Lors de la San Diego Comic Con a été révélé, entre autres choses, le nom du grand vilain de la prochaine saison de The Flash : Cicada. Un nom qui revenait comme une rumeur depuis déjà de nombreuses semaines puisque le dernier épisode de la quatrième saison aurait dû nous le dévoiler dans une scène finalement coupée. Il est donc temps maintenant de revenir sur ce personnage pas très connu, sur ce qu’il est dans les comics, et sur ce que l’on sait de lui pour la série.

Cicada dans les comics

Dans les comics, il vit le jour dans The Flash #170 écrit par Geoff Johns en 2001, assez récemment donc. Durant une nuit, un nombre impressionnant de citoyens de Keystone City ont été assassiné d’un coup de dague. Aucune caractéristique commune ne les lient en apparence, si ce n’est une chose : tous ont été sauvés par Wally West, alors le Flash principal. On découvre alors en parallèle qu’il s’agit de l’œuvre d’un culte nommé à l’image de son leader : Cicada, un homme âgé. Sous ses ordres a été déterré la nuit précédente le corps de sa femme, qu’il souhaite ressusciter et présente comme la mère du culte. C’est dans ce but qu’ont été tués de sang-froid tous ces gens, afin de récupérer leur énergie grâce à des dagues bien particulières en forme d’éclair.

Ce n’est néanmoins pas le seul souci dont Wally doit s’occuper : son ex-copine, Frances Kane, aka Magenta, est revenue. Auparavant vilaine, elle explique être guérie de ses troubles mentaux et souhaite devenir une héroïne. Elle est cependant mise en garde à vue suite à la destruction qu’elle a causé des années plus tard. Alors que Wally lui rend visite, Magenta l’attaque et on découvre qu’elle s’est laissée emprisonnée pour déterrer une clé cachée sous le commissariat. Le nouveau sens qu’elle a trouvé à sa vie vient en fait de son adhésion au Culte de Cicada, à qui elle amène Wally et la clé permettant de ressusciter la femme du leader.

On apprend alors que Cicada a jadis été frappé par la foudre lui aussi après la mort de sa femme. Alors qu’il souhaitait se suicider, une vision lui donna une nouvelle raison de vivre : il n’était pas destiné à mourir, mais à vivre éternellement avec sa femme. L’éclair lui donna un pouvoir, celui d’absorber l’énergie vitale des autres pour prolonger sa propre vie. David Hersch, alors architecte et pasteur né en 1890, prit le nom de Cicada et rassembla au fil des décennies de nombreux suivants pour mener à bien sa quête. Quand Wally West fut lui aussi frappé par la foudre et en obtint des pouvoirs, Cicada considéra alors qu’ils étaient liés. Pour lui, si Flash sauve des vies, c’était pour que le Culte puisse leur ôter ensuite. Convaincus d’agir pour le bolide écarlate, les fidèles sont ainsi prêts à donner leur propre vie. Après que la femme de Cicada, Elizabeth, eut été ressuscitée grâce à l’énergie volée à Wally, celle-ci s’attaqua à son mari et révéla la sombre vérité : il est celui qui l’a tué. Pour la faire taire, Cicada lui reprit son énergie dans un dernier baiser. Flash se libéra et affronta Cicada à qui il offrit plus d’énergie qu’il ne pouvait en supporter. Ne voulant pas être considéré comme un dieu, Wally se définissant comme une personne normale, il décida de déménager dans le centre de Keystone City afin de vivre à nouveau avec la population moyenne.

Cicada dans la série TV : ce que l’on en sait

Les premières informations officielles sur le personnage ont été dévoilées lors de la San Diego Comic Con : incarné par Chris Klein, Cicada sera bien différent de sa contrepartie papier. Il a en effet été dit que comme pour chaque vilain, les scénaristes livreront leur propre version du personnage. Autant dire que la marge de manœuvre est assez importante, étant donné que Cicada n’a eu droit qu’à un arc de quatre numéros par Geoff Johns, et n’est revenu qu’en arrière-plan par la suite. Nous savons déjà qu’ici, Cicada ne sera pas le leader d’un culte, ce qui peut se justifier par le fait que ce filon a déjà été exploité avec Savitar en saison 3. Même s’il devrait donc se débrouiller seul, ses pouvoirs représenteront pour la Team Flash un défi inédit selon Todd Helbing, le producteur exécutif de la série.

