Les jeux Batman : Arkham, ce sont ces jeux qui ont donnés ses lettres de noblesse au personnage de Batman dans le monde du jeu vidéo et prouve la capacité aux licences d’apporter au monde vidéo-ludique. C’est le studio britannique Rocksteady qui a réussi ce coup de poker. Fondé sur les cendres du groupe Argonauts, Rocksteady livre son premier jeu avec la licence Urban Chaos sur PS2, Xbox et PC. Un jeu qui soulève déjà les quelques problèmes récurrents dans leur trilogie Arkham.

Plus qu’une simple utilisation de licence, Batman Arkham est le développement d’un univers complet. Un univers originalement inspiré du récit de Grant Morrison, le design s’accorde à une adaptation au média. Batman bénéficie d’un nouveau costume, de gadgets adaptés à certaines situations, à certains ennemis. Un design qui s’accorde à un ton sombre, glauque, sur fond d’architectures gothiques rappelant la série animée éponyme. On ne perd rien de Batman, malgré cette imagerie singulière, ce qui fait son succès. Il n’y a rien d’étonnant à ce que ces personnages au design particulier signé David Hego (directeur artistique chez Rocksteady) se retrouve décliné à travers diverses statuettes, consacrées même à des costumes alternatifs. Issue de comics, c’est cette adaptation qui se retrouvera rapidement sujet à un développement de son univers en comics digitaux, puis sous format papier. Ce dossier est consacré à l’exploitation de cet univers originaire du monde des jeux vidéos revenu vers les comics, et consiste à dresser à la fois un guide de lecture pour compléter de manière chronologique l’expérience des jeux, et vous présenter un avis rapide, après une présentation de chaque titre.

Introduction

1. Présentation de l’univers et direction artistique

2. L’univers Arkham, une histoire de chronologie : Adaptations et apports

3. Arkham : Développer son univers

4. Conclusion