La semaine passée a été riche en lecture. Si quelques titres offrent une surprise, le tout reste assez correct. Nous avons droit à deux nouvelles séries, l’une chez DC, l’autre chez Vertigo, et elles ne démarrent pas trop mal.

Cependant, nos déceptions sont toujours là, et certains titres semblent y avoir pris un abonnement.

Et vous, vos lectures ça donne quoi ?

LES COUPS DE CŒUR

Books of Magic #1

Collection

Vertigo

Scénario

Kat Howard

Dessins

Tom Fowler

Protégée de Neil Gaiman, Kat Howard fait ses début sur Books of Magic nouvelle version pour Vertigo. Après une introduction originale et au style qui dénote du reste, on se retrouve dans un premier numéro classique. Le héros est poussé à bout, une famille brisée et un don qui se révèle par magie. Cependant, l’écriture de Kat Howard ne laisse pas le lecteur s’apitoyer sur le personnage de Tim, au contraire. Elle en fait un impatient assez pénible ce qui est très agréable. On n’est pas face à un personnage qui se morfond dans son coin.

La suite risque de nous apporter quelques surprises mais j’espère retrouver quelques parties magiques originales pour ne pas tomber dans un récit des plus classiques.

– Harley

LES VALEURS SÛRES

Old Lady Harley #1

Collection

Rebirth

Scénario

Frank Tieri

Dessins

Inaki Miranda

Bien qu’il ne s’agisse ici que d’un premier numéro, le récit de Frank Tieri propose un twist final des plus intéressants qui pique l’intérêt du lectorat. Bien entendu, pour cela il faut être passé entre dehors des différents spoilers concernant un autre titre impacté par ce saut dans le temps.

Bien que le personnage de Harley Quinn soit toujours assez faible malgré une prise d’âge qui aurait pu la rendre un peu moins idiote, le titre propose une nouvelle vision sympathique. Bien entendu, les fans de Mad Max et Orange Mécanique peuvent se sentir flattés comme dépités par l’utilisation de divers éléments de ces univers, mais au final, le tout se mêle assez bien, et c’est une bonne surprise.

– Harley

Action Comics #1004

Collection

Rebirth

Scénario

Brian M Bendis

Dessins

Ryan Sook

Superman apprend que Lois est revenue. Le secret de Clark Kent est toujours en danger. Brian M. Bendis poursuit son histoire sur fond d’enquête. Le numéro marque un arrêt bienvenu pour le titre qui se recentre sur le couple Lois et Clark. Bendis nous saisit avec certaines craintes de Lois, surprend par l’intimité réaliste du couple. Cette longue focalisation est dû au style d’écriture qu’on reproche tant à Bendis. Les longueurs sont parfois très appréciables. On peut percevoir ce numéro qui touche à l’esprit familial de l’univers de Superman, comme une variante de Tomasi, plus focalisé sur la notion de couple. Malgré un faible contenu, Bendis fait vivre ce monde de manière vraisemblable, n’hésitant pas à délaisser l’action. Ce qui n’empêche pas Ryan Sook de nous bluffer par des scènes émouvantes. Fort en sensation, et soigné, Action Comics est de plus en plus intriguant et immersif.

– Watchful

Wonder Woman #57

Collection

Rebirth

Scénario

James Tynion IV

Dessins

Emanuela Lupacchino

L’event The Witching Hour poursuit son cours dans les pages de Wonder Woman, qui verra cette semaine l’Amazone piégée sur une Lune métaphorique tandis que son corps est pleinement possédé par la terrible Hecate. S’en suit un dialogue avec Witchfire, qui a succombé au pouvoir de la Déesse maléfique au début de l’arc, très instructif sur la situation en plus de proposer au personnage une attitude assez similaire à John Constantine. D’ailleurs, ce bon vieux John essaie aussi de son côté de trouver une solution avec Zatanna, alors que la situation est pire que jamais. Le dialogue est encore une fois intéressant et fait avancer l’intrigue. Il s’agit donc d’un numéro assez riche en textes qui arrivent à toujours être pertinents – avec un twist important pour préparer le grand final – et qui est aidé par la beauté des planches d’Emanuela Lupacchino, très efficace quand il s’agit de dessiner des femmes et plutôt inspirée sur les parties sur la Lune.

– Sledgy7

Titans #28

Collection

Rebirth

Scénario

Dan Abnett

Dessins

Clayton Henry

Drowned Earth trouve son prélude ici. Dan Abnett introduit Aqualad/Tempest à la nouvelle équipe, modifiée. Il y oppose les caractères de manière toujours très général. Le titre souffre toujours de bien des défauts, mais fait ressortir son potentiel. L’équipe restructurée agit d’une manière structurée. Les personnages ont une vie commune. Ce numéro plaît autant qu’il peut décevoir. Son manque de contenu lui confère plus la définition de teaser, que de véritable introduction. Cependant, un phénomène se manifeste, et va amener l’événement. La lecture de l’épisode est très dispensable. Cependant, on ne peut reprocher les interactions menées entre les constituants de l’univers DC. Ce qui arrive aux Titans amènera la première partie. Le terme de Prélude trouve son sens, par la définition même de titre secondaire et même le statut actuel des Titans : une équipe d’éclaireurs sous la tutelle de la Justice League. Peu importe l’événement, l’association attendue entre la Justice League et Titans pourrait faire évoluer les choses, et relancer des interactions trop souvent délaissées entre mentor et (ancien) acolyte.

