Avec l’arrivée de l’année 2020, il est temps de jeter un coup d’œil dans le rétro et de vous proposer un top des sorties comics d’Urban Comics en 2019. Il s’agit d’une addition des tops de tous les membres du staff de DC Planet, cela signifie que dans toute la cruauté de notre subjectivité, certaines de vos lectures préférées pourraient ne pas apparaître ou pas assez haut puisque tout dépend de ce que nous avons pu lire durant l’année.

D’ailleurs, beaucoup de récits ont été cités mais ne sont pas revenus assez régulièrement ou pas assez haut, mettant en lumière la diversité de leurs publications. Néanmoins, les 5 premières places sont assez unanimes pour cette fois. Alors trahison, règlements de comptes, délation : c’est parti pour ce top 10 VF.

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 110.Gerard Way Présente Doom Patrol

Scénario : Gerard Way – Dessins : Nick Derington

Avec la série tv Doom Patrol, Urban s’est décidé de sortir la récente maxi-série que Gerard Way a pu écrire tranquillement dans son imprint Young Animal a.k.a. le lieu de tous les héros bizarres. En digne successeur du run de Grant Morrison, l’auteur propose une aventure bien meta et qui part dans tous les sens, servie par les talents de Nick Derington aux dessins. C’est beau, c’est original et recherché et très fun si on daigne s’y plonger. Il a même été le comics préféré de Justafrogg cette année.

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 29.Hal Jordan : Green Lantern

Scénario : Grant Morrison – Dessins : Liam Sharp

Quand on parle du loup, voilà le comics policier interstellaire de Morrison et Liam Sharp. On suit donc Hal Jordan dans ses patrouilles spatiales, tombant sur toutes sortes d’énergumènes et de dangers. Comme on pouvait s’y attendre, c’est très référencé et s’attaque à plein de thèmes en racontant pourtant des aventures très pulp. Encore une fois, ce n’est pas le comics Green Lantern le plus accessible, mais c’est certainement le meilleur depuis bien longtemps et qui profite un maximum de son statut de police galactique. Lien vers notre critique.

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 38.Batman Rebirth tome 8

Scénario : Tom King – Dessins : Mikel Janin, Lee Weeks, collectif

Eh voilà le meilleur comics labellisé Rebirth. Pourtant, le comics de Tom King ne plaît pas à tout le monde, mais nos rédacteurs ont su lui trouver une place dans leur classement. Jamais le préféré, plutôt irrégulier – il faut l’admettre – et avec un style tranché, il faut quand même lui accorder qu’il est aussi capable de toucher profondément le lecteur. Ce tome 8 en est la preuve, avec certes le numéro du mariage qui a laissé beaucoup de gens sur leur faim, mais contenant surtout son plus bel arc. Il s’agit de celui dessiné par Lee Weeks (donc déjà c’est magnifique), où Bruce Wayne se retrouve au tribunal pour être juré d’une affaire impliquant Mr.Freeze et Batman. La force de ce récit a su faire oublier les erreurs de parcours du reste du run de King sur Batman et lui offre ainsi une belle huitième place. Lien vers notre critique.

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 47.Omega Men

Scénario : Tom King – Dessins : Barnaby Bagenda

Tom King, encore. La nouvelle popularité de l’auteur a amené Urban à ressortir une de ses pépites sous-estimées de l’époque du DC You, quand tout le monde s’en battait les steaks, finissant régulièrement dans les pires ventes de DC (et qui a failli se faire annuler avant la fin). Accompagné par Barnaby Bagenda, il raconte le combat de ce groupe terroriste de l’espace (car tout est plus cool dans l’espace) qui tentent de dévoiler aux yeux de l’univers les secrets de la coalition de planètes du système Vega qui assure l’extraction de minerais indispensables. Pleine d’action et de tension, cette histoire est aussi très pertinente et carrément sublime niveau dessins. Et en plus, il y a Kyle Rayner, c’est cool non ? Lien vers notre critique.

