Il y a deux sortes d’albums qu’on préférerait ne pas lire. Ceux qu’on a lu une fois, et ceux qu’on doit lire de nouveau, pour un article. Ici, avec All Star Batman Tome 3 il sera question de ce second type d’album. All Star Batman se présentait comme des récits osés, pour une utilisation à des fins « artistiques » du personnage de Batman. Il s’est avéré qu’elle n’a été qu’une série dérivée de plus pour le personnage où Scott Snyder à incrusté des éléments canoniques que personne ne voulait voir ou lire. Et dans la catégorie « personne ne voulait voir ça », Le Premier Allié est certainement le pire.

Talent(s) gâché(s)

All Star Batman Tome 3La série fait tout sauf l’unanimité. Comme toujours, Scott Snyder fait état de sa capacité à dénicher une idée, un concept intéressant. Pour All-Star Batman, il a pu l’intégrer à un road-trip décérébré, mais amusant, ou jouer des éléments auxquels il est opposé dans le second arc. Il s’attaque ici à sa relation avec Alfred, dans sa naissance, son évolution et ses conséquences. Il était temps que quelqu’un s’intéresse enfin au majordome pour le moins délaissé depuis les New 52, n’ayant de réelle importance qu’auprès de Damian sous la plume de Peter Tomasi.

On se concentre sur le passé du personnage, un passé ressassé à travers une utilisation abusive du flashback. Une narration jouant sur deux temporalités qu’on retrouve souvent chez Scott Snyder et dont le premier arc de All Star Batman souffrait également. Le flashback aurait pu être une révélation, comme pour Sombre Reflet, mais la cohabitation entre le présent et le passé concernant deux personnages différents et dont la transition est souvent brutale rend le récit difficilement digeste.

All Star Batman Tome 3Bien plus dérangeant que la narration chaotique, alourdie d’envolées littéraires niaises de Scott Snyder, les personnages sont antipathiques. Ce récit parvient à détruire tout ce qui rend les personnages de cet univers attachants. Le Batman de Scott Snyder n’a plus de limites dans All Star, et n’est rien de plus qu’un chien galeux enragé, sans en avoir la moindre raison précise. Si on parvient à concevoir cela, la relation avec Alfred n’en reste pas moins définie dans les esprits des amateurs du personnage de Batman, sauf cas exceptionnel et justifié. Le comportement du héros devient complètement inhumain, et la relation entre Bruce et Alfred est semblable à celle d’un patron égocentrique et hautain avec un stagiaire timide et maladroit.

Le point fort du titre, et certainement la plus grande déception à ce propos, est la présence de Rafael Albuquerque aux dessins. Ce dessinateur au style reconnaissable entre mille réalise un travail très plaisant, sans pour autant figurer parmi ses plus belles créations. L’excès de dialogues et de cartouches inutiles cache et gâche les illustrations du dessinateur. On ressent la capacité du dessinateur à présenter une vision du personnage, et d’apporter une qualité narrative au récit, mais il est entravé par la mainmise de Scott Snyder.

Quand le back up est meilleur, mieux vaut garder son argent

All Star Batman Tome 3Urban Comics a justifié son prix par l’ajout d’une histoire rééditée ici, issue du Batman Rebirth Annual #1 : A Silent Voice. Bien venu, et cohérent avec son rapport au scénariste, Scott Snyder, l’histoire s’accorde avec la démarche exécutée par ce dernier dans la création du titre All Star. Cette histoire ne change rien quant à la qualité de ce troisième tome, mais sa présence est justifiée, et a le mérite d’être meilleure que l’objet principal de l’album.

L’histoire la plus intéressante est malheureusement la compilation des back-up. La disposition de ces back-up qui se succèdent à la fin de cet album rend l’histoire d’autant plus agréable et simple à suivre. Scénarisée par Rafael Albuquerque et Rafael Scavone, l’histoire est d’une grande simplicité. Batman doit empêcher des trafiquants d’armes russes d’apporter leurs marchandises jusqu’à Gotham. Seulement, en plus d’une esthétique sombre et classique, ces back-up présentent un Batman plus fragile et conscient des dangers qu’il encoure. Une part de stratégie, limitée par le format, se dégage de cette brève histoire, et s’inscrit dans le quotidien du héros. Et c’est plaisant, parfois, le quotidien, quand certains tentent de multiplier les événements aux enjeux énormes pour un retour à la normale constant.

All-Star Batman continue sur sa lancée, dans la déception. À la fois associée au traitement d’un Batman violent et haineux des deux tomes précédents, celui-ci a la prétention de modifier l’histoire du duo Batman/Alfred. Loin de la dimension décomplexée qu’avait le titre, cet arc se veut canonique, mais présente une relation inacceptable entre les compères. Ni Rafael Albuquerque, ni les back-up plutôt bons ne peuvent justifier un pareil achat.

Mauvais / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
- Un back-up agréable
- Rafael Albuquerque
Les -
- Batman plus agaçant que jamais
- Narration chaotique
- Inacceptable
- Laissez Alfred tranquille
- Un final plus décevant que jamais
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Article précédentDC Comics fera la promotion du Superman de Bendis à la tv
Article suivantDécouvrez un deuxième lot de variant covers pour les titres DC de juillet 2018
Watchful
Étrange personnage constitué de framboises. La légende raconte qu’il aurait une quelconque appartenance à l’école du micro d’argent. Il consolide sa morphologie linguistique et cherche à se perfectionner dès que possible. Profondément inspiré par Françoise Hardi et Zizi Jeanmaire, il écrit par passion. Amoureux de culture, il n’a jamais su se détourner de son premier amour qu’est le monde des comics. Élevé dès ses premiers pas par Bruce Timm qui lui a montré la voie de la sagesse, il s’entraine depuis comme un samouraï et accumule les reliures, les brochures, et se (re)découvre au fur et à mesure des coups de cœur. Rapidement détourné de l’univers Marvelien moderne depuis Marvel Now, il ne jure plus que par Image et DC Comics. Le fan de comics qu’il est attend sagement le retour d’une époque pour le moins révolue où le fan de comics prône sur les lecteurs éphémères qui ne se limitent qu’aux grands personnages publicités ou adaptés le temps de quelques mois. Éternel insatisfait, il n’aime pas cette présentation, et tout ce que l’on doit en retenir est qu’il écrit par passion dans le but de la partager.

3
Poster un Commentaire

Please Login to comment
1 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
WatchfulBOUH!Albash Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Albash
Albash

C’est vraiment autant de la merde que ça ? Le premier tome me donnait grave envie surtout avec sa couverture que je trouve sublime et la synopsis aussi. Mais tellement de personnes chient sur cette série que je n’ose pas me lancer.

BOUH!
BOUH!

Chaque tome contient une histoire différente donc ça a l’avantage de pouvoir prendre n’importe lequel sans se sentir laisser de côté. J’avais personnellement pas mal aimé le premier mais alors la suite… J’peux vraiment pas conseiller