Titans nous avait abandonné après une première saison plus que rabotée, nous laissant en plein suspense quant à la suite des aventures de nos héros. La série nous revient maintenant et nous apporte enfin la conclusion de l’arc de Trigon et Rachel. Conclusion qui ne pouvait pas arriver durant la saison dernière car de l’aveu même du showrunner « ils sentaient qu’ils devaient donner à Trigon un très gros épisode ». Alors, ce mensonge est-il vrai ?

Un final en début de saison

On s’y attendait tous un peu et ça n’a pas raté donc. Une grande partie de ce premier épisode est clairement constitué de ce qui devait être le final de la saison 1. C’est vraiment problématique car cela donne un épisode des plus bâtard, où l’on a jamais vraiment l’impression d’être en face d’un season premiere. L’intrigue autour de Trigon ne fonctionne pas en tant que lancement d’une nouvelle saison. Ce qui était tout simplement évident, tu ne peux pas mettre en scène un affrontement final en tant que mise en place de ta nouvelle intrigue. Ce qui fait que l’affrontement contre Trigon est plus que bâclé (on y revient tout de suite) et que le dernier tiers de l’épisode s’efforce à rattaché très maladroitement l’intrigue de cette nouvelle saison.

Trigon

Maintenant que cela est évacué il est temps d’aborder le grand vilain, Trigon. C’était l’arc moteur de la première saison et il faut bien le dire ce n’est pas une très bonne fin. Déjà les héros qui se font posséder par le vilain puis qui se battent entre eux cela devrait être interdit par les conventions de Genève. D’autant plus quand la résolution est plus ou moins « Je t’en supplie réveille-toi, par le pouvoir de l’amitié ». Ça, ça passe dans un shonen, beaucoup moins dans une série qui se veut super daaark. De plus toute une emphase est mise sur les séquences de possession des personnages principaux. Cependant ces séquences, en plus d’être vraiment très rapides (pas plus de trois quatre minutes chacune, Dick avait eu le droit à tout un épisode), elles n’apportent rien du tout. Ni une meilleure compréhension des personnages, ni une remise en question de ceux-ci. Mais de toute façon il n’y avait pas le temps pour tout ça.

Quant à Trigon en lui même il n’y a pas grand chose à dire. En terme de vilain il ne fonctionne jamais vraiment, en même temps dur d’avoir peur d’un personnage d’ores et déjà destiné à disparaître avant la fin de l’épisode. Trigon est un vilain d’une pauvreté affligeante, se contentant tout simplement de l’éternel vœux de domination mondiale. Tout en ajoutant à ça, le cliché du grand méchant qui tue son allié, parce-qu’il faut bien prouver qu’il est vraiment très méchant. Même sa relation avec Rachel est bien peu développée et c’est dommage. Et au final le vilain s’en va tel qu’il est arrivé, dans l’indifférence. On notera tout de même l’effort de la série qui a osé donner au personnage quasiment la même apparence que dans les comics. Le résultat n’est pas parfait, les effets spéciaux sont loin d’être exceptionnels, tandis qu’on sent bien qu’il n’a aucun poids et qu’il n’est pas réel. Cependant ils auraient très bien pu se contenter de le laisser sous sa forme humaine. D’autres ne s’en sont jamais gêné pour le faire. On ne peux donc pas trop leur en vouloir pour ça. Ils ont fait un effort, c’est mieux que rien.

Une suite qui laisse de l’espoir

La deuxième partie voit donc la mise en place d’une partie des enjeux de cette nouvelle saison. Ici il y a des choses intéressantes. Déjà on sent que le ton se veut plus léger, rien qu’à la vue du nombre de blagues qui augmentent drastiquement dès que Trigon est battu. Ce qui amplifie encore plus cette impression d’épisode bâtard, mais passons. De plus la série, qui s’appelle, on le rappelle, Titans va enfin mettre en scène une vraie équipe. Cela fait vraiment plaisir à voir et on espère que les scénaristes réussiront vraiment à créer cet esprit d’équipe. Qui plus est cela permet de développer le personnage de Dick en amenant sur le devant de la scène Bruce.

Celui-ci incarné par Iain Glen est moyennement convaincant. L’acteur pourrait sans doute faire un bon Alfred, mais on a vraiment du mal à le voir enfiler sa cape et aller taper Bane. Qui plus est ce Bruce est assez surprenant dans son caractère. Là où on aurait presque attendu un Batman à la All Star Batman & Robin à la vue de ce Dick pyromane et  au sécateur fou dans la première saison. Mais non, nous avons en fait un Bruce très calme et conciliant. Cela rend la chute du personnage de Dick d’autant plus étrange, tant on a du mal à voir comment il a pu tomber si bas. A voir si cela sera plus creusé par la suite.

Pour finir un mot sur Slade Wilson. Le personnage incarné par Esai Morales a juste le droit à une courte apparition, cependant du peu que l’on voit c’est prometteur. L’acteur à de la présence, en plus d’être physiquement convaincant pour le personnage. Qui plus est son costume est vraiment réussi. De ce côté là on a hâte d’en voir plus.

Ce season fin… pardon season premiere de Titans est donc en demi teinte. Entre une fin d’intrigue totalement ratée et un début de saison qui nous donne un peu d’espoir, dur de savoir si cette nouvelle saison saura gommer les défauts de la première saison. 

Moyen / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 (0 votes) Votre avis
Les +
- La construction d'une vraie équipe
- Un Deathstroke emballant
Les -
- Ce n'est pas un season premiere
- Trigon
- Pitié arrêtez les possessions
- Toujours ce filtre bleu dégueulasse
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Shadow Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Shadow
Shadow

Cette review explique exactement ce que j’ai ressenti. J’espère que la suite saura me convaincre, là je dois dire que je suis perplexe (même si plein d’espoirs tout de même haha).