Lors d’une interview avec Margot Robbie, notre Harley Quinn du grand écran, le site Vogue a déclaré que Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn) avait un budget à hauteur de 75 millions de dollars.

Moins de la moitié de Suicide Squad

75 millions de dollars, cela sonne peu quand on parle de productions super-héroïques aujourd’hui. Le premier Suicide Squad, où Robbie a joué Harley pour la première fois, était d’ailleurs à 175 millions de dollars, soit plus du double. Cependant, Birds of Prey ne semble pas jouer dans la même catégorie que les gros blockbusters comme Justice League et Aquaman en se trouvant au milieu de Joker (55 millions) et Shazam! (100 millions). Cela en fait le film au plus petit budget au sein de la continuité de ce que l’on appelait le DCEU, mais aussi le plus cher de la boîte de production de Margot Robbie, LuckyChap. Parmi les adaptations de comics au cinéma qui ont eu un budget similaire, histoire de vous donner une idée, on retrouve le premier X-Men et Constantine, eux aussi à 75 millions de dollars.

Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn) sortira en salles le 19 février 2020. Par contre, il ne faudra pas attendre de trailer à la SDCC de cette année.

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
BlitzkickLudovic448 Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Ludovic448
Ludovic448

Tant mieux il y aura moins de pression venant de la direction, une plus grande liberté artistique… le film ne misera pas sur les VFX mais plus sur son scénario (on espère lol).

Blitzkick
Blitzkick

Ce qui me tracasse ce n’est pas le budget, shazam ne s’en est pas trop mal sorti avec son petit budget, mais jusqu’ici la direction artistique me fait peur. J’attends un premier trailer pour me rassurer (ou pas)