Encore une bonne semaine chez DC qui ne nous livre pas vraiment de déception. C’est agréable et plutôt assez rare et avec des changements à venir, il est possible que le classement vire du tout au tout dans nos lectures DC.

Catwoman s’offre un premier annual rebirth tout à fait correct malgré quelques cases un peu étranges, et en plus de nos lectures, Heroes in Crisis s’offre un petit bilan pour son dernier numéro.

Et vous, vos lectures ça donne quoi ?

LES COUP DE COEUR

Doomsday Clock #10

Collection

Rebirth

Scénario

Geoff Johns

Dessins

Gary Frank

 

Elle aura pris son temps, mais la suite de Doomsday Clock est enfin là et c’est tout simplement excellent.  Ce dixième numéro est quasiment un stand alone centré autour du personnage du dr Manhattan et en tant que tel il adopte une narration qui n’est pas toujours claires, jonglant entre plusieurs temporalités. Mais cette alternance fonctionne complètement, en plus d’être totalement raccord avec le personnage de Manhattan et nous permet de réellement nous mettre dans sa tête.

Mais le gros de ce numéro c’est la nouvelle donne que Johns apporte au Multiverse, le Meta-verse. Cette nouvelle introduction dans le mythos du DCU à le mérite d’être finement pensée et de totalement fonctionner avec tout l’historique de DC. Ici Johns créé, mais il créé tout en respectant ce qui a pu être construit pas ses aînés (il y a un certain scénariste qui devrait s’en inspirer…). Qui plus est il développe l’idée que Superman est le coeur de cet univers, la constante autour du quelle il tourne. Et cette idée, en plus d’être fascinante, fait sens avec ce qu’est et ce que représente l’homme d’acier, que ce soit en tant que personnage au sein du DCU, mais aussi, dans une idée plus méta, pour ce qu’il représente historiquement pour la compagnie.

– Claygan

Dog Days of Summer #1

Collection

Rebirth

Scénario

Collin Kelly, Dan Didio, Mariko Tamaki, Joshua Williamson, G. Willow Wilson, Jackson Lanzing

Dessins

Kyle Hotz, Cully Hamner, Tom Raney, Stjepan Sejic

Parfois il y a des anthologies qui laissent de marbre, et d’autres qui trouvent leur public. Cette anthologie Dog Days of Summer, je n’en attendais rien et pourtant, les histoires présentées sonnent assez juste, dévoilent des héros inattendus et surtout nous rappellent l’importance des personnages oubliés comme Krypto, Captain Carrot, Animal Man ou encore Dex-Starr. Vous pourrez également croiser Bat-Cow en plein rodéo sauvage écrit par Dan Didio, ou Beast Boy par Mariko Tamaki qui reste dans l’esprit du young adult (genre dans lequel elle arrive prochainement chez DC Ink). Honnêtement, c’est sans grande ambition. Juste des histoires pour se faire plaisir, et c’est un grand coup de coeur avec une lecture fraiche et qui prête à sourire quasiment tout du long.

– Harley

LES VALEURS SÛRES

Superman : Leviathan Rising Special #1

Collection

Rebirth

Scénario

Brian Michael Bendis

Dessins

Joseph A Quinones Jr.

Nous arrivons à un numéro important dans l’histoire sur Leviathan avec ce one-shot qui tient suffisamment ses promesses. Le scénario est finalement assez chaotique, l’histoire principale autour du kidnapping de Clark est certes très intéressante mais ne semble pas utiliser son plein potentiel, en partie dû à quelques raccourcis. On a vraiment l’impression qu’il manque des bouts d’histoires, que j’espère retrouver dans les différents titres du Superverse. Car si le numéro réussit quelque chose par contre, c’est amorcer toutes ses différentes lignes scénaristiques autour de cette menace grandissante. Vous aurez droit à un avant-goût des séries Jimmy Olsen et Lois Lane – la première allant dans tous les sens avec un style très coloré et l’autre au contraire plus polar et sérieuse – ou de la mini Event Leviathan toujours aussi enthousiasmante et même de ce qui se passera dans le titre Supergirl après la fin de son périple spatial. De tout ça, je retiens plus la partie sur la journaliste, le récit de Jimmy visant un public bien plus précis, et qui devrait donc être très satisfait.

La force de l’auteur est de réussir à écrire un grand nombre de personnages et de leur donner chacun une importance particulière, même si je placerai un bémol sur sa façon de faire dialoguer le fameux Leviathan qui casse son image (à moins que cela soit justifié par la personne derrière le masque). Les différents artistes ont su apporter leur propre ambiance à chaque passage de ce comics, créant un tout varié et surtout très agréable. En conclusion, hormis quelques moments légèrement bâclés et surtout du teasing plus que de gros twists, on sent qu’on passe à une nouvelle partie de l’histoire de Bendis et la tension est bien présente entre tous ses personnages.

– Sledgy7

3
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Corwyn McFlymavhocDetective Pikachu Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Detective Pikachu
Detective Pikachu

DDC #10 c’était vraiment super. A la fois atypique et assez révélateur de la façon dont Johns perçoit les « expérimentations » durant l’ère New 52. Avec un peu de chance, on se revoit le 14 août pour discuter de la suite dans la joie et la bonne humeur !

mavhoc
mavhoc

Une bonne semaine ! Doomsday Clock #10 est difficile à saisir tant ce numéro est finalement le plus gros propos Meta de DC depuis Multiversity de Morrison, sauf que là, on n’était pas préparé à lire cela !

Corwyn McFly
Corwyn McFly

Quelle claque à la lecture de DDC #10 ! Je suis de plus en plus persuadé que le retard de publication va faire sens avec le reste de l’univers DC pour un final explosif !!! Trop hâte de la suite !