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 56.Le Démon de Jack Kirby

Scénario : Jack Kirby – Dessins : Jack Kirby

Comme tout ce que touche Jack Kirby, nous avons là un classique. Découvrez les premières aventures occultes de Jason Blood et de son alter ego le Démon Etrigan, posant ainsi les bases de tout un pan de l’univers magique de DC. C’est beau, c’est ultra efficace, bref un comics certes dans un style pas très moderne, mais qui s’impose comme indispensable pour les amoureux de cet univers.

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 65.New Teen Titans

Scénario : Marv Wolfman – Dessins : George Pérez

Si la série Titans aura permis quelque chose de bien, c’est la décision d’Urban d’enfin publier New Teen Titans. Il s’agit là de la version la plus populaire de l’équipe de jeunes héros, avec l’apparition de Starfire, Raven et Cyborg, ainsi que l’arrivée de Beast Boy et le changement de costume de Robin en Nightwing. C’est aussi l’un des runs les plus solides sur le long terme de DC Comics, leur titre #1 en termes de vente aux débuts des années 80 (le seul pouvant concurrencer leur rival historique, les X-Men de Claremont), ainsi que l’un des récits ayant permis de rentrer dans une nouvelle ère plus mature et profonde dans les histoires de nos super-héros. C’est aussi relativement vieux dans le style, quoiqu’en avance sur son temps, mais cette œuvre est aussi culte qu’indispensable pour tous les fans de DC. Lien vers notre critique.

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 74.Doom Patrol tome 1

Scénario : Grant Morrison – Dessins : Richard Case

Vous trouviez que ce top manquait de Grant “5 étoiles” Morrison ? Heureusement, nous avons aussi eu droit au premier tome des aventures de la Doom Patrol qu’il a écrit avec Richard Case. Si les New Teen Titans étaient source de grand divertissement, cette équipe propose quelque chose de bien plus conceptuel, ésotérique et référencé. Si vous le connaissez, vous n’en attendiez pas moins de la part de cet auteur qui s’est imposé comme l’un des meilleurs de l’industrie avec ce genre de comics peut-être difficile d’accès, mais élevant ce medium à un tout autre niveau de narration. Cependant, n’ayez crainte, les histoires sont très intéressantes, meta et plutôt drôles. Il a également été le #1 du classement de notre rédacteur Blue. Lien vers notre critique.

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 83.Alan Moore Présente Swamp Thing tome 1

Scénario : Alan Moore – Dessins : Steve Bissette, collectif

Morrison n’est pas le seul Britannique un peu trop fan de magie noire de ce top. Urban est encore allé pioché dans ces merveilleuses années 80 grâce à une série tv (déjà tombé dans l’oubli), le Swamp Thing d’Alan Moore. Cet auteur légendaire, accompagné d’artistes très inspirés, nous conte plusieurs récits mêlant fantastique, romantisme et horreur avec une poésie et une mélancolie rare. Tout le monde n’a pas forcément envie de s’intéresser à Swamp Thing au premier abord, mais la créature n’aura jamais été aussi belle que sous la plume d’Alan Moore. Tout simplement superbe. Lien vers notre critique.

Mentions Honorables

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 9

Avant d’attaquer le top 2, qui se sont beaucoup détachés du reste, la coutume veut que l’on nomme quelques mentions honorables, des récits qui méritent de la reconnaissance, même s’ils se retrouvent derrière des œuvres majeures, il faut l’avouer, et on remercie Urban pour les avoir rendu disponibles. Aux portes de ce top 10 se sont donc retrouvés Green Lantern Terre-Un par exemple, dont la réécriture du mythe de Hal Jordan a su séduire certains d’entre nous. Swamp Thing : La Créature du Marais a failli se faire une place également, racontant la création de la créature par les légendes Len Wein et Bernie Wrightson. Cependant, malgré sa grande qualité, cette histoire a du souffrir du fait que tout le monde ne s’y est pas intéressé dans la rédac’, comme c’est le cas de Deathstroke Rebirth (en y incluant Batman vs Deathstroke) que nous avons été peu à citer.

