Sous le titre DC Univers Rebirth Deathstroke se cache en réalité un crossover des titres Deathstroke, Teen Titans et Titans intitulé Le Contrat Lazare (Lazarus Contract en VO). Celui-ci est scénarisé par Christpher Priest, Benjamin Percy et Dan Abnett, responsables de chacun des titres. La réunion de ces personnages iconiques est un pari important de la part de DC Comics. Voyons ensemble si celui-ci est réussi.

Le poids du passé

Dès l’évocation de son titre, cet événement s’encre très fortement dans l’Histoire de DC Comics. C’est en effet un hommage appuyé au célèbre « The Judas Contract », affrontement iconique du villain Deathstroke et de l’équipe des New Teen Titans. Mais ce n’est pas la seule référence au run de Wolfman et Perez. L’intrigue de ce volume est basée sur la première rencontre entre les Teen Titans de cette période (quasiment tous reconvertis en Titans) et le tueur à gage. Et cela concerne la mort de son fils, Ravager, tué lors d’une confrontation avec les jeunes héros (dont Watchful parle très bien dans le Showcase #145).

Sans connaitre la situation des personnages au début du volume, il est totalement possible d’en comprendre tout les enjeux. Les auteurs font un très bon travail de remise en contexte de l’événement. On y retrouve un Deathstroke tiraillé par les actes commis dans son passé et une équipe des Teen Titans divisée autour d’un leader autoproclamé. Seule celle des Titans est soudée et rien ne semble pouvoir les arrêter. L’intrigue se développe alors autour de ces personnages. Et ce qui étonne c’est que cela est fait avec minutie. On pourrait avoir peur de voir un titre (ou un auteur) empiéter sur les autres comme ce fut déjà le cas pour Le Badge, volume également publié sous le nom « DC Univers Rebirth » (que l’on évoquera un peu plus tard). Ici, rien de tel. Les trois auteurs ont œuvré de concert pour nous livrer un produit final cohérent. L’ambiance de chaque titre est ressenti lors de la lecture et c’est vraiment plaisant.

Des conséquences pour l’avenir

L’événement est principalement centré autour de Deathstroke. Personnage qui a repris de sa superbe avec le run de Christopher Priest qui continue d’apporter ici un regard très cru et réaliste sur l’anti-héros. Mais l’intrigue se focalise également sur les deux speedsters homonymes, Wally « The Flash » West et Wally « Kid Flash » West et sur la place qu’ils occupent dans leur équipe respective. En cela, on retrouve le caractère des Teen Titans de la série régulière avec une caractérisation fidèle (qui ne plait pas à tous… mais qui a le mérite de rester cohérente). Les Titans sont beaucoup plus en retrait, ne faisant que figuration dans l’intrigue et n’étant là que pour servir de force de frappe supplémentaire au véritable leader, Robin. Il est dommage que la rencontre entre ces héros et leur antagoniste le plus réputé soit si plate. Mais cela peut témoigner également d’une évolution de la part des personnages qui préfèrent laisser la jeunesse prendre les devants.

La partie graphique est correcte, agréable mais sans grande originalité. Celle-ci ne dessert en rien l’intrigue, simple et efficace qui, sans arriver au niveau de ses ainés, nous apporte un comics divertissant et intéressant. Mais cela amène également un nouveau statu quo pour les trois séries avec des conséquences importantes pour chacune.

Mais cet événement n’apporte aucune conséquence en dehors de leur série principale. Et encore moins pour l’univers DC tout entier. Et en cela, le titre proposé par Urban Comics semble incohérent. Certes, Wally West est important dans ce récit. Et les motivations de Deathstroke ont un léger lien avec l’intrigue principale de Rebirth. Mais en aucun cas ce titre ne donne un quelconque élément aux questions posées par les titres précédents labellisés « DC Univers Rebirth ». Malheureusement, cette étiquette semble devenir un fourre-tout pour ce que l’éditeur n’arrive pas à catégoriser autrement, donnant finalement peu de poids à la trame narrative de ce relaunch.

Si le titre de l’ouvrage est quelque peu mensonger, ce crossover n’en reste pas moins une lecture très agréable. L’intrigue reste moins marquante que les récits auxquels elle fait référence. Mais elle reste cependant très bien construite et fait cohabiter les trois univers avec une grande habileté. Les conséquences sur les personnages sont notables et donnent envie d’en savoir plus en lisant les trois séries principales. L’objectif est donc rempli pour DC Univers Rebirth Deahstroke et pour ses auteurs qui ont réalisé un événement de qualité, digne de cette rencontre au sommet.

Très Bon / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
- Un événement cohérent et bien construit
- Des conséquences intéressantes sur la suite des séries
Les -
- Un titre pas du tout logique
- Les Titans en léger retrait
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}