2019. Une actrice au nom de fromage crée la sensation en jouant une super héroïne spé Nirvana, Pitbull fabrique un nouveau virus Ebola diffusable par ondes sonores en reprenant Africa de Toto, et le TPB de Doomsday Clock est toujours prévu avant la sortie probable du dernier numéro de la série. Ce début d’année prometteur et riche en faits divers absurdes me rappelle une petite histoire vécue dans ma jeunesse à New York dans les années 40.

LaGuardia, un maire de New York qui lit des comics aux enfants

En 1934, Fiorello LaGuardia est élu Maire de la ville à la pomme. Il restera dans le fauteuil municipal jusqu’en 1945. Mais cette dernière année de mandat ne se fera pas sans heurt, en particulier au niveau des grèves. Le 30 juin, les livreurs de journaux se mettent en grève dans une période où, plus que jamais, les gens ont besoin d’infos sur l’évolution de la guerre outre-Atlantique, alors que la télévision est encor loin d’être démocratisée. Dans les rues, les véhicules circulent, mais seulement pour déposer dans les boites aux lettres des tracts de propagande pro-livreurs.

Avec l’apparition de la radio, LaGuardia avait bien compris qu’au lieu de passer par le biais de la presse, il valait parfois mieux parler à ses concitoyens en personne, et organisait tous les dimanches une émission nommée Talk to People  , et cela depuis janvier 1942 sur une fréquence acquise par la ville. Ainsi le 8 juillet 1945, l’improbable se produit. Alors que les familles sont réunies devant leur poste radio, The Little Flower , comme on le surnommait à cause de sa petite taille et de la traduction de son prénom de l’italien, ouvre un comics Dick Tracy, et se met à le lire. Adoptant différents types de voix afin de jouer tous les personnages, et essayant de créer des bruitages comme il peut, comme par exemple en frappant sur son bureau, il en profite aussi pour expliquer la morale de cette histoire, et la répète à plusieurs reprises :

« Dites les enfants, que signifie tout cela ? Cela signifie que l’argent sale ne porte pas bonheur ! Non, l’argent sale apporte toujours du chagrin, de la tristesse, de la misère et du déshonneur. ”

Le maire conclut ensuite son émission en annonçant qu’il continuera à faire cela tant que la grève persistera. Au total, il n’aura recours à ce type de lectures qu’à seulement trois reprises, assez pour marquer l’histoire de New-York et de ses habitants.  Bien qu’il est évident que cette initiative ne pourrait nullement être dissociée d’une volonté d’augmenter dans le même temps sa côte de popularité, LaGuardia était un fervent amateur de comics, né en 1882, et étant par conséquent de la génération des enfants ayant grandi en même temps que se démocratisaient véritablement les comics dans les journaux.

En 1958, onze années après la mort de LaGuardia, George Panetta ouvrira sa pièce de théâtre Comic Strip sur ces mots :

« À l’époque de Fiorello LaGuardia, j’étais un enfant. Vous vous souvenez de lui, LaGuardia ? La petite fleur ? C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles j’ai grandi. Il aimait tous les enfants de New York, lisait les bandes dessinées le dimanche,  et s’occupait de nous tout le temps. »

On imagine bien que pour des enfants, bien que cette période n’ait duré au final qu’un petit mois, ceux-ci aient pu avoir l’impression que cela faisait une éternité que LaGuardia faisaient une telle chose. D’autant que le reste du temps, le maire prenait souvent un petit peu de temps dans chacune de ses émissions hebdomadaires pour s’adresser directement à la jeunesse.

Ce souvenir marquera tellement la culture populaire des habitants qu’il traversera les années, et en aout 2004, Brian K. Vaughan, ouvrira son récit Ex Machina, mettant en scène le maire de la Grosse pomme, sur cette anecdote.


Ouais, trois semaines d’affilée qu’on tient l’Humeur du Lundi, quand on a dit qu’on comptait s’y remettre sérieusement, il est possible qu’on n’ait pas menti ! 

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
kasongoGeronoHous Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
GeronoHous
GeronoHous

Très sympa cette petite anecdotes! Merci de nous la faire partager

kasongo
kasongo

Très sympa ce billet d’humeur :)