– Watchful

The Terrifics #9

Collection

New Age of DC Heroes

Scénario

Jeff Lemire

Dessins

José Luis

Jeff Lemire a ses séries où il écrit des choses sérieuses et réfléchies, remplies d’hommages fins et délicieux (comme ce qu’il fait chez le Cheval Noir). Et il y a d’autres séries où il se défoule, il s’éclate et s’amuse comme un gamin. Ici, on est complètement dans la deuxième catégorie. Clairement, Terrifics #9 ne devrait pas fonctionner. Le rythme est beaucoup trop effréné, tant et si bien que les personnages devraient ressembler à des coquilles vides sans aucune substance, et il faut admettre que le numéro regorge d’éléments ridicules. Et pourtant, ça marche, terrifiquement bien ! Le parallèle entre Tom Strong et Terrific est bien trouvé, bien amené et particulièrement touchant. Les dessins de Jose Luis sont très efficaces. Un tas d’éléments de l’intrigue font écho à du mambo-jambe typiquement silver age, de qualité premium. Et ce twist final ? Absolument prévisible, certes… Mais Lemire parvient à me balader sans même que mon regard averti ne remarque l’évidence sous mes yeux. Même si elle n’est pas parfaite, la série Terrifics s’impose de plus en plus comme une véritable valeur sûre.

– Myplasticbus

Flash #57

Collection

Rebirth

Scénario

Joshua Williamson

Dessins

Scott Kollins

Le Flash de Williamson a quelque chose de très télévisuel dans son écriture. Après plus de 50 numéros, on commence à le connaître. Des personnages pris dans des imbroglios relationnels et des conflits intérieurs, un rythme souvent rapide, et une conclusion qui finit souvent bien — mais teasant une grande menace à venir. Un petit côté soap-opera, quoi. Quand il se donne à fond, ça peut donner des choses absolument géniales. Quand il est paresseux, ça tombe à plat. Mais le plus souvent, c’est un peu comme aujourd’hui avec Flash #57 : c’est pas mal, mais pas transcendant. Ici, on s’amuse toujours plutôt, ça se lit vite et bien. Les dialogues sont toujours aussi cheesy, la caractérisation un peu simplette, mais efficace. C’est peut-être ça sa plus grande qualité : il est efficace. Ca fonctionne bien, mais ça manque un peu de surprises. C’est coloré au dessin, mais assez inégal dans les planches. C’est un coup de coeur et une déception à la fois. Mais au moins, l’auteur a réussi à piquer ma curiosité sur la Force Quest… et un peu comme à la télé, je me sens un peu obligé de revenir au prochain épisode pour en savoir plus.

– Myplasticbus

LES DÉCEPTIONS

Batgirl #28

Collection

Rebirth

Scénario

Mairghread Scott

Dessins

Paul Pelletier

Avant-dernier chapitre pour l’arc Art of the crime… et il se confirme que Scott ne montre pas encore tout à fait ses ambitions en ce début de run sur Batgirl. Avec ce numéro, elle se contente de faire doucement avancer l’intrigue jusqu’à sa conclusion, nous dévoilant l’identité de l’antagoniste, mais surtout, qui se cache derrière. J’avoue que la révélation (trop rapide) m’a un peu pris de court, et n’a pas eu l’effet escompté sur moi. Mais la volonté de donner un peu d’épaisseur au vilain est toujours bienvenue. Pour l’instant, après la Babs-hipster de Burnside et la Batgirl en recherche d’elle-même, on retrouve sur ce début de run un feeling assez classique, avec du hacking, de l’enquête et un peu de drama. C’est pas mauvais, mais on ne peut s’empêcher de penser que son autrice pourrait développer des choses plus intéressantes, notamment ici sur le rapport à l’art et au numérique. Un peu comme si on survolait seulement quelque chose qui pourrait aller beaucoup plus loin. Peut-être que Scott est encore en train de placer ses cartes ? L’avenir nous le dira.

–  Myplasticbus

Batman : Kings of Fear #3

Collection

Rebirth

Scénario

Scott Peterson

Dessins

Kelley Jones

Une mini-série Batman autour de la peur avec Kelley Jones était un projet très prometteur. Si on retrouve une sorte d’horreur psychédélique intéressante, les dessins de l’artiste sont en dents de scie. On passe de la planche digne de ses anciens travaux à celle sans décor et sans ambiance, sans parler de certains visages et d’une des batmobiles les plus moches que j’ai jamais vu. Le scénario est à l’image des dessins, lui aussi inconsistant et gâchant ses bonnes idées sur les actes d’un Batman sous les effets du gaz de terreur de Scarecrow. Ce n’est pas foncièrement mauvais, mais comme vous l’aurez compris, j’en attendais tout de même plus que ça, malgré le fait que les mini-séries de DC de ces dernières années ne volent jamais très haut.

–  Sledgy7

2
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
mavhocCielo Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Cielo
Cielo

L’event de WW ♥

mavhoc
mavhoc

Une semaine somme toute assez classique, voir moyenne apparemment. Merci pour toutes ses reviews.
Dommage, cependant, de ne pas avoir inclus Batman Beyond #25 qui pour moi est clairement un coup de coeur !