PARTAGER
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email
Warner Bros

Ce n’est plus un secret : Justice League est un échec total. Que ce soit au niveau de la production de Warner Bros qui a taillé le film dans ses largeurs, que ce soit du côté de l’accueil critique, ou encore du box-office où le résultat est bien en deçà des attentes du studio. Des pertes provoquant de multiples restructurations de Warner Bros selon Variety.

Des changements à la tête de DC Films

Et une des premières têtes coupées – et non des moindres – serait celle de Geoff Johns. En effet, Warner Bros chercherait à remplacer le président de DC Films. Rien que ça. Si l’auteur gardera probablement un rôle de consultation concernant les longs-métrages, il ne sera plus à la tête de la division (division qui d’ailleurs devrait rejoindre au plus près Warner Bros histoire que les studios prennent un peu plus encore le contrôle des opérations). Ainsi Geoff Johns se concentrera de nouveau sur ses activités principales au sein de DC Entertainment, à savoir les comics et en partie les séries TV.

Jon Berg serait la deuxième personne concernée par les changements de Warner Bros. Les studios l’avaient appelé ainsi que Geoff Johns pour éteindre l’incendie Batman v Superman. Le producteur devrait garder un rôle au sein de la structure, mais moins important, Warner Bros cherchant ainsi activement son remplaçant suite au nouvel incendie Justice League. Jon Berg était arrivé chez DC Films pour allumer la lumière des productions DC, et remettre un peu de légèreté dans le DCEU. C’est raté.

Et aussi du côté artistique

Au tour des fans de Batfleck d’être déçus puisque Ben Affleck ne reprendrait pas son rôle de Batman dans le film de Matt Reeves. Si la rumeur est maintenant devenue un gimmick, les choses seraient sérieuses cette fois, puisque le réalisateur serait là aussi à la recherche d’un nouvel acteur, et de “têtes fraîches”. Nous devrions néanmoins revoir Batfleck une dernière fois au sein de Flashpoint, probablement pour être à l’affiche des cinq films prévus par son contrat.

Et, le meilleur pour la fin (ou du moins le plus clivant) : Zack Snyder ne serait plus au programme de Warner Bros. S’il garde son rôle de producteur pour Aquaman ou encore la suite de Wonder Woman, il ne devrait plus se retrouver derrière la caméra d’un long-métrage DC Films, Time Warner ayant vraisemblablement été très agacé par la décision du studio de lui confier une nouvelle fois les rênes d’un film DC (Justice League) après le “désastre” Batman v Superman.

Il apparaît fort probable que tous ces changements débarquent dès janvier, une fois Justice League passé. Toujours est-il que les studios sont très déçus du comportement du film (nous aussi, cela dit) et alors qu’ils attendaient la réussite d’un Avengers chez DC, ils n’auront même pas la semi-réussite d’un Man of Steel. Changements logiques donc, même si ce n’est pas forcément ceux qui étaient attendus a priori.

Twelve

Twelve