood servent efficacement à poser cette ambiance sombre que cette enquête impose. Mais on ne va pas épiloguer dessus. Car ce qui est intéressant avec ce Batman Huntress est tout ce qu’il construit autour d’Helena.

Le personnage d’Helena Bertinelli

Review Batman Huntress

Déjà, Batman Huntress sert en quelque sorte d’origin story de Huntress, des années avant que Huntress Year One ne sorte. Et cela fonctionne très bien. Greg Rucka écrit très bien le personnage et c’est donc une vraie réussite de ce côté-là. Donc, si vous voulez apprendre à connaitre le personnage de Huntress/Helena Bertinelli ce comics est un très bon point de départ. Qui plus est le plus intéressant est les thématiques que Rucka développe autour du personnage (eh oui on y revient).

Dans cette histoire tout tourne autour de la notion du père et du rapport au père. Déjà, il y a bien sûr toute une intrigue autour du père d’Helena, que je ne révélerai pas, mais qui sert cette thématique. Cependant, le plus important est que Rucka se sert de Batman pour approfondir cette idée du père. Batman est une figure paternelle pour Helena. Une figure aussi inspirante que castratrice. Helena a été inspirée par la chauve-souris, comme un enfant serait inspiré par ses parents, dans cette quête contre le crime, mais celle-ci n’a jamais pu recevoir le respect de Batman ce qui crée une certaine rupture dans leur relation. D’ailleurs, Rucka joue totalement avec cette idée de relation père/fille, déjà avec la Question qui la taquine pendant plusieurs pages, mais même avec les interactions qu’ont Huntress et Batman ensemble. Ce moment où Batman attend dans le salon Helena et lui demande « où étais-tu passé ». C’est typiquement la scène que l’on a vu mille fois où le père attend que sa fille rentre alors qu’elle est sortie tard le soir  (on espéra seulement qu’ils ne feront jamais de film d’animation Batman Huntress, avec Brian Azzarello au scénario, car on sait tous comment ça finirait).

Tout ça nous donne une très bonne exploration du personnage d’Helena, ainsi qu’un développement intéressant. Ceci constitue donc le principal intérêt et plus grosse réussite de la part de Rucka dans cette mini-série.

Ce Batman Huntress est une bonne lecture. Elle ne vous retournera pas la cerveau et il ne s’agit pas du meilleur travail de Rucka, mais cela reste une bonne lecture. L’enquête bien qu’utilitaire, sert surtout à bien mettre en avant le personnage d’Helena. Celle-ci est très bien écrite par Greg Rucka et grâce à ce tome on peut apprendre à connaitre le personnage et ses motivations. Donc, une très bonne lecture pour tous ceux qui voudraient apprendre à connaitre le personnage d’Helena Bertinelli et même pour les autres.

Très bon / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 (0 votes) Votre avis
Les +
- Des dessins qui servent bien l'intrigue
- Une belle exploration du personnage d'Helena
- La thématique du père qui fonctionne bien
- La présence de la bat-family, rendant le tout d'autant plus vivant
Les -
- Une enquête sans doute trop classique
- (les deux histoires en plus qui servent seulement à augmenter le nombre de pages du bouquin)
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}