Le cinquième tome de Injustice 2 débarque cette semaine dans les rayons librairie. Toujours menée par la même équipe, il y a fort à parier de retrouver le même niveau de qualité. Le pari est-il toujours réussi ?

EN PLEIN JOUR OU DANS LA NUIT NOIRE…

Suite à l’échec de Ra’s Al Ghul par les restes réminiscents de la Ligue de Justice, Supergirl s’annonce, discrètement, comme le futur espoir de la Terre. Cependant Tom Taylor préfère mettre de côté cette intrigue, et revenir sur l’absence d’un personnage depuis la première série Injustice. On apprend enfin le sort et la peine encourue par Hal Jordan depuis son arrestation. Le prisonnier, affecté, semble accepter de purger sa peine, ce qui est moins le cas de son voisin de cellule, Sinestro. Petit plus pour les joueurs du jeu vidéo qui souhaitaient en savoir plus sur ce point.

C’est également le moyen d’explorer, à l’échelle cosmique, l’impact qu’a eu Superman sur le Corps des Green Lanterns. Une situation qui profite à Atrocitus et son Corps de Red Lanterns. Tout comme le troisième tome, l’auteur profite de plusieurs numéros pour préparer le terrain pour le conflit à venir. Ainsi, ce cinquième tome est plus un interlude où les personnages sont plus développés et l’action moins présente. C’est presque un sans faute depuis le début de la série, et pourtant la formule reste la même. C’est juste, malgré les mort.e.s, que la palette de personnages reste encore large, et le talent d’écriture toujours efficace.

ganthet green lantern coupable injustice

UNE VALEUR PÉRENNE

Malgré une alternance entre des tomes se concentrant davantage sur la caractérisation et d’autres sur les confrontations, Injustice 2 parvient toujours à tenir en haleine. L’auteur prend le temps de traiter ses anciens personnages majeurs tout en donnant plus d’importance à la jeune génération. Là où les Teen Titans n’apparaissaient seulement que dans un annual dans Injustice 1, ici ils incarnent le nouveau visage de Ligue. De même pour la redemption de Hal Jordan qui arrive à se remettre en question contrairement à Wonder Woman ou Superman. Puis, on apprécie l’apparition de Lobo qui s’invite à la sauterie et dont la suite annonce un ton en complet décalage avec la gravité de la situation.

Indubitablement, Injustice 2 peut se targuer d’être la meilleure série popcorn du moment. Très divertissante, et plus que correcte dans sa mise en scène, il faut saluer le travail de l’équipe créative derrière tout ça. Tout d’abord, Tom Taylor toujours aussi convaincant depuis le début tout comme les dessinateurs. Daniel Sempere et Bruno Redondo fournissent un travail très esthétique avec des traits fins et propres.

teen titans relève injustice 2

Tom Taylor réussit une nouvelle fois le défi de nous plonger dans une lecture pleine de rebondissements. Plus qu’une Team Batman contre Team Superman, le titre laisse également la place aux jeunes héros. Exploitant intelligemment le riche roster de DC, Injustice 2 divertit et intrigue toujours autant. Si vous n’êtes toujours pas convaincu par ce titre, que vous faut-il de plus?
TRES BON / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
- L'équipe artistique toujours en forme tant scénaristiquement que graphiquement
- Le traitement et l'intérêt accordés à divers autres personnages
Les -
- Le fait que ce soit un tome interlude
- Trop rapide à lire
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de