Urban nourrit son obsession nouvelle pour les intégrales, et l’associe avec le personnage apparaissant sur plus des trois quarts des albums édités : Batman. L’éditeur s’attaque désormais à la période New 52/DC Renaissance sous ce format peu maniable, mais économique, avec le titre Batman & Robin du duo désormais célèbre : Peter Tomasi et Patrick Gleason.

Nouveaux Masques ?

La publication de ce titre a pourtant une autre explication. Urban Comics termine sa publication de Grant Morrison présente Batman en intégrale, mais quel est la suite logique après le passage de Morrison sur Batman ? Scott Snyder est certainement plus vendeur que Peter Tomasi, pourtant, c’est son travail sur Batman qu’on réédite. Grant Morrison a créé la première série Batman & Robin avec Frank Quitely, on peut donc voir cette série comme une suite spirituelle de son travail sur Batman. Et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, le duo artistique est aussi iconique que le dynamic duo, et fonctionne en binôme depuis. Deuxièmement, le titre va se focaliser sur Damian. Même en dehors du personnage de Damian, Peter Tomasi va multiplier les références au run de Grant Morrison, de la référence flagrante au Batman #666, au détail d’une case. Rappelez-vous, lorsque Tim doit garder Damian dans la cave pour le première fois, un combat violent s’en suit, et se termine avec le corps de Tim parmi les bouts de verre et le costume de Robin déchiré. Sorte de vengeance pour Tim Drake, Peter Tomasi inverse les rôles. Damian pousse Tim à bout et un plan similaire est utilisé, où Damian est projeté. D’autres références sont plus évidentes, comme les origines de Damian se terminant sur la célèbre page pleine finale du premier numéro de Batman par Grant Morrison.

Tout cela témoigne d’un profond respect pour le travail d’un auteur ayant marqué le personnage de Batman au travers d’un run devenu incontournable. Mais ce premier volume ne se contente pas de référence pour le plaisir de la référence. L’ensemble de ces trois volumes présente une évolution de Damian. La référence joue plusieurs rôles. Le comportement de Damian reste encore marqué par son éducation/entraînement auprès de la Ligue des Assassins, et son passage à une remise en question totale du comportement à adopter et de la notion de justice va l’entraîner dans une quête de reconnaissance de la part de son père.

Grant Morrison venait de présenter un Robin aux antipodes, assassin tenu en laisse par son père, Peter Tomasi va faire de Batman un père troublé et de Damian un Robin en proie au doute. La relation est d’un réalisme étonnant, malgré son découpage d’un arc à l’autre par thématique. On en vient à trouver un plaisir malsain à voir Batman craquer sous la pression que lui inflige son fils, contre son gré. En guise de comparaison, cette compilation des trois premiers arcs présentent une relation intime et masquée entre Bruce et Damian que Grant Morrison a n’a pas su atteindre avec Batman Incorporated, qui se déroulait en parallèle, et qui fait de Batman & Robin un titre officiellement complémentaire, et officieusement, essentiel.

Le chevalier, le majordome et le sale gosse

L’album comprend trois arcs et interagit parfois avec les événements de La Nuit des Hiboux ou Le Deuil de la Famille. Ce premier tome couvre donc une période très large avec ses dix-huit numéros. Une légère connaissance du contexte est à connaître pour les deux événements, dont seuls les tie-in relatifs à la série Batman & Robin sont inclus. Ils tiennent une place bien mineure et Peter Tomasi a su maintenir une narration gravitant autour du personnage de Damian qui rend ces numéros suffisant à eux mêmes.

Peter Tomasi est souvent réduit au scénariste bourru, adepte des titres à la thématique militaire. C’est un réalité son passif sur le titre Green Lantern Corps qui lui collait à la peau, du à son succès – aux côtés de Patrick Gleason, au passage. Batman & Robin a d’autant plus été une surprise qu’il présente une écriture unique du duo, mettant en avant la dimension familiale de l’univers de Batman. Le scénariste réussit à faire la part des choses entre le développement personnel de ses personnages, et l’action époustouflante, et mêle les deux avec justesse. De même avec certains stéréotypes présents, comme une énième utilisation du passé obscure de Bruce surgissant. Ce fragment du passé sonne juste. Il rapproche, avec plus ou moins de subtilité, nos deux protagonistes dans l’esprit du lecteur, rendant l’acte final pardonnable et la réaction de Bruce complètement compréhensible.

S’il n’est pas le seul artiste présent, Patrick Gleason reste le dessinateur d’une grande majorité des numéros. Que la présence d’autres artistes ne vous perturbe pas, l’identité artistique n’est aucun cas malmenée. Le passage d’un artiste à l’autre fait toujours sens, malgré un niveau plus aléatoire. Patrick Gleason n’a jamais livré travail plus bluffant. Ses planches fourmillent de traits fins, de courbes, un soin important du détail y est fait. Ce style perçut comme propre à Patrick Gleason tient surtout du travail de son encreur Mick Gray. Le jeu d’ombre constant procure une âme au titre, le rend reconnaissable de tous.

Batman & Robin est un titre des plus plaisants. Ces premiers arcs sont à la portée de tous, mais raisonneront plus fortement encore chez les fans du Batman de Grant Morrison. Que l’on aime ou non cette tête brûlée de Damian, ces histoires qui l’ont fait évoluer sont des plus passionnantes. De même pour ce Batman qui endosse le rôle de père difficilement, mais le rend plus attachant encore. L’intégrale a du bon pour ceux ayant raté le coche, et pour l’éditeur, à défaut de faire des réimpressions des anciens tomes.

Excellent / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
- Batman dans son rôle de père
- Les tourments vraisemblables de Damian
- Une action saisissante...
- ... aidée d'un style graphique unique.
Les -
- Le format peu pratique à la lecture
- Avoir connaissance de certains événements pour les tie-in
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Article précédentDécouvrez les premières variant covers d’octobre 2018
Article suivantUn prototype de costume indique la présence de Batman dans Titans
Watchful
Étrange personnage constitué de framboises. La légende raconte qu’il aurait une quelconque appartenance à l’école du micro d’argent. Il consolide sa morphologie linguistique et cherche à se perfectionner dès que possible. Profondément inspiré par Françoise Hardi et Zizi Jeanmaire, il écrit par passion. Amoureux de culture, il n’a jamais su se détourner de son premier amour qu’est le monde des comics. Élevé dès ses premiers pas par Bruce Timm qui lui a montré la voie de la sagesse, il s’entraine depuis comme un samouraï et accumule les reliures, les brochures, et se (re)découvre au fur et à mesure des coups de cœur. Rapidement détourné de l’univers Marvelien moderne depuis Marvel Now, il ne jure plus que par Image et DC Comics. Le fan de comics qu’il est attend sagement le retour d’une époque pour le moins révolue où le fan de comics prône sur les lecteurs éphémères qui ne se limitent qu’aux grands personnages publicités ou adaptés le temps de quelques mois. Éternel insatisfait, il n’aime pas cette présentation, et tout ce que l’on doit en retenir est qu’il écrit par passion dans le but de la partager.

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Jeezup Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Jeezup
Jeezup

J’avais lu les 1ers épisodes Ça avait l’air d’etre Parfait ,là ça sent le chef d’oeuvre , je trouve que Morrison avait mieux géré Damian/Dick.là ca fait complément deluxe.Gleason est définitivement un de mes artistes préférés