Après un court retour de quatre épisodes au mois de janvier, la série Supergirl a laissé sa place à Legends of Tomorrow sur le planning de diffusion de la CW. Ce n’est que ce mois-ci que la série nous reviendra, après trois mois de pause qui ont laissé le temps aux fans d’échafauder des théories sur la dernière partie de cette troisième saison. En effet, Supergirl nous a laissé de nombreuses pistes de réflexion, que ce soit sur l’identité de la troisième Worldkiller, la véritable mission de la Légion, ou tout simplement l’issue de la saison. Autant de questions auxquelles certains fans ont tenté de trouver des réponses convaincantes pour patienter jusqu’au retour de la série. Je suis donc allé lire ces théories pour choisir les plus sérieuses et les répertorier ici, tentant de les compléter entre elles et avec d’autres informations, et en effectuant des liens. Voici donc quatre théories sur la dernière partie de la saison 3 de Supergirl, avec un bonus The Flash pour la dernière. Bien entendu, l’intérêt de cet exercice est de créer le débat, l’échange, alors n’hésitez pas à donner votre avis, à soumettre vos propres théories ou à compléter celles-ci !

La nature de Kara

La mission de la Légion

L’affrontement final

La serveuse mystère

La nature de Kara

Dans les comics, les Worldkillers sont des espèces aliens modifiées génétiquement par des scientifiques de Krypton, dont Zor-El, pour devenir des armes biologiques vivantes. Leur pouvoir devenant incontrôlable en même temps que leur soif de sang se développait, elles furent interdites par le conseil scientifique. Malgré l’amer regret d’avoir participé à leur création, Zor-El ne put se résoudre à les détruire comme il était supposé le faire, et cinq Worldkillers survécurent ainsi à la destruction de Krypton.

Dans la série TV, les origines des Worldkillers restent encore floues. On sait pour le moment qu’elles sont le résultat de siècles de travail et que leur but est d’exécuter la justice. Les Worldkillers semblent néanmoins être un peu plus légitime que leur contrepartie papier puisqu’elles disposent d’une forteresse (à l’instar de celle de Superman et Supergirl), s’inscrivent dans une histoire religieuse liée à une déesse ténébreuse qui régnait avant Rao, et font partie d’une prophétie kryptonienne annonçant la fin des mondes. De plus, nous savons que sur Terre se cachent trois d’entre elles : Reign, Purity, et Pestilence, chacune ayant un rôle à jouer. Alors que nous connaissons l’identité des deux premières, la troisième reste pour le moment inconnue.

La théorie est la suivante : Kara pourrait être elle-même une Worldkiller sans le savoir, soit Pestilence, soit une inconnue. Alors que dans les comics c’est son père qui est à l’origine de la création des Worldkillers, il pourrait dans la série s’agir de sa mère, Alura Zor-El. En effet, le personnage semble avoir un rôle à jouer dans cette saison, puisque quand l’actrice l’incarnant jusque-là n’a pas pu revenir, la série a décidé de caster Erica Durance, la Lois Lane de Smallville, pour reprendre le rôle. Or, jusqu’ici, nous n’avons vu l’actrice que trois fois, dont deux dans des scènes rêvées lors du premier épisode : la première dans un rêve où Kara retrouve sa mère, et la seconde dans un rêve de Samantha (Reign), où Alura devient un monstre (ressemblant fortement à l’apparence de Reign dans les comics). Deux rêves et une connexion qui n’ont pour le moment pas encore trouvé d’explication, mais en ont forcément une. Il faut également noter que Kara a également effectué un autre rêve plus tard dans la saison où elle voyait Purity avant même de la rencontrer.

Il y a donc un véritable lien entre tous ces éléments, et cette théorie apporte une explication tout à fait plausible : Kara serait elle aussi le fruit des expériences des scientifiques de Krypton, et Alura, incapable de détruire les Worldkillers, aurait gardé Kara pour l’élever comme sa fille. Kara pourrait même conserver son statut de fille biologique et de cousine de Superman si elle a été créée à partir de l’ADN d’Alura. Dans cette optique, elle pourrait être une expérimentation cachée, ce qui expliquerait pourquoi personne ne sait qu’elle est une Worldkiller, ou alors Pestilence, comme dit précédemment. Si elle ne partage pas l’immunité de Reign à l’absence de soleil, cela serait parce qu’elle partage un ADN kryptonien, et que son « programme » n’a pas encore été activé, puisque nous savons que cette activation programmée peut être retardée, comme ce fut le cas pour Samantha avec la naissance de sa fille. C’est ainsi des éléments humains qui, à priori, retardent ce processus, ce qui s’accorderait parfaitement avec la thématique de la saison, qui tourne autour du fait que Kara souhaite se détourner de son humanité. Sans compter que redéfinir la nature de l’héroïne de la série serait un mouvement très audacieux.

3
Poster un Commentaire

Please Login to comment
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
The Flash : La serveuse mystère sera partie intégrante de la saison 5 | DCPlanet.frMocassinTom King Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Tom King

J’avais beaucoup aimé le fait que Kara puisse avoir été génétiquement modifiée par Zor-El dans le New 52, alors je serais pas contre un retour de cette RetCon qui avait déjà ses prémices dans le pré-New 52.

trackback

[…] rappel, nous avions dans notre dossier de théories pour Supergirl tenté d’imaginer qui pourrait être cette mystérieuse fille. Jusqu’ici, les trois […]