J’aime beaucoup ces petites respirations un peu désuètes que constitue la parutions de récits un peu plus anciens, rentrant dans ces « âges » (là en occurrence le Bronze Age) qui constitue la riche histoire de notre medium préféré.

De plus j’avais adoré le Green Lantern/Green Arrow qu’il avait commis avec Dennis O’Neil, ce dernier rentrant immédiatement dans mon Panthéon personnel. mais ce Batman souffre-t-il la différence avec son illustre compère…

Le Bat masqué ohé, ohé !

La réponse, je vous la donne tout de suite est hélas non, ce livre souffre de bien trop de petits défauts pour faire partie de votre bibliothèque idéale… Tout d’abord difficile de résumer ce livre puisqu’il est constitué de courtes histoires sans aucun fil rouge, hormis peut être à la fin les allées et venues de Man-Bat. Pour le reste les petits récits sont oubliables à peine divertissants et sans aucune substance le plus souvent. Le point le plus fort restant encore les origines de Man-Bat où comment Kirk Langstrom devient un des ennemis iconique du Chevalier Noir.

C’est O.K, c’est Bat, C’est in ?

Mais même ce récit arrive bien tard dans le livre et vous aurez l’occasion de vous ennuyer ferme avant d’en arriver à cet instant. On a une vaste impression de remplissage du comics du mois sans trop se fouler. Et le lecteur est bercé par cette langueur monotone….

Mais le plus gros défaut est graphique. Non pas que le trait de Neal Adams, soit décevant un seul instant, point du tout. Au contraire on retrouve ce trait toujours iconique et qui, a mon sens reste un de ceux indissociable à Batman et surtout un design qui restera dans les annales comme lui des plus réussi.

Des couleurs pas trop Bat

Non le vrai défaut vient de la colorisation. Un vague malaise m’a envahit très vit à la lecture… Comme si les couleurs, bien trop unies pour être d’origine, ne collaient pas au dessins… On dirait franchement les pires colos numériques parfois utilisé sur certains ouvrages. Et la réponse se trouve dans les crédits où les artisans (ou fossoyeurs au choix) de cette horreur sont nommés. En effet pour cet ouvrage, visiblement les couleurs ont été reconstruite snumériquement. Et c’est abominable. La ou on pourrait s’attendre au même genre de colorisation que sur la couverture, avec les « pixels » d’époque. On se retrouve avec des couleurs plates, sans relief, sans nuances. Ou en tout cas sans assez loin de tout ça. Et surtout aucun effort n’a été fait dans cette direction et je trouve ça vraiment vilain..

Mais bon finalement reste de tout cela, un livre très vite oubliable du point de vue des histoires développées, comme du point de vue graphique. Si vous avez de quoi vous l’offrir, reste un petit morceau de l’histoire de DC et un moyen de découvrir le passé de la firme au deux lettres. Mais sis vous êtes un peu juste ce mois ci, je vous conseille d’acheter autre chose, et de plutôt vous jeter sur Green Lantern/Green Arrow si vous voulez découvrir sans entrave le talent sans limite de Neal Adams, personnage plutôt sympathique par ailleurs et ceux qui l’on vu à la récente PCC pourront en témoigner…

Correct / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
- Un morceau d'histoire des comics
- Les débuts de Man-Bat
Les -
- Souvent anecdotique
- Parfois carrément soporifique
- Une reconstruction numérique des couleurs affreuse
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

3
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Darkseid~samadarthfrykasongo Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
kasongo
kasongo

Bonne review, qui donne pas envie de se le procurer mais comme j’ai pas vraiment beaucoup de chose à dépenser pour ce mois et que j’ai pas non plus une bibli énorme qui traite de Batman (je tiens à avoir du bon et du moins bon), je vais craquer (^^).

Darkseid~sama
Darkseid~sama

Je comprends pas pourquoi ils ont tous publié et pas laissé que le run d’O Neill