Une semaine bof nous attendait à travers les lectures du 10 avril. Aucun titre n’a su gagner le coeur de nos rédacteur pour se placer en coup de coeur, et le reste tape soit dans la valeur sûre soit dans la déception. Cependant, certains habitués des valeurs sûres comme Batman se retrouvent en déception, et quant à découvrir la raison, je vous invite à lire nos avis.

Et vous, vos lectures ça donne quoi ?

LES VALEURS SÛRES

Detective Comics #1001

Collection

Rebirth

Scénario

Peter J. Tomasi

Dessins

Andrew Hennessy, Bradley Walker

On peut sans doute dire que le run de Peter J. Tomasi va réellement commencer maintenant. Après un premier arc sympa, mais sans plus, ici on part sur du neuf et c’est vraiment intriguant. D’un côté ce numéro permet de se lancer dans l’histoire sans connaissances au préalable et c’est c’est toujours assez appréciable pour qui voudrait se lancer dans la série. Entre la mise en place d’un nouveau mystère à Gotham et de l’arrivée d’un nouveau groupe d’ennemi, tout ça est bien géré et titille assez la curiosité pour donner envie de continuer. Cependant l’Arkham Knight a le droit à un temps de présence très limite et on ne pourra pas encore statuer sur la qualité de ce “nouveau” personnage. Ajouter à ça des dessins vraiment sympa, on obtient un numéro vraiment solide.

– Claygan

Supergirl #29

Collection

Rebirth

Scénario

Marc Andreyko

Dessins

Eduardo Pansica

Les craintes laissées par le numéro précédent sont dissoutes ici par un retour à cet esprit d’origine, d’une Supergirl en pleine réflexion, sans sombrer dans les tourments pathétiques, et où l’aspect feel-good émerge du background lui étant affilié. Supergirl s’inscrit comme un titre à la qualité assez réduit, mais continuant à provoquer ce plaisir régulier d’aventure cosmique sans prétention. La qualité esthétique est assurée, sans jamais se révéler innovante en terme de construction ou de conception, mais permet un sursaut d’intensité par les scènes d’action. Le numéro se permet un récapitulatif, non dénué d’intérêt. Avec les digressions opérées, le rappel fait du bien, et nourrit une réflexion du personnage sur son enquête. Il en est même dommage que l’affrontement interrompe ce calme, surtout pour un cliffhanger on ne peut plus cliché.

– Watchful

Justice League Odyssey #08

Collection

Rebirth

Scénario

Dan Abnett

Dessins

Daniel Sampere

C’est un peu par dépit que Justice League Odyssey finit en valeur sûre, cette semaine n’étant pas grandiose, mais il y a effectivement du progrès dans cette série. Après avoir divagué dans l’espace avec Williamson, le nouvel auteur, habitué de ce genre de récit et que j’aime beaucoup il faut le dire, remet l’histoire dans les rails. On comprend enfin où vont les personnages, et il y a un potentiel intéressant autour du plan de Darkseid afin de redevenir un conquérant, mais aussi un havre contre la menace de Perpetua. Voir ces héros aider le tyran, qui est finalement un moindre mal, est attirant et je suis curieux de voir la suite des événements. Il reste encore pas mal de défauts sur le titre, aucun des protagonistes mis à part Darkseid ne crée une quelconque empathie par exemple, Jessica Cruz à la limite. Finalement, j’aurai préféré une série centrée sur le New God, bien plus charismatique et intrigant. Par contre, rien à redire en terme de dessins, Sampere nous propose des planches efficaces et diversifiées, avec un travail de la couleur d’Ivan Plascencia.

– Sledgy7

LES DÉCEPTIONS

Batman #68

Collection

Rebirth

Scénario

Tom King

Dessins

Amanda Conner, Dan Panosian, John Timms et Mikel Janín

L’arc Knightmare est terminé et il faut dire qu’il était tout de même temps, tant ce numéro montre les limites de l’exercice de style de Tom King. Sorte de continuation du numéro #37 Double Date ce #68 s’avère assez anecdotique. Simple sortie plutôt fun entre Lois et Selina, tandis que Bruce et Clark reste à la maison. Tout de même en grattant un peu on pourra bien trouver au détour d’une page une nouvelle réflexion sur Batman et le bonheur. Cependant, même avec cette nouvelle réflexion, le scénariste n’apporte pas vraiment de nouveaux éléments par rapport à ses précédents interventions. Quant aux dessins, Amanda Conner fait un travail correct. En ressort un numéro plutôt feel good, mais, comme dit plus haut, somme toute anecdotique.

