Après l’arrivée de Walter Hamada à la tête de DC Films, le jeu des chaises musicales se poursuit chez Warner Bros, suite à l’échec autant artistique que financier de Justice League.

Du rififi chez Warner Bros

Si Warner Bros réalise tout de même une bonne année, notamment porté par la réussite de Wonder Woman, la performance du premier team-up de DC aura fini par ébranler le château de cartes. Toby Emmerich se retrouve ainsi propulsé au rôle de chairman et supervisera la production quotidienne des films Warner Bros. Kevin Tsujihara voit son rôle dégradé, même s’il garde toutes ses fonctions au sein des studios, et aura donc toujours un pouvoir de décision, mais n’assurera plus la direction des opérations de manière journalière. Blair Rich et Ron Sanders remplacent par ailleurs Sue Kroll qui s’était occupée de la campagne marketing de Justice League. Chacun d’eux travaillera de concert avec Toby Emmerich.

Espérons que ces changements soient positifs autant sur la création des prochaines productions DC Films que sur la communication de Warner Bros.