C’est via divers discussions de ces dernières semaines que j’ai eu envie d’écrire un petit papier sur la nostalgie. Et plus précisément, la génération nostalgie.

Génération 90’s, génération nostalgie

Je ne parle pas de la station radio, mais de nostalgie d’une période révolue. Bien qu’elle revienne un peu sur le devant de la scène en ce moment. Peut-être que vous vous reconnaîtrez dans ces mots, peut-être que cela vous fera l’effet de paroles prononcées par une mamie d’une autre génération.

Je suis née en 1988, et j’ai grandi dans les 90’s. Mon enfance était rythmée par Batman The Animated Series, les Animaniacs, Minus et Cortex, Gargoyles, X-men, Aaah Real Monsters, côté séries animées. Puis en grandissant c’était Chair de Poule, Fais moi peur, Les Contes de la Crypte, Buffy, et les films de Tim Burton ou même des films à la mode comme les Gremlins, Casper, Jurassic Park, Ghosbusters, Star Wars, les Goonies, Hocus Pocus. Puis La Famille Adams. Puis The Witches. Puis tellement d’autres. Et en général, il s’en dégageait souvent des monstres, des créatures pas forcément horrifiques. Là où les héros étaient en général des ados ou pré-ados qui devaient s’unir pour affronter les vilains méchants, il y avait de l’humour souvent maladroit, des effets spéciaux pas très dingues. Pourtant ces films sont encore appréciés aujourd’hui et on leur compare aussi des films actuels.

Certains classiques ont droit à des suites ou des reboots qui manquent malheureusement de ce charme par rapport aux films originaux. Et vous savez quoi ? Je fais partie de ces gens qui se perdent encore en retombant dans ses films ou séries ou mêmes séries animées. Et pourtant, il y a parfois de belles surprises avec des films actuels qui font resurgir l’enfant en moi.

Comme Shazam!.

Shazam! c’est cet enfant maladroit qui devient soudainement un héros mais ne peut rien faire sans son entourage pour faire face au vilain.

Au début on se dit que c’est sympa, mais en fait, les thèmes abordés, la manière de les traiter, le visuel parfois douteux, on a l’impression de remonter dans le temps. Pour Shazam!, j’avais l’impression que la grande enfant en moi prenait le dessus pour rester sourire aux lèvres le temps du film et même après. C’est naïf, c’est héroïque, c’est monstrueux parfois, mais ça touche la génération 90’s qui est attachée à ce genre.

Alors voilà, c’est peut-être rien, mais il y a des médias qui nous touchent dans son rapport à l’enfance, et à notre enfance, pour nous suivre tout au long de notre vie. Et puis parfois, au détour d’une séance de cinéma, on redevient cet enfant, et c’est un grand et simple plaisir.

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jo Kerurbanvspanini10 Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
urbanvspanini10
urbanvspanini10

Pas mal comme avis. :)
Assez pertinent pour ceux qui ont grandis dans les années 90. Bon je connais pas cette époque vu que mon enfance c’est les années 2000 ^^

Par contre le fait de dire encore du positif de Shazam ! me hype de plus en plus. Je vous déteste XD

Jo Ker
Jo Ker

Wow, toutes ces références, quel bonheur !!! J’ai le même age que toi à une année près, et je viens de lire des titres de séries animées dont je n’ai plus entendu parler depuis très longtemps. Un vrai voyage au cœur de mon enfance, merci beaucoup Harley.

Si Shazam, que je verrai ce soir, me fait le même effet, je vais passer une bonne soirée.