Cette semaine, seulement trois titres ont retenu notre attention malgré une petite douzaine de sorties. L’un des titres est une sortie Vertigo qui ne convainc pas notre rédacteur et deux titres de la Batfamily qui sortent du lot.

Et vous, vos lectures ça donne quoi ?

LES VALEURS SÛRES

HIGHLIGHTS DE LA SEMAINE #40 (Rebirth, Vertigo) 1

BATMAN #65

Collection

Rebirth

Scénario

Joshua Williamson

Dessins

Guillem March

Le crossover avec The Flash continue et le personnage de Gotham Girl continue sa quête de vengeance. Le personnage est toujours bien travaillé et il est agréable de voir, enfin revoir, Batman et Flash travailler ensemble. Les évènements de Heroes in Crisis sont évoqués et le discours de Flash est très intéressant pour tenter de ramener la jeune femme à la raison. Ma curiosité est piquée pour la suite qui s’annonce assez compliquée pour notre duo. Les planches de Guillem March sont très belles et la folie, la colère qui s’instille en Gotham Girl sont bien retranscrites sur son visage au fil des cases. Un bon point à nouveau pour ce crossover.

– Harley

HIGHLIGHTS DE LA SEMAINE #40 (Rebirth, Vertigo) 2

Nightwing #57

Collection

Rebirth

Scénario

Scott Lobdell et Zack Kaplan

Dessins

Travis Moore

Gnagnagna Ric c’est nul. Voilà c’est fait. Maintenant penchons nous sur le comics en lui-même. On retrouve l’intérêt de la vie civile du héros, un méchant qui fait surface et les problèmes de la société et ses différences qui font le ciment des histoires sur Bludhaven. On a même droit à un face à face entre les deux Nightwing. Seul bémol c’est la présence de Barbara qui enfonce un peu le clou dans le cercueil des fans et qui aurait pu ne pas figurer, à première lecture. Le reste de l’arc peut donner tord. Surtout que sa façon de se corriger sur le prénom peut porter à croire que l’éditeur tient à ce statu quo corps et âme. On a par la même occasion le talentueux Travis Moore qui revient dessiner toutes les pages pour notre plus grand plaisir, afin de faire mieux passer la pilule Ric. Une lecture des plus agréables donc.

– James Edge Grayson

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.