Même sort pour Jamie Delano Présente Hellblazer, Marshal Law et Justice League Rebirth tome 6 (celui de Christopher Priest), que je vous invite donc aussi à découvrir. Enfin, notons que deux récits ne sont pas dans le top 10 malgré une première place : James Edge Grayson avait choisi Nightwing : the New Order, un elseworld sorti en kiosque (Batman Bimestriel 1) avec Dick Grayson en chef de milice despotique, et Mocassin a préféré les aventures de Wally West contre Zoom et les Rogues de Geoff Johns Présente Flash tome 4.

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 102.Mister Miracle

Scénario : Tom King – Dessins : Mitch Gerads

Le mystère n’était pas bien épais. Il était déjà le meilleur comics VO l’année dernière et il arrive en deuxième position de ce top des sorties Urban en 2019, avec 3 premières places octroyées par nos rédacteurs (Harley, myplasticbus et Fish Talker). Malgré tous les récits cultes publiés cette année, Mister Miracle s’offre une belle place, Tom King et Mitch Gerads ayant réussi à toucher quasiment toute notre rédaction avec leur œuvre la plus personnelle. C’est très fort, c’est intelligent et magnifiquement mise en scène, ce héros du Fourth World (et tout cet univers) revient sur le devant de la scène en faisant écho à notre monde et nos vies à travers ses sentiments et sa place au milieu de cette énorme querelle familiale. Lien vers notre critique.

Top 10 (selon nous) #32 : Sorties Urban Comics 2019 111.The New Frontier

Scénario : Darwyn Cooke – Dessins : Darwyn Cooke

Et voilà le grand #1 de cette année, à peine sorti en décembre, arrivant en premier dans quatre tops (Watchful, Claygan, Julien et moi-même). C’est bien simple, si vous êtes tombé amoureux du DC Universe, cette œuvre est pour vous. Darwyn Cooke offre le plus bel hommage au Silver Age et aux grands héros de cet éditeur dans ce comics prenant, sublime graphiquement et possédant une saveur pulp très agréable. Un pur style visuel, un grand récit historique et super-héroïque et touchant de nombreux thèmes chers à chacun des personnages, c’est la meilleure histoire que vous lirez cette année chez Urban, sans aucun doute. Lien vers notre critique.

6 Commentaires

  1. Petite pensée pour JL Dark, un titre d’équipe enfin intéressant, parce qu’entre JL, JL Odyssey, Titans, Teen Titans, on a pas eu grand chose de très passionnant dans le genre depuis un petit moment

    • J’approuve à 100%. D’autant plus que les équipes formaient auparavant la force de DC Comics (New Teen Titans dans les 80, JLI dans les 90, JLA, JSA et Teen Titans dans les 2000).

      Mais en ce qui me concerne, si Justice League Dark est une bonne surprise, je trouve le titre trop conventionnel. J’aime l’idée d’exploration et de développer l’univers magique de DC. Mais la gestion de l’équipe mériterait quelque chose de plus original. Blue parle souvent du Shadowpact, mais c’est vrai que c’est un exemple là dessus. Les personnages s’allient en gardant chacun son univers. Et là dessus, Swamp Thing est parfait. La présence de Wonder Woman doit sans doute me gêner quelque peu aussi. Comme s’il avait fallu forcer les choses avec deux arcs pour justifier sa présence. J’aurais sans doute plus vu Isis dans ce rôle de femme forte avec un caractère bien trempé. Mais évidemment ça aurait été moins vendeur – et pourtant Isis a eu sa série TV dans les 70.

