Les jeux Batman : Arkham, ce sont ces jeux qui ont donnés ses lettres de noblesse au personnage de Batman dans le monde du jeu vidéo et prouve la capacité aux licences d’apporter au monde vidéo-ludique. C’est le studio britannique Rocksteady qui a réussi ce coup de poker. Fondé sur les cendres du groupe Argonauts, Rocksteady livre son premier jeu avec la licence Urban Chaos sur PS2, Xbox et PC. Un jeu qui soulève déjà les quelques problèmes récurrents dans leur trilogie Arkham.

Plus qu’une simple utilisation de licence, Batman Arkham est le développement d’un univers complet. Un univers originalement inspiré du récit de Grant Morrison, le design s’accorde à une adaptation au média. Batman bénéficie d’un nouveau costume, de gadgets adaptés à certaines situations, à certains ennemis. Un design qui s’accorde à un ton sombre, glauque, sur fond d’architectures gothiques rappelant la série animée éponyme. On ne perd rien de Batman, malgré cette imagerie singulière, ce qui fait son succès. Il n’y a rien d’étonnant à ce que ces personnages au design particulier signé David Hego (directeur artistique chez Rocksteady) se retrouve décliné à travers diverses statuettes, consacrées même à des costumes alternatifs. Issue de comics, c’est cette adaptation qui se retrouvera rapidement sujet à un développement de son univers en comics digitaux, puis sous format papier. Ce dossier est consacré à l’exploitation de cet univers originaire du monde des jeux vidéos revenu vers les comics, et consiste à dresser à la fois un guide de lecture pour compléter de manière chronologique l’expérience des jeux, et vous présenter un avis rapide, après une présentation de chaque titre.

Introduction

1. Présentation de l’univers et direction artistique

2. L’univers Arkham, une histoire de chronologie : Adaptations et apports

3. Arkham : Développer son univers

4. Conclusion

1
2
3
4
5
Article précédentDe nouvelles variant covers pour les titres d’août 2018
Article suivantPreview VO – Suicide Squad #45, voyage à Atlantis
Watchful
Étrange personnage constitué de framboises. La légende raconte qu’il aurait une quelconque appartenance à l’école du micro d’argent. Il consolide sa morphologie linguistique et cherche à se perfectionner dès que possible. Profondément inspiré par Françoise Hardi et Zizi Jeanmaire, il écrit par passion. Amoureux de culture, il n’a jamais su se détourner de son premier amour qu’est le monde des comics. Élevé dès ses premiers pas par Bruce Timm qui lui a montré la voie de la sagesse, il s’entraine depuis comme un samouraï et accumule les reliures, les brochures, et se (re)découvre au fur et à mesure des coups de cœur. Rapidement détourné de l’univers Marvelien moderne depuis Marvel Now, il ne jure plus que par Image et DC Comics. Le fan de comics qu’il est attend sagement le retour d’une époque pour le moins révolue où le fan de comics prône sur les lecteurs éphémères qui ne se limitent qu’aux grands personnages publicités ou adaptés le temps de quelques mois. Éternel insatisfait, il n’aime pas cette présentation, et tout ce que l’on doit en retenir est qu’il écrit par passion dans le but de la partager.

3
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
mavhockasongoWitchdoctorseuss Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Witchdoctorseuss
Witchdoctorseuss

Merci pour ce dossier, c’est vachement utile et ça donne envie de se relancer dans cet univers

kasongo
kasongo

Très bon dossier !

mavhoc
mavhoc

Dossier agréable à lire :) Merci pour le boulot Watchy.