DC a enterré son label Vertigo après toutes ces belles années, mais l’éditeur ne fait pas une croix sur l’horreur pour autant avec encore une nouvelle ligne menée par Joe Hill.

Vertigo est mort, vive Hill House Comics

Cette nouvelle vient après la restructuration de tous les imprints qui pullulaient chez DC, désormais regroupés en trois labels basés sur l’âge du lecteur cible (enfants, jeunes adultes/mainstream, adulte avec le Black Label). Pourtant quelques lignes continueront d’exister en leur sein comme Young Animal et désormais Hill House Comics.

Joe Hill, fils du célèbre écrivain Stephen King et lui-même auteur de comics (Locke & Key) et de romans fantastiques ou d’horreur (Le Costume du Mort, Cornes, Fantômes – Histoires Troubles), va donc mener cette ligne dont le nom est déjà un jeu de mot comprenant déjà une belle référence de la fiction horrifique. Déjà primé d’un Eisner du meilleur scénariste et de plusieurs prix Locus et Bram-Stoker, il semblait tout disposé pour ramener ce genre chez un éditeur qui avait l’air de devenir bien trop kid-friendly, même dans ses récits adultes.

Nouveaux venus et vétérans présents au lancement

Hill House Comics proposera pour ses débuts cinq séries limitées, certaines par quelques créateurs qui ont déjà fait leurs preuves chez Vertigo par le passé. Basketful of Heads sera écrit par Joe Hill et dessiné par Leomacs, artiste italien (La Montagne Invisible). Il s’agit d’un récit reprenant un thème récurrent du cinéma d’horreur moderne, le Home Invasion, suivant un jeune couple fraîchement arrivé dans une maison de la Nouvelle-Angleterre remplie d’artéfacts vikings. Lors d’une tempête, des envahisseurs arrivent et la fille part se cacher et trouve une ancienne hache qui a en fait le pouvoir de trancher une tête d’un seul coup net, mais laissant la tête capable de parler. Dans cette histoire qu’il compare à un Rashomon grindhouse, chaque tête racontera leur version de ce qu’ils ont fait et de la raison qui se cache derrière.

Le deuxième récit de cette ligne s’intitule The Dollhouse Family, écrit par Mike Carey (Hellblazer) et Peter Gross, l’équipe créative des comics Vertigo Lucifer et The Unwritten. Ensemble, ils raconteront la vie d’Alice, qui avait reçu dans son enfance une grande et belle maison de poupée, occupée par une famille de poupées magiques. Maintenant qu’elle a grandi, Alice la retrouve, mais ne s’attendait pas à ce résultat.

The Low, Low Woods sera écrit par Carmen Maria Machado (Her Body and Other Parties), ce qui en fera son premier comics, et dessiné par DaNi (The Dreaming, Coffin Bound). Il s’agit d’une histoire sur une ville minière de Pennsylvanie où une étrange épidémie dévore les souvenirs de ses habitants.

La scénariste Laura Marks fera également ses débuts dans le monde des comics, elle qui vient de la télévision et avait travaillé avec Hill sur l’adaptation Hulu de Locke & Key annulée, mais aussi quelques épisodes de séries comme L’Exorciste et BrainDead. Elle sera accompagnée de Kelley Jones, le célèbre artiste derrière Batman Vampire et d’autres récits horrifiques de la chauve-souris, mais aussi quelques arcs de Sandman. Ensemble, ils proposeront une histoire nommée Daphne Byrne sur une fille vivant dans le New-York du XIXe siècle découvrant une étrange et insidieuse entité dans son corps.

Enfin, Plunge sera écrit par Joe Hill et dont l’artiste n’a pas encore été dévoilé, pour une histoire fortement inspirée de The Thing de John Carpenter. Dans les années 80, une équipe de recherches a disparu dans le Cercle Arctique, mais réapparaît 40 ans plus tard, lançant un signal de détresse. Une nouvelle équipe d’Américains partent les retrouver. Ils découvrent alors ce qui semble être des ruines d’une civilisation préhistorique et à l’intérieur les disparus. Cependant, leurs yeux ont été dévorés, ils n’ont pas vieilli et ils sont capables de prouesses mathématiques incroyables. Ils vont tenter d’apprendre ce qu’il s’est passé, mais une tempête approche.

Chaque numéro aura un backup de deux pages écrit par Hill également. Tous concerneront une histoire nommée Sea Dogs, située lors de la Révolution Américaine, où seront envoyés trois loups-garou américains à bord d’un énorme navire britannique afin de le détruire de l’intérieur.

Basketful of Heads ouvrira le bal de Hill House Comics et débutera chez DC juste à temps pour Halloween, le 30 octobre, et les autres titres suivront dans les mois à venir et jusque l’année prochaine. On peut espérer que d’autres informations ou des concept arts seront peut-être dévoilés à la SDCC le mois prochain.

6
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
MadeathCorwyn McFly Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Corwyn McFly
Corwyn McFly

C’est moi ou tout ça m’a l’air prometteur ?

Madeath
Madeath

Les synopsis ont pas l’air tous folichon mais il y a du potentiel.

trackback
DC annonce The Last God, récit de dark fantasy pour le Black Label | DCPlanet.fr

[…] Joe Hill lance une ligne de comics d’horreur chez DC […]

trackback
DC annonce The Last God, récit de dark fantasy pour le Black Label | DCPlanet.fr

[…] Joe Hill lance une ligne de comics d’horreur chez DC […]

trackback
Des variant covers DCeased pour les titres DC d'octobre 2019 | DCPlanet.fr

[…] depuis mai, et puisque le mois d’octobre est sous le signe de l’horreur avec Halloween (et une nouvelle gamme horrifique de l’éditeur), les variant covers de ce mois seront toutes sous le thème de ce récit […]

trackback
Ce qu'il faut retenir des sollicitations DC d'octobre 2019 | DCPlanet.fr

[…] automne, à commencer par ceux du Black Label. Joe Hill inaugurera la ligne Hill House Comics avec sa série Basketful of Heads, Kami Garcia et Mico Suayan lancent le titre Joker/Harley : Criminal Sanity et Jeff Lemire et […]