  2. Bonjour, je tiens à dire que je ne comprends votre amertume envers les sorties de comics récents. Notamment dans votre review de 2019 chez DC Comics et votre top 10 de Urban. Systématiquement vous glorifiez les comics anciens au détriment des nouveaux. Y’a t-il une honte à aimer Red hood and the outlaws ? ou à trouver que le deathstroke de Priest est le meilleur depuis longtemps (pourquoi est-il absent de ce top?)? De meme que Batman Damned est une réponse parfaite à Killing Joke et pose une réflexion profonde sur le rôle de batman dans Gotham, le monstre qu’il est devenu par la force des choses, et ce cercle infini avec le joker. A croire que ceux qui aiment les comics d’aujourd’hui sont tous des incultes ou manquent de sens critique. Merci!

    • Pour l’absence de Deathstroke, je me permet de citer l’ami Sledge : « Malgré sa grande qualité, cette histoire a dû souffrir du fait que tout le monde ne s’y est pas intéressé dans la rédaction, comme c’est le cas de Deathstroke Rebirth que nous avons été peu à citer ».
      Je reconnais que j’ai juste lu les débuts de Deathstroke Rebirth, et même si j’ai trouvé ça plutôt bon, je ne suis pas attiré par le personnage et j’ai laissé tomber. Je relirai sans doute la totale maintenant que le run est fini en VO. Je ne suis sans doute pas le seul… malheureusement, le top dépend de nos lectures et de notre subjectivité, comme (je le rappelle) Sledgy l’écrit très bien dans l’article.
      Sur le reste, je ne peux pas me prononcer pour l’ensemble de la team, mais à titre personnel, je ne suis pas du tout en train de cracher sur les comics récents. Je crache sur certains, oui. Mais pas par principe. Néanmoins, face à Swamp Thing d’Alan Moore et Len Wein, face à la Doom Patrol de Grant Morrison, face à New Teen Titans, ou encore New Frontier… j’avoue que les comics récents font souvent difficilement le poids. Urban nous ayant sorti quelques jolis mastodontes, cette année, il est évident que le top est marqué par ces récits classiques…

    • J’avais envie de te répondre sérieusement, puis j’ai lu “Batman Damned” associé à “réflexion profonde”.

    • Parmi les sorties VF Red Hood and the Outlaws n’est pas un mauvais comics, mais un comics qui ne se prend pas au sérieux. Une série B complètement assumée. Le second volume – qui sort dans les mois à venir – développe un peu plus l’équipe, approfondi son écriture. Le titre a ses qualités, mais elles ne peuvent rivaliser – à mes yeux pour ne pas parler au nom de l’équipe entière – à côté de The New Frontier par exemple.Il ne s’agit pas ici de blâmer certains titres (même si je trouve Batman Damned difficilement défendable), mais d’afficher nos préférences. Une année de comics ne peut se résumer à 10 titres et je pense que tu peux facilement le comprendre.En revanche, je suis parfaitement d’accord pour Deathstroke qui compte parmi les meilleurs titres que j’ai pu lire cette année. D’ailleurs je te renvois vers les Reviews VF dédiées à la série qui valorisent toujours le run de Christopher Priest. Sujet que nous abordons assez régulièrement en podcast lorsqu’on parle de Deathstroke.Il ne faut pas non plus minimiser l’importance des rééditions. En France nous sommes en train de redécouvrir les comics avec des éditeurs de plus en plus investis (Urban, Delcourt), avec des petits éditeurs qui naissent et réalisent un travail phénoménal pour faire découvrir au public francophone des oeuvres qui n’ont pas connu de réédition (Marshal Law par Urban Comics est un exemple, mais je pense surtout à Neophelis Editions) voir sont restés inédits.En 2019 Delcourt a publié Stray Bullets, un comics qui a débuté dans les années 80 et qui continue d’être publié aux US. Et pourtant aucune traducation n’a été réalisée.Il n’est pas question de dénigrer les comics modernes, et encore moins de passer pour des érudits en rabaissant le public cible de l’éditeur – dont nous faisons de toute façon partie au même titre que vous.Il s’agit de valoriser des comics d’importance qui sont difficilement accessibles en France, comme le Swamp Thing d’Alan Moore ou de Lein Wein pour rester chez DC/Urban Comics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.