Dernier volume du run de Greg Rucka sur le personnage de Wonder Woman pendant la période Rebirth, celui-ci a pour mission de conclure une grande intrigue déployée sur les trois précédents. Intitulé « La Vérite : 2ème partie« , il s’agit de la suite des révélations menées dans l’univers de Diana, qui, comme nous l’avons appris, a vécu dans le mensonge pendant tous les New 52. Ce quatrième tome nous donne-t-il des réponses satisfaisantes ? C’est ce que nous allons voir !

L’amour triomphe toujours ?

Ni une, ni deux, on plonge quasiment directement dans la grande révélation, celle qui justifie tous les mensonges délivrées par les dieux à Wonder Woman. Sans trop en dire, sachez que Greg Rucka nous livre ici une réécriture du dieu de la guerre, Arès, des plus réussies. A l’opposé de ce qu’on peut imaginer avec ce personnage, tout en respectant cette image, il l’humanise considérablement et le place au cœur de ce grand mensonge. Et comme toujours, l’auteur nous prouve sa compréhension totale du personnage de Diana, de son univers, avec une grande démonstration de son l’Amour avec un grand A. Un amour si universel, si désintéressé qu’il est peut-être difficile à appréhender, peut-être niais aux yeux de certains, mais qui symbolise un idéal à atteindre. C’est ce qu’on retrouvera dans l’Annual disponible en fin de volume, représentant la première rencontre de la Trinité et dépeignant l’admiration provoquée par la pureté de Diana. Un récit court et simple, mais diablement efficace et beau.

C’est donc avec cet amour universel que la vérité reprendra sa place, bien que tout ne puisse pas être tout rose. Si Diana est capable d’une telle chose, ce n’est pas forcément le cas des humains, dont Veronica Cale et Cheetah, chacune empêtrée dans leur rancune et leur chagrin. Même Wonder Woman n’est pas pour autant dépeinte comme une sainte absolue, sa relation avec le docteur Cale étant plus qu’uni-dimensionnelle. Pour mieux l’appréhender, Rucka nous livre ainsi un numéro retraçant leur première rencontre et plaçant Cale comme une Lex Luthor aux intérêts différents, mais dont la relation avec Diana s’y apparente (l’exemple le plus parlant étant bien entendu les différentes visites de Wonder Woman au bureau de Cale, similaires à celle de Superman avec Luthor).

Et puisque l’on parle d’amour, impossible de ne pas évoquer la relation qu’entretient Diana avec Steve Trevor, et qui a été particulièrement bien écrite par Rucka. Bien qu’elle ne soit pas au cœur de son run, des attentions le parsèment sans pouvoir s’épanouir. Dans le numéro final, l’aventure de Diana trouvant sa fin, sa relation amoureuse avec Steve trouve enfin plus de place. Quelques pages très simples finalement, mais magnifiques et qui laissent un terrain bien fertile pour la suite.

Un tome conclusif

Si l’on pouvait reprocher une chose à ce tome, c’est qu’il ne sert, in fine, que de conclusion. Alors oui, c’est logique, mais avec un découpage qui nous plonge directement dans le dénouement de l’histoire, le lecteur pourrait avoir un sentiment de lecture présentant moins de substance que les précédentes. Parce que même si les numéros regroupés ici présentent chacun leur intérêt, ils ne sont en fait que des numéros de conclusion partageant l’affiche avec d’autres servant à développer, introduire des relations, des dynamiques. Au final, la lecture de ce volume se fait extrêmement rapide, mais ce n’est en soit qu’un défaut mineur. Mieux vaut une « courte » lecture intense et réussie qu’un récit qui se prolonge inutilement.

Rucka, Sharp, Scott et Evely auront ainsi su nous faire vibrer dans cette approche du personnage made in Rebirth, et nous laissent sur une note pleine de beauté. On pourra néanmoins regretter qu’il ne poursuive pas l’aventure après cette déconstruction et reconstruction du personnage et de son univers. D’autant plus que la suite n’est certainement pas du même calibre, mais ça, c’est une autre histoire pour une autre review.

Très bon / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
C'est graphiquement magnifique
Une lettre d'Amour
Une vérité à la hauteur
Des bonus pour les intéressés
Les -
C'est la fin
Très rapide à lire
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Yozuke Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Yozuke
Yozuke

Très bon tome ! Mais n’ayant pas suivi la VO ni les infos je suis triste d’apprendre que c’est la conclusion pour ces auteurs