– Claygan

Red Hood and the Outlaws #33

Collection

Rebirth

Scénario

Scott Lobdell

Dessins

Pete Woods

Si vous espériez encore quelque chose de la part de Red Hood, il fait parti de ces titres dont le succès reste incompréhensible, en particulier depuis ce renouveau foireux. La nouvelle situation de Jason ne fait qu’octroyer un peu plus de ridicule au titre. Succession de scènes d’actions illogiques, sur fond de jeu de playboy décrédibilisé par l’idiotie des rebondissements. Plus qu’une déception, c’est une véritable crainte. Scott Lobdell transforme Jason en Batman/Bruce Wayne, comme s’il cherchait à montrer ses ambitions futures. Pete Woods ne relève pas véritablement le niveau du récit, se contentant d’un design stéréotypé. On ne peut se reposer que sur une qualité graphique solide, mais insuffisante pour rompre l’ennui provoqué.

– Watchful

Titans #36

Collection

Rebirth

Scénario

Dan Abnett

Dessins

Bruno Redondo

Titans, ou le titre qui n’a connu au mieux qu’une qualité moyenne, passable. Depuis plusieurs mois, il s’effondre en l’absence de Nightwing, et de Wally West. Si vous vous posiez la question, ce titre est pour vous. Vous verrez à quel point l’équipe ne peut tenir sans ses membres essentiels. Dan Abnett persévère dans des histoires sans grande valeur, axant bien plus son récit sur l’absence créée par Nightwing à travers le personnage de Raven. Toujours aussi vide de contenu, ne faisant que retourner le couteau dans la plaie encore très fraîche. Titans se retrouve pris entre les deux feux, des mauvais décisions de l’éditeur, d’un événement mettant à mal les sidekicks, et un scénariste qui peine à retranscrire l’esprit de l’équipe.

– Watchful

Superman #10

Collection

Rebirth

Scénario

Brian Michael Bendis

Dessins

Ivan Reis

Jon continue de raconter ce qui lui est arrivé pendant son périple spatial, et comment ne pas être déçu. Son voyage l’aura certes fait vieillir, mais le jeune héros n’aura gagné aucune maturité, ni rien appris. Il a juste subi jusqu’à ce que papi fasse son deux ex, et on est de retour à la case départ, où Clark va vouloir lui taper dessus. Les dernières pages teasent un énorme conflit cosmique, et si ça tire sur ma corde sensible, tout ne semble que prétexte pour le spectacle sans réflexion. C’est bien dessiné, mais ce que ça montre n’a pas de profondeur. Et puis cette manie qu’ont les auteurs populaires de DC comme Bendis d’injurier dans des comics mainstream pour finir avec un « $&*% » dans chaque bulle, ça suffit, surtout que ça n’apporte rien et que ça sort du récit.

– Sledgy7

5
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Blueurbanvspanini10Clayganknightwing Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
knightwing
knightwing

C’est pas plutôt dans Batman #69 la fin de Knightmare ?! ;-)

urbanvspanini10
urbanvspanini10

Effectivement c’est pas la semaine la plus folle. Mais j’aurais était curieux de connaitre les avis de la Fin de Scooby Doo Apocalypse.

Sinon il y avait que des titres sympa cet semaine.
JL Odyssey remonte le niveau, Superman #10 n’est pas si mauvais que ça, les covers sont assez trompeuse au final.
Supergirl #29 reste bon avec les révélations attendus sur le Circle assez proche du Galactic Council qu’on voit chez Marvel.
Wonder Twins reste sympathique.

Bon boulot pour nos dévoués riviouveurs de chez DCP. :)