52, c’est un peu comme le festival Coachella. Il y en a pour tous les goûts. Mais les fans qui sont au rendez-vous savent précisément ce qu’ils attendent en étant au tome 2. Ici, on fait face à un récit emblématique de l’univers DC, qui nous a permis de découvrir l’évolution de l’univers sans que la trinité maintienne l’ordre comme habituellement. Si le premier tome était une réussite, qu’en est-il du second ?

Une richesse bien exploitée

Ce qu’il faut savoir sur 52, si vous passez par là par hasard, c’est que nous suivons les aventures d’une multitude de personnages, jour après jour, semaine après semaine, suite à la disparition de Batman, Wonder Woman et Superman. On se retrouve alors face au développement de personnages secondaires, voire tertiaires, voire même inédits. Ce qui es place au grade de héros dans ce nouveau monde abandonné par ses sauveurs. Les personnages sont réellement très nombreux, mais les récits sont découpés de sorte à ne pas perdre le lecteurs. C’est un peu le Game of Thrones du DCU. La manipulation est de mise, des héros se construisent, des enquêtes sont menées, des couronnements ont lieu. Et chaque personnage a le droit à son développement avant de passer au suivant, tout en gardant l’unité : 52. Pour l’instant, tout ceci reste assez secret (sauf pour ceux qui ont déjà lu l’événement en VO ou chez Panini), mais on sent qu’il se trame quelque chose derrière ce monde qui cherche à se reconstruire.

Cette richesse de personnages n’est pas seule puisque les équipes créatives également sont nombreuses. On y retrouve des grands noms que ce soit à l’écriture ou bien sur le versant artistique de la série. Et là encore, le tout reste fluide et très agréable à lire. Il n’y a pas vraiment de différence d’écriture ou d’art flagrante. On suit un fil rouge à travers des personnages et des équipes différentes, sans forcément s’en rendre compte. Et ceci en fait une réussite technique – là où des équipes différentes peuvent échouer sur un même arc, développant un seul personnage actuellement.

Des développements mythiques et importants

Parmi tous les événements relatés dans la série 52, il y en a deux qui me sont très chers. Le premier concerne l’évolution de Montoya et Charlie avec l’histoire complète de The Question. On le retrouve ici, avant que les événements ne s’enveniment à travers la construction de la relation entre les personnages, façon enquête internationale. Cette partie est directement liée à la seconde qui me touche le plus, le couple Black Adam / Isis.

Il est des histoires qu’on ne peut oublier, dont on ne peut se défaire. Et l’histoire entre Black Adam et Isis reste l’une de mes préférées, que ce soit dans 52 ou plus récemment dans Bombshells United, qui reliait encore une fois Montoya au couple de Dieux. L’histoire est forte et touchante, un équilibre entre le bien et le mal, entre l’espoir et la bonté face à la violence et la noirceur. La famille Marvel est utilisée avec parcimonie, tout en incluant l’Intergang et donc Montoya et The Question.

D’un autre côté, on se retrouve face à l’ego surdimensionné de Lex Luthor voulant à tout prix construire et manipuler son équipe de jeunes héros façon télé-réalité (non, l’équipe n’a rien à voir avec les héros actuels des Anges je ne sais pas où). Les Metal Men ont également droit à leur développement. Et puis, dans un recoin de l’espace, (le regretté) Animal Man, Adam Strange, Starfire et Lobo vivent des aventures oscillant entre l’esprit de Ghost et Starship Troopers, avec une menace immense venue du fond de l’univers. Quant à ce bon vieux Booster Gold, son héroïsme en prend un coup avant de sortir un ancêtre du chapeau et Ralph Dibny devient ami avec un casque.

En gros, 52 c’est l’histoire fourre-tout qui met une claque aux grands héros – et au lecteur. On apprend à découvrir, ou à retrouver avec plaisir, les héros qui méritent leur propre histoire et leur moment de gloire. C’est un monde sans trinité, qui donne sa chance à tous. Un récit riche de par son écriture, son art, son contenu et si vous avez peur de vous sentir perdu, Urban Comics vous propose des petites pauses entre les numéros pour découvrir les secrets de cette série. Que vous aimiez les récits dans l’espace, de magie, de science, d’affaires plus terre à terre, vous trouverez à coup sûr votre bonheur. 

Excellent / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
- Des personnages intelligemment utilisés
- Une écriture commune très fluide
- Une histoire très riche
- Graphiquement très correct malgré tous les artistes présents
Les -
- Les différents tomes ne sortent pas assez vite
- Peut-être parfois trop riche pour des novices du DC Universe
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Poster un Commentaire

Please Login to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des