Bien que le mois dernier, ce soit principalement Heroes in Crisis qui fut sous le feu des projecteurs de DC Comics, un autre récit majeur a dévoilé son septième numéro : Doomsday Clock. Avec celui-ci, le récit prend une nouvelle tournure, celle de la seconde moitié, celle des révélations. Si chaque numéro de l’histoire de Geoff Johns et Gary Frank porte en lui une richesse incroyable, Doomsday Clock #7 semble être le numéro opportun pour faire un point sur ce récit dont on ne parle que trop peu.

Introduction

1. Manhattan

2. La JSA

3. Nathaniel Dusk

4. Superman & Batman

5. Supermen Theory

9 COMMENTS

  1. Dossier super intéressant ! Je trouve que Geoff Johns fait un travail remarquable sur cette oeuvre ( chef-doeuvre ? la suite nous le dira ), et je trouve dommage qu’on n’en entende pas tant parler que ça, surtout en comparaison d’Heroes in Crisis.

  2. Merci pour l’article. J’apprecie enormement cette oeuvre. Mais je pense que son rythme de parution joue contre elle aux US malheureusement. En revanche, je suis de plus en plus sceptique concernant le fait que doomsday clock soit “l’evenement” qui va ramener tout le DC pre new52. Je ne sais pas pourquoi mais je le vois plus comme le prélude à une future “crisis”…mais je me trompe peut etre

  3. Geoff Johns rendant Batman loin d’être invincible ? Ben c’est ce qu’il fait toujours. Je suis persuadé que Johns déteste Batman mais doit s’en servir quand même car oule aux oeufs d’or et il lui fait payer dès qu’il peut le fait qu’il n’a pas de pouvoirs.

      • Que tu *ahem* Johns ne me dérange pas du tout, j’aime bien regarder.

        Mais ouais nan, c’était clairement un compliment, pointu et passionné, donc passionnant !

  4. Rahalala quel dossier ! Pour un tel comics on pouvait rêver mieux ! Il me tarde vraiment d’avoir la suite entre les mains ! Après ça m’étonnerais qu’on aille sur un retour total de la continuité pré new 52, mais en tout, je pense qu’on va avoir droit au retour de la JSA, au moins en partie, de la Legion of Super Heroes, et d’autres personnages, genre les kents, mais je pense pas à un retour global de la continuité ! On aurait un nouveau sentiment de découragement des nouveaux lecteurs, et se serait beaucoup trop lourd pour les auteurs qui ont quand même, il faut pas se le cacher, une plus grande liberté d’écriture depuis les new 52.

  5. UN très bon article, on voit que Doomsday Clock te passionne beaucoup ça ce sent.

    Et c’est tant mieux, après moi au bout de 7 numéros je commence à ne plus trop être hypé par cette mini, faut dire que en plus du rythme Bi-mensuelle qui gâche la mini pour moi je suis plus vraiment investi dans cette histoire, car moi à part le retour de la JSA j’en ai rien à cirer du retour de la Légion SH (qui n’a jamais réellement disparu mais bon, Johns ne doit pas lire les autres comics.) Ainsi que du retour de certains éléments de l’ancienne continuité comme les Kents. Et puis s’ajoute certains problèmes de continuité assez

    Encore bravo pour cette article :D

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.