C’est la nouvelle année et notre kiosque préféré est fidèle au poste. On l’avait quitté en 2017 au top, qu’en sera-t-il cette année? Ça tombe bien, on vous le dit.

Disponible depuis le 5 janvier et toujours pour le prix de 5,90€. Bonne année et bonne lecture !

Numéro précédent : Batman Rebirth #7La suite dans : Batman Rebirth #9


Batman #16

  • Scénario :Tom King Dessins :  David Finch – Colorisation:

Suite du long run mais intéressant de Tom King. Et Bane va vouloir se venger. Enfin c’est ce qu’en dit Bruce car pour l’instant, c’est Bat Burger!! Les Robins ont forcé Bruce à venir faire leur réunion dans un fast food au thème de la Batfamily. Duke étant de la partie aussi. Et ce sera l’occasion d’apprécier l’humour de Tom King et sa connaissance des personnages. Les dialogues sont justes et drôles. En plus de ça, les dessins sont bourrés de détails qui servent le récit. C’est même le seul talent du dessinateur selon moi. Je trouve que ses visages sont pas beaux et me sortent du récit à chaque fois. Ça m’énerve.

En dehors du dessin pour lequel je ne me fais pas beaucoup d’amis et où ça pourrait être pire mais ça pourrait être plus souvent Mikel Janin, l’épisode est vraiment chouette et drôle. Par contre il finit sur un cliffhanger pas du tout crédible mais qui a une bonne mise en scène. Bane sait comment faire passer un message.

Heureusement que j’ai passé un aussi bon moment car il n’y a qu’un seul épisode ce mois-ci. Et puis c’est quoi cette manie des scénaristes d’écrire Jason Todd comme si c’était moi, c’est parce qu’on est le Robin qui était actif à notre naissance?

James Edge GraysonNote : 8/10

 


Detective Comics #950 à #952

  • Scénario : James Tynion IV  Dessins : Marcio Takara, Christian Duce et Alvaro Martinez, Raul Fernandez, Eddy Barrows, Eber Ferreira (Back up) – Colorisation: Dean White, Brad Anderson, Adriano Lucas, Alex Sinclair 

Plusieurs parties ici, d’abord l’introduction au nouvel arc qui sera surtout une histoire centrée sur Orphan, ou Orpheline je suis perdu parce que Urban Comics n’est pas constant dans ses traductions et donc il y a les deux. C’est donc une très belle histoire mise en valeur par les dessins de Takara qui collent bien au personnage de Cassandra. Un back-up court pour pseudo introduire le futur évent Metal qui n’a d’intérêt que les dessins de Barrows. Et enfin un back-up vraiment bon sur Azrael et avec des dessins corrects.

Jusqu’ici, Tynion signe une écriture parfaite selon moi des personnages ou plutôt de leur réécriture depuis les New 52 et j’aime assez. Je les trouve très intéressants et les raisons de leurs efficacités sont valables. Je ressens enfin pourquoi Cassandra est si dangereuse et pourquoi Jean Paul a une dualité, contrôlée.

La dernière partie est le début du nouvel arc. Les dessins sont corrects même si certaines têtes dont Gueule d’Argile sont parfois moches. C’est assez étrange, à croire que c’est l’encrage pour certaines têtes. Les enjeux scénaristique paraissent bien dangereux et crescendo par rapport à Jacob Kane. On en vient à se demander comment la team va faire pour gérer. J’aime bien le personnage de Basil mais j’ai peur qu’en insistant trop, il finisse par devenir un méchant…

James Edge GraysonNote : 9/10

 


Nightwing #14 et #15

  • Scénario : Tim Seeley – Dessins : Marcus To, Minkyu Jung – Colorisation: Chris Sotomayor

Double épisode, fin d’un arc et début d’un autre. Deux artistes et un seul scénariste.

Tout d’abord, le final assez attendu mais efficace de l’arc Bludhaven, si Svoboda apparaissait comme une Bullock au féminin, elle s’en montrera très efficace et sournoise. Mais dans le bon sens. Seeley appuiera à fond ses personnages. C’est ainsi qu’il fait vivre son héros, à travers des personnages secondaires qu’il travaille. Marcus To signe un épisode très beau, avec une mise en couleur et un encrage qui assurent encore plus son trait. Le passage de Nightwing sous la voiture par exemple en début d’épisode en est un parfait exemple.

Dans le deuxième épisode, spécial Saint Valentin de l’an dernier, une attention particulière est mise sur la relation entre Dick et sa copine, que je ne nommerait pas pour ne pas spoiler ceux qui n’ont rien vu venir. On verra donc notre héros rencontrer ses plus proches amis, et ça, ça fait bien plaisir au fan du développement privé des personnages. C’est l’occasion de retrouver Jason, Wally ou Barbara. Pour cette dernière, c’est l’occasion d’enfoncer le clou d’insatisfaction des scénaristes de ne pas pouvoir l’utiliser comme romance durable comme Batman et Catwoman ou bien Lois et Clark. Les dialogues sont néanmoins très justes et bons, soulignant mon mécontentement du dessus, et sont accompagnés par les dessins de l’excellentissime Minkyu Jung que je ne cesserai d’acclamer. Un plaisir.

James Edge GraysonNote : 9/10


All Star Batman #6 et Back-Up

  • Scénario : Scott SnyderDessins : Jock, Francesco Francavilla  Colorisation: Matt Hollingsworth

Peu friand des récits dans lesquels un virus détruit l’humanité toute entière, il m’a fallu beaucoup (trop) de temps pour mordre à l’hameçon lancé par Scott Snyder, avec toute la prose qui le caractérise. Si la présence de Mr Freeze, sorte de figure tragique, rattrape un peu l’histoire, avec un traitement bien amené au moins, le fond n’est pas du tout à la hauteur de la forme développée avec talent par Jock. Visuellement, il n’y a pas grand chose à redire. Mais, pour le reste, rien ne transcende vraiment, rien ne déborde vraiment. C’est assez carré, et difficile de trouver ça mauvais, tout comme il est difficile de se sentir transporté par ce numéro. Ajoutons à ça, un back-up qui n’avance pas tellement, malgré les dessins plutôt agréables de Francavilla, et on obtient un numéro ni bon ni mauvais, particulièrement sans saveur.

TwelveamzNote : 6/10

 


Review VF - Batman Rebirth #8
Excellent / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
- Des scénaristes qui maîtrisent les personnages
- De très bons dessinateurs malgré tout
- Dessinateurs qui sauvent parfois le numéro
- toujours un plaisir d'ouvrir, lire et reviewer ce kiosque
Les -
- All Star Batman toujours en dessous
- David Finch, parce que je n'en peux plus de ses visages et que c'est moi qui rédige
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Review VF – Batman Rebirth #8"

  Subscribe  
plus récents plus anciens
Me notifier des
vinreel
Excellent numéro pour ma part. Le premier chapitre de l’arc I am Bane annonce est vraiment amusant, donnant à voir la Bat Family comme on la voit rarement. Detective Comics commence aussi sur de très bonnes bases. Content de voir Batwing et Azrael rejoindre l’équipe. Graphiquement les 3 numéros sont réussis. All Star Batman est à mon humble avis une série a découvrir en album. J’ai eu du mal à saisir ou voulait en venir Snyder avec ce numéro, mais impatient de lire la suite, notamment grâce à une belle partie graphique. Pour Nigthwing, la érie semble gagner en qualité… Read more »
trackback

[…] Numéro précédent : Batman Rebirth #8 […]