Il y a presque un an, plusieurs journalistes ont pu assister à une journée de tournage du film Aquaman sur la Gold Coast en Australie, et tous ont pu s’exprimer aujourd’hui sur ce qu’ils ont appris lors cette visite. Il en ressort plusieurs informations et interviews qui mènent toutes aux mêmes conclusions : James Wan nous prépare sa propre vision d’un héros qu’il a choisi tout en restant fidèle au comics et en présentant des personnages profonds.

James Wan, maître du navire

D’après le réalisateur, ce projet est réellement le sien puisqu’il a pu choisir le personnage qu’il allait emmener sur grand écran. Il a opté pour Aquaman car il souhaitait un super-héros comme personne n’en a vu auparavant au cinéma (même s’il est depuis apparu dans Justice League, encore que sa vision semble différente), mais Wan a précisé qu’il ne ferait ce film que s’il pouvait le faire comme il le souhaitait et si le studio acceptait qu’il soit différent des anciens films DC. C’est ainsi que l’on se retrouvera avec un vrai film d’aventure moins sombre que ses prédécesseurs, le réalisateur comparant le ton de son œuvre avec Les Aventuriers de l’Arche Perdue et À la Poursuite du Diamant Vert. On nous promet alors de bons personnages, des véritables enjeux et des éléments de comédie entre Arthur et Mera.

James Wan a tellement eu le contrôle de son projet qu’il a pu empêcher Justice League de dévoiler ce qu’il voulait garder pour son film d’où l’absence d’Atlantis dans le film. D’ailleurs, si Aquaman se déroule après Justice League, l’histoire prendra tout de même la forme d’une origin story grâce à des flashbacks sur la jeunesse d’Arthur et sur ses parents, tout en racontant le voyage de Mera et notre héros, devenant de moins en moins solitaire pendant leur quête mystérieuse.

Ceux qui regrettent un ton plus léger ou le fait de voir Wan s’éloigner de l’horreur auront tout de même droit à leur dose de frissons, puisque la séquence du Trench (la Fosse en VF) serait «un hommage à Creature From The Black Lagoon» dans le style du réalisateur qui nous a apporté Conjuring parmi d’autres, sans oublier que James Wan a déclaré qu’il gardait ses particularités de réalisation avec de longs plans très dynamiques. Ce sera donc un parfait mélange entre «la peur que l’on a de l’océan, mais en même temps l’émerveillement qui va avec».

La fidélité au comics

L’équipe du film aurait beaucoup insisté sur leur volonté d’être fidèle au format original, le producteur Peter Safran déclarant que la version New 52 d’Aquaman était leur source principal pour construire leur récit. Même s’il ne s’agit pas d’une adaptation du run de Geoff Johns (qui a co-écrit l’histoire), les origines du personnage, Tom Curry et Atlanna, Orm ou encore la Fosse ont été très influencés par ses écrits. D’ailleurs, la présence des Sept Mers que Johns voulait mettre en scène dans un comics feront leur première véritable apparition dans ce film, prouvant un certain lien entre les deux mediums.

Parmi ces sept royaumes, on apprend que seuls les Atlantes et les Xebelliens sont capables de respirer notre air. Les Fishermen sont un peuple pacifiste amoureux de la nature, tandis que les créatures de la Fosse sont violentes, n’ont pas d’yeux et vivent très profondément dans un creux de l’océan, trop pour qu’un Atlante puisse y nager sans douleur. Le Royaume de Brine est composé quant à lui d’une espèce ressemblant à des crustacés à quatre pattes vivant au fond de l’océan, ce qui nous rappellerait un peu le Ninth Tride des comics. Cependant, on nous prévient que même si nous en apprenons beaucoup sur ces royaumes et que deux tiers du film se passent sous l’eau, elles n’ont que peu de temps à l’écran. Par ailleurs, on nous promet un certain nombre d’easter eggs pour les fans de l’Aquaverse.

Un point important pour une grande partie des fans, les costumes ont été dessinés pour être le plus fidèle au comics, mais également pour avoir un sens dans l’histoire. Wan a voulu que la combinaison de Black Manta soit ce qu’elle est pour une raison, et même les yeux rouges sur son casque seront expliqués. Et pour les sceptiques, il se pourrait que même le costume orange et vert soit de la partie.

Aquaman sera bien entouré

Les acteurs n’ont eu de cesse d’expliquer leur admiration pour leur personnage, car tous semblent avoir une certaine profondeur malgré leur nombre conséquent. On avait déjà appris qu’Ocean Master était l’antagoniste principal, haïssant les humains pour les dommages qu’ils causent à la planète, mais on en a appris plus sur le deuxième vilain de l’histoire, Black Manta. Au début du film, Manta et son père sont des pirates, mais il cherchera ensuite à se venger d’Aquaman et aura une certaine connexion à Orm qui l’aidera à intégrer le récit correctement, le producteur Safran assurant que l’on verra comme dans les comics comment Manta est devenu ce personnage. Son rôle est plus secondaire que les autres, mais il est indispensable au récit, et il pourrait être plus amplement exploré si une suite se fait.

Pour Mera, elle partage complètement l’affiche avec Aquaman, échangeant avec lui le rôle de guide et d’étranger dans le monde de l’un et de l’autre. Leur romance aura son importance, mais il ne s’agira pas d’une demoiselle en détresse, elle ne se fera pas sauver par Arthur et sera sa propre héroïne, indépendante et portant fièrement son nom, pas celui de son allié. On aura donc droit à une femme aussi puissante et charismatique que sa version des comics.

Voilà tout ce que nous avons appris de neuf sur ce film ambitieux qu’est Aquaman, et si ces propos ont capté votre attention, n’oubliez pas que son premier trailer sortira ce week-end lors de la SDCC 2018 !

8
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
8 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
MocassinKobaReptileramlusknightwing Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
The Bat
The Bat

Le potentiel est assez colossal. La hype est là ^^

urbanvspanini10
urbanvspanini10

Mon dieu James Wan sait hyper !
La BA vite !!

knightwing
knightwing

J’essaye de ne pas trop me hyper pour ce film mais il faut dire que, dans tout ce qu’on voit et tout ce qu’on peut lire, il donne vraiment envie

ramlus
ramlus

Vraiment hâte de voir la Bande annonce Samedi !!!!!!

Reptile
Reptile

Et ben putain je suis content d’avoir lu le Tome 1 d’Aquaman, j’ai l’impression que le film en sera une belle adaptation.

Black Manta!! Je veux voir Black Manta !

Koba
Koba

Bordel !! La Hype !!!

Mocassin
Mocassin

C’est ultra encourageant, notamment pour les costumes ou le style de film choisi. Les références faites à Star Wars ou encore Indiana Jones donnent terriblement envie. J’ai néanmoins peur que Wan ne veuille présenter trop de choses dans ce premier volet. Il faut un minimum de développement quand on introduit un élément, que ça ne donne pas l’impression que c’est là juste pour être développé plus tard si suite il y a.

trackback
Le film Aquaman fait la couverture du magazine Den of Geek pour la SDCC 2018 | DCPlanet.fr

[…] L’équipe d’Aquaman promet une liberté de ton et une fidélité aux… […]