Nous savons depuis quelques jours que Damon Lindelof souhaite s’éloigner de la vision d’Alan Moore pour sa série Watchmen, mais cet écart pourrait être plus important qu’on ne pourrait le croire quand on regarde la description des personnages présents dans le pilote qui a été dévoilée par That Hashtag Show :

  • Angela Abraham : policière afro-américaine. Indépendante et intelligente, elle est aussi une réaliste. Elle est mariée à Cal avec qui elle a une fille et est férocement protectrice avec eux.
  • Cal Abraham : homme au foyer afro-américain et mari d’Angela. Bien qu’il semble être chez lui comme un roi dans son château en plus d’un père et mari aimant, il est clair que son passé a une autre histoire à raconter.
  • Looking Glass : un flic beau garçon, ce natif d’Oklahoma n’est pas aussi simple d’esprit que son accent rural le laisse présager. Un très bon interrogateur et un scientifique du comportement, il se peut qu’il soit aussi un peu sociopathe.
  • Panda : un policier travaillant dans les bureaux décrit comme ethnique (à vous de voir ce que ça veut dire). Il est cynique et dur et fait toujours passer son travail en premier. Il n’est pas ami avec beaucoup de monde, il utilise l’humour pour garder les gens à distance.
  • Red Scare : Mafioso, policier habillé en survêtement,. Son accent russe se prête à son côté abrasif.
  • Pirate Jenny : une policière androgyne, bisexuelle et luxurieuse, Jenny est une anarchiste dans l’âme.
  • Jane Crawford : la femme du chef de police, Judd, Jane est une vétérinaire qui est plus vive que ce que sa personnalité réservée peut nous faire croire.
  • Old Man : un ancien policier qui est toujours une personnalité imposante malgré son âge.

C’est donc avec surprise qu’on remarque l’absence de tous les membres des Watchmen ou des Minutemen, et on pourrait se questionner sur l’angle que prendrait la série. Il ne s’agit que des personnages du pilote et les véritables protagonistes du comic book pourraient apparaître seulement plus tard, mais peut-être que Lindelof a décidé de prendre le point de vue de la police d’Oklahoma, présents dans l’œuvre de Moore et Gibbons quand il se révoltent contre les justiciers. Le récit du premier épisode pourrait donc retranscrire ce passage, à moins qu’il ne s’agisse que d’une tromperie avec des descriptions de personnages déguisées. Dans tous les cas, on ne doute pas que le showrunner amène Rorschach, le Comédien et les autres Watchmen dans sa série à un moment ou un autre.