Il y a peu, j’ai réalisé deux choses. La première est que les bouquins des éditions Taschen pouvaient à la fois servir de gilets pare-balles ainsi que d’armes contendantes, la seconde est que j’associais quasiment inconsciemment certains jeux-vidéo, et pas seulement des jeux DC, à certaines musiques. Pourquoi en me baladant dans un supermarché qui passait Take me out de Frank Ferdinand, le tout me faisait automatiquement penser à Injustice : Gods among us, alors que cette musique n’était ni dans la bande originale dudit jeu, ni une musique que j’étais censé aussi facilement reconnaître avec autant de précision ? Ce constat s’appliquait aussi dans l’autre sens, Batman Arkham City me faisant penser à SBS de We are me, et, chez la maison des idées, Spider-Man : Aux Frontières Du Temps étant dans mon esprit lié  à Midnight City de M83. Des groupes que je n’avais jamais écoutés.

Le mystère était donc de plus en plus inextricable, quand soudain, je me suis souvenu :

Les années 2000 voient se démocratiser la création des AMV (Anime music video), consistant à monter des mini clips vidéo sur des  musiques souvent diverses et variées mais plus généralement du  Evanescence –mais si Bring me to life, vous connaissez-. Game one, chaine consacrée aux jeux-vidéo et un peu tout ce qui touche à l’animation, se dit en 2009 qu’il y a moyen de véritablement propulser avec force cette idée sur le devant de la scène. En effet, ce concept, la chaine le connait bien, ayant débuté en 1998 sur des GMV, soit le même concept que les AMV, mais cette fois avec des images tirées de jeux-vidéo. Par ailleurs, à l’époque, ces clips se mêlaient à d’autres formes de contenu, tels que Level One, avec un Marcus tout jeunot. Mais Viacom France, propriétaire de la chaine depuis 2003, se dit qu’on peut faire quelque chose de plus grand. De ce fait est créée Game One Music HD, dont le but est simple, diffuser cette fois-ci toute la journée des GMV. Alors que Virgin 17 –qui deviendra Direct Star, puis D17, puis CStar– diffuse les meilleures musiques du Top 50 durant une bonne partie de la journée, Game One s’impose comme un concurrent, quoi que minime, dans l’univers français des chaines télévisées jukebox, mais cela avec des musiques majoritairement non récentes, celles-ci pouvant dater de quelques années tout de même.

Game One Music HD perdurera jusqu’en 2016, année à laquelle elle sera définitivement supprimée dans un silence médiatique un peu glaçant. Aucune information n’est véritablement communiquée à ce sujet, bien qu’il soit facile de déduire que la raison est sans doute le manque de spectateurs. Il n’en reste pas moins que pendant plusieurs années, Game One a accompagné de jeunes fans de jeux-vidéo avec ses clips, qui, bien qu’ils aient été pendant assez longtemps difficilement retrouvables, commencent à être disponibles sur Youtube, et provoquent chez moi, et sans doute chez pas mal d’autres enfants de cette époque, un agréable sentiment de nostalgie. Et pour cela, merci Game One et toutes les personnes ayant bossé sur ces clips !