Accueil Comics VO DC ferme définitivement Vertigo et restructure entièrement leurs parutions

DC ferme définitivement Vertigo et restructure entièrement leurs parutions

7

Inquiétant le lectorat à travers une rumeur, le futur de Vertigo semblait bien sombre. Puis il y a quelques jours Scott Snyder a annoncé le transfert du titre American Vampire, propriété de Vertigo, dans le DC Black Label. Beaucoup en sont donc venus à penser que le Black Label allait intégrer les titres Vertigo. Aujourd’hui nous avons la confirmation que le label Vertigo tire sa révérence mais il n’est pas seul à disparaître.

Adieu Vertigo, DC Zoom, DC Ink, bienvenue au age-specific labeling system

A partir de Janvier 2020 DC fermera les portes de Vertigo, mais aussi des empreints DC Zoom et DC Ink, les imprints consacrés au jeune lectorat. Cela vient d’une nouvelle stratégie de publication de la part de l’éditeur qui souhaite livrer un nouveau système pour encourager le lectorat à trouver le titre qui lui convient. Ce nouveau système sera basé sur l’âge du lectorat visé avec trois catégories : une catégorie pour les pré-adolescents, une catégorie pour le grand public et une catégorie pour les plus de 17 ans.

Ainsi DC Kids sera focalisé sur les 8-12 ans, DC pour les 13 ans et plus, et enfin le DC Black Label qui se voulait pour un public mature sera pour les 17 ans et plus. Les titres annoncées pour les imprints DC Zoom et DC Ink prévus pour 2020 seront publiés dans ces nouvelles catégories et les séries Vertigo seront publiées dans le DC Black Label.

L’éditeur retourne a un système qui a été présent pour la majeure partie de son histoire selon Dan Didio.  Selon lui, ce support est devenu mainstream pour tous les genres et il pense qu’il est temps d’y voir plus clair chez DC et renforcer l’engagement envers le lectorat de chaque tranche d’âge.

Les projets creator-owned seront toujours publiés mais toujours dans ces gammes en fonction des tranches d’âge du public visé. Toutefois, pour l’instant des imprints pop-up seront autorisés avec les lignes Young Animal de Gerard Way ou The Wild Storm de Warren Ellis.

7
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
7 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Sindri WindbackThe BatAmesephisbatmanreturns Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
batmanreturns
batmanreturns

C’est d’une grande tristesse…

Amesephis
Amesephis

Je flippe grave… cela veut’il dire que l’on aura du constantine « lissé », « edulcoré », pour mieux se fondre dans la masse des publications DC… et que se passera t’il pour ce qui est des stand alone par rapoport à l’univers DC (comprendre par là que deviendront les comics qui n’ont pas lieu dans l’univers DC ?

The Bat
The Bat

Je vois pas le soucis. Le dernier titre marquant de Vertigo était Sheriff of Babylon. C’est pas comme si l’imprint croulait sous les bonnes idées. Au moins on se débarrasse de quelque chose qui ne sert plus du tout.

trackback
DC dévoile ses OGNs Kids et Young Adults pour 2020-2021 | DCPlanet.fr

[…] DC ferme définitivement Vertigo et restructure entièrement leurs parutions […]

Sindri Windback
Sindri Windback

Cest quand même peu surprenant. Le label était déjà en stase et ça fait longtemps que pour retrouver des titres proches de l’esprit vertigo, il faut se tourner vers l’indé et notamment Image Comics. Après je sens que les séries hors univers DC vont encore plus se raréfier, et j’ai l’impression que la ligne éditoriale du black label devient de moins en moins claire.

trackback
Joe Hill lance une ligne de comics d'horreur chez DC | DCPlanet.fr

[…] DC ferme définitivement Vertigo et restructure entièrement leurs parutions […]

trackback
Requiescat In Pace, Vertigo (1993-2019) | DCPlanet.fr

[…] quelques temps qu’on s’y attendait. Et l’annonce est devenue officielle : Vertigo n’est plus, victime d’une simplification de ligne éditoriale. Et aussi vrai qu’il est aujourd’hui temps […]

risus venenatis ultricies ipsum elementum Nullam sem, suscipit