Mais quels pouvoirs au juste ? Celui d’absorber l’énergie vitale des autres ? A priori, non. En effet, il y a quelques semaines de cela, le site That Hashtag Show avait dévoilé la description de l’antagoniste de cette future saison. Une description qui faisait fortement penser à Cicada sans que l’on ait encore de confirmation de son identité à ce moment. Nous savons donc que Cicada est dans la série un homme touché mystérieusement par de la matière noire (ce qui donne leurs pouvoirs aux méta-humains du bus dans la saison 4), ce qui eut pour effet de le rendre immortel et lui donna la capacité de désactiver les pouvoirs des autres méta-humains. Il aura en effet une dent contre ces derniers, les blâmant de tout ce qui n’a pas tourné rond dans sa vie. Pour faire taire sa propre douleur, il se donnera pour mission d’éliminer tous les métas de Central City. Une quête quelque peu paradoxale puisqu’il est lui aussi un méta-humain, ce qui pourrait indiquer qu’il a lui-même tué sa femme comme dans les comics.A partir de cette description, il semble que la série nous livrera pour la première fois un vilain qui n’en a pas particulièrement après Flash. Néanmoins, puisque les comics lient Cicada et Flash, on peut penser que la série conservera ce lien d’une manière ou d’une autre. L’un des mystères concernant ce vilain résidera vraisemblablement dans la façon dont il a fit l’acquisition de ses pouvoirs, puisque d’après la description il n’a pas été touché par l’explosion de l’accélérateur de particules, et nous savons qu’il n’était pas l’un des passagers du bus de la saison 4. Nous savons déjà que certains méta-humains ont eu leur pouvoir d’une autre façon, comme Killer Frost, dont les origines nous seront présentés cette saison. Nous pouvons également nous demander si sa présence a un lien avec celle de Nora, qui a déjà dit avoir fait une grosse erreur. Néanmoins, comme nous ne savons pas si cette erreur est la raison ou la conséquence de sa venue, difficile d’émettre une hypothèse. On peut tout de même imaginer que Cicada souhaiterait percer les secrets de la force véloce, étant donné qu’on a pu voir Nora inscrire dans son carnet les mêmes symboles que Barry écrivait sur les murs dans le premier épisode de la quatrième saison.  Finalement, l’arrivée de Cicada pourrait être une occasion de faire revenir Magenta, personnage apparu au début de la troisième saison, mais qui n’a dans la série aucun lien personnel avec Barry ou Wally. Autant de questions qui trouveront réponses à partir du 10 octobre !

3
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Nadahala Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
trackback

[…] vous avoir parlé de Cicada, le prochain grand vilain de la série TV The Flash, il est maintenant temps de revenir sur les […]

trackback

[…] The Flash a donc droit à une nouvelle bande-annonce reprenant images déjà dévoilées et nouvelles. On découvre ici que Cicada viendra s’en prendre à Joe d’une façon qui semble similaire à celle qu’avait le Reverse-Flash dans la première saison. Joe pourrait-il mourir de cette rencontre ? Peu probable, mais pourquoi pas, le showrunner ayant annoncé un tas de morts pour cette saison. Mais surtout, on apprend qu’à priori, Barry et la Team Flash étaient censés vaincre un ennemi mais que la timeline a changé. Nora parle-t-elle de Cicada ou du Thinker, qu’elle a participé à vaincre la saison dernière ? En effet, sans elle, Barry aurait péri. TV Line nous offre en plus une nouvelle photo réunissant la petite famille West-Allen (on vous rajoute aussi un poster dévoilé il y a quelques jours), et confirme dans le même temps que Cicada a un agenda qui dépasse de loin la simple vendetta envers Flash, comme on pouvait le penser. […]

Nadahala
Nadahala

Merci pour ces explications !
Comme tu dis, c’est bien de prendre un villain mineur ça laisse de la marge de manœuvre pour les scénaristes sans que les gens crient au scandale :)