Le Black Label a l’air de reprendre des couleurs en octobre avec l’arrivée d’une ligne horrifique et aujourd’hui de l’annonce de The Last God, un comics de dark fantasy en 12 numéros.

The Last God : un combat multi-générationnel

Le titre sera écrit par Phillip Kennedy Johnson, auteur de Last Sons of America et qui avait participé au New Talent Showcase 2018 de DC Comics, et dessiné par Riccardo Federici (Aquaman, Dark Nights : Metal – The Murder Machine) et le coloriste Dean White (All-Star Batman, American Carnage). Il se situera dans les contrées de Cain Anuun où nous suivrons une «quête multi-générationnel afin de tuer le roi tyran».

Selon le scénariste, c’est en effet une histoire terrifiante dans un monde de fantasy où une première génération de héros voyagent au-delà des frontières de la création pour vaincre ce dieu nommé Mol Uhltep. Une génération plus tard, alors que le royaume est en paix, le chef de la première communauté meurt et son secret est révélé à la relève : le dernier dieu est toujours en vie. Un nouveau groupe de héros va donc se réunir pour découvrir les mensonges que leurs parents ont caché et pour finir ce qu’ils avaient commencé il y a 30 ans.

The Last God sortira à un rythme mensuel à partir du 30 octobre sous le DC Black Label. Les covers ci-dessous sont dessinées par Kai Carpenter.

3
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
MadeathPara le pacifique ParademonOverlord Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Overlord
Overlord

Pourquoi pas ?

même si je suis plus rassuré niveau dessin.

Para le pacifique Parademon
Para le pacifique Parademon

ça a l’air sympa ! Mais au final le Black Label ça sert à cataloguer quelque part ce qui aurait dû être du Vertigo ? Je pige pas trop l’intérêt d’avoir supprimé Vertigo du coup. Le Black Label me semblait devoir contenir du « DC auteurisant ». Là ça semble devenir un fourre-tout « DC auteurisant » + « DC pas DC » (vous me comprenez)

Madeath
Madeath

Il fallait mieux garder Vertigo que Black Label, là on a droit a des récits même pas en lien avec l’univers DC. Vertigo avait ses séries et sa notoriété et c’était très bien comme ça. Difficile de les comprendre.. A part ça cette série peut être intéressante, a lire !