Le magazine Justice League est globalement de bonne qualité depuis son lancement, notamment grâce aux titres Action Comics et The Flash. Avec un nouvel arc pour Justice League ou encore un prélude à Superman Reborn pour Action Comics, la qualité est-elle toujours autant au rendez-vous ?

Numéro précédent : Justice League Rebirth #8


Justice League #15-16

Scénario : Bryan HitchDessins : Fernando Pasarin

Difficile de ne pas être décontenancé devant le début de cet arc, tant il s’avère différent de ce qu’a pu proposer Hitch jusqu’ici. On ne coupe pas à la menace ultra-méga-supra balèze de la mort qui tue, mais il faut admettre qu’elle semble ici plus intéressante qu’à l’accoutumée. En effet, ici, il s’agit d’une menace qui n’est pas directe, mais qui affecte la temporalité et qui pose une sérieuse menace. Pour une fois que l’ampleur que veut donner Hitch à ses ennemis fonctionne, autant le saluer. S’il cela fonctionne, c’est aussi car l’auteur n’hésite pas à utiliser la propre histoire de DC, faisant directement référence à Crisis on Infinite Earths, à Flashpoint, ou même à The Flash: Rebirth (2009) dont il réintroduit l’un des concepts. Il est toutefois dommage que face à une menace de ce type, aucun héros ne parle des années volées dont il est fait question dans DC Universe Rebirth. De plus, il s’avère toutefois que ces deux numéros sont assez confus car part dans beaucoup de directions différentes, sans compter que Hitch fait référence à l’arc de Justice League of America qu’il avait écrit lors de la période DC You. Autant dire que si on ne l’a pas lu, il est difficile de bien comprendre tout ce qui nous est présenté ici. Finalement, si les personnages ne sont toujours pas très justement écrit (la palme revient à Superman qui a une unique ligne de dialogue qui revient en boucle), ce défaut apparaît comme secondaire dans la mesure où l’accent est d’avantage mis sur l’histoire.

Mocassin – Note : 7/10


Action Comics #973-974

Scénario : Dan JurgensDessins : Patch Zircher, Stephen Sogovia

Voilà que la tension augmente dans ce dernier arc en deux numéros avant le crossover Superman Reborn ! Focus complet sur le gros mystère du titre depuis le lancement de Rebirth : le mystérieux Clark Kent, qui se dévoile d’avantage ici au fur et à mesure qu’il sombre dans une forme de folie. En effet, ce dernier semble de plus en plus étrange alors qu’il fait tout son possible pour se rapprocher de Lois. Dan Jurgens parvient très bien à rendre le personnage de plus en plus « creepy » au fil des pages, ce qui participe à la réussite de cet arc. Il écrit aussi parfaitement Lois en tant que journaliste qui n’a pas froid aux yeux, mais aussi en tant que femme perturbée par cet ersatz de son mari. En parallèle, nous suivons une situation de crise pour la Super-family avec une Superwoman mourante. L’auteur avance ses pions pour la suite, et cela s’annonce clairement prometteur.

Mocassin – Note : 8/10


The Flash #16-17

Scénario : Joshua WilliamsonDessinsCarmine Di Giandomenico, Davide Gianfelice, Neil Googe

Suite et fin de l’affrontement entre Flash et les Lascars. Je ne vais pas trop entrer dans les détails, c’est dans la lignée du numéro précédent. Flash va douter après la déculotté mais va reprendre du poil de la bête. Mais les Lascars ne seront pas en reste. L’écriture est prenante et les dessins toujours au top, le remplaçant de Di Giandomenico s’assure d’un style proche qui ne casse pas le rythme et ne choqueront pas les lecteurs non avertis. Du bon Flash comme on les aime avec des ennemis charismatiques, surtout Cold qui en jette surtout sur la page cliffhanger bien sympa. Valeur sûre, pas de doute.

James Edge Grayson – Note : 10/10


Hal Jordan et le Green Lantern Corps #14-15

Scénario : Robert Venditti – Dessins : Ethan Van Sciver, Rafa Sandoval

Pour paraphraser une certaine panthère d’un certain concurrent, les Green et les Yellow Lanterns ont décidé de construire des ponts pour la paix plutôt que d’ériger des barrières. Ainsi est mise en place l’alliance entre les deux corps. Pour le meilleur et pour le pire surtout pour le pire tellement il ne se passe rien d’intéressant. Hormis les dessins, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent, sauf la sorte de Jawad de l’espace, Taxi Man qui recèle de passages assez drôles, mais qui laisse le reste de l’histoire à fond sur l’autoroute du correct. Pour le reste, meh comme diront certains. Retour raté pour les Blue Lanterns.

Twelve – Note : 5/10


Bon / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
Un début d'arc intéressant pour Justice League
Un arc qui fait monter la sauce pour Action Comics
Lois Lane toujours aussi bien écrite
Flash toujours beau et bien écrit
Les dessins de Hal Jordan sont dignes
Les -
Justice League est confus
Hal Jordan n'a aucun enjeu
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Poster un Commentaire

Please Login to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des