(Attention, cet article contient quelques spoilers haineux envers un film fraîchement sorti en salle susceptibles de choquer les âmes sensibles)

Nous sommes lundi, et comme chaque lundi, je me sens obligé de vous raconter ce que j’ai fait de mon week-end. Non pas qu’un quelconque intérêt puisse en ressortir, mais bien lâcher ces poids accumulés au court des deux heures perdues de ma vie. Vous le sentez venir, il s’agira encore d’une humeur morose pour commencer cette semaine. Ne me blâmez pas, Justice League en est responsable.

Un rapport cinématographique non-consenti

Fraîchement sorti d’un Podcast News, c’est avec de grands espoirs et quelques appréhensions, que je me réveille dans l’idée d’aller voir ce film au cinéma. Quelques détails pouvaient me laisser penser que le destin m’incitait à reculer. Mais c’est en bravant divers déboires que j’entre dans la salle obscure alors que Ben Affleck tabasse du Paradémon.

D’entrée de jeu, je reconnais la patte Snyder, ce qui est assez rassurant (n’en déplaise à certains). Le drame se produit dès la minute suivante avec un générique immonde, autant par l’absence de cohérence de l’image, et d’une bande-son que personne n’aurait pu imaginer voir ici. Je vais vous éviter d’énumérer les catastrophes réalisées, puisque calculer que le nombre d’incohérences dans ce film serait le travail de toute une vie. J’en ressors avec un sacré dégoût, une profonde déception, et le regret que cette première adaptation de la Justice League au cinéma n’ait pas été réalisée par George Miller. Une fois le dégoût écarté, le jugement de cette oeuvre se fixe rapidement pour passer à autre chose. Vous vous dites que ce n’est qu’un mec qui a vu un film pourri. Si ça ne s’était tenu qu’à ça, l’humeur du lundi porterait sur un autre sujet, certainement plus gai. La qualité du film est un autre sujet qu’on abordera dans un autre article.

Quitte à se tirer une balle dans le pied, autant vider le chargeur complet.

Une phrase qui a certainement du inspirer Warner lorsque on voit le résultat d’un film attendu depuis tant d’années. Zack Snyder quitte le projet et nous dit le mettre entre de bonnes mains. Des propos qui mettent en confiance son public, pour un résultat nous donnant l’impression ou bien qu’il n’était pas certain des mains qui tenaient son projet, ou bien une parfaite langue de bois. Outre l’évidence même d’une musique de Danny Elfman dont on devait se méfier, le montage de Joss Whedon est une boucherie des plus sanglantes, éléments participant à la mauvaise qualité du film. Ce qui attise ma rage, c’est cette annonce. Un réel foutage de gueule de la part du studio que de créer chez ce film une majeure partie de ses incohérences, son humour créateur de malaise, et surtout amoindrir (si ce n’est supprimer) sa tonalité dramatique.

Je ne vais pas vous faire la liste, mais quand une équipe se casse l’arrière-train à faire un design de Darkseid (dont j’aimerais bien voir le résultat), à faire apparaître Kilowog et Tomar-Re, quand des scénaristes cherchent à approfondir rapidement certains personnages, pourquoi passer dessus ? A quoi bon lorsqu’on sait que Suicide Squad a été un four partiellement par cette raison ? Un manque de confiance envers une possible suite ? Le problème étant qu’ils ont déjà eu ce comportement avec Batman V Superman sans atteindre l’excès actuel. Rappelez vous, Steppenwolf était un élément uniquement présent dans les scènes coupées.

On ne sait vraiment sur qui taper, et déchaîner sa colère. L’implication de Joss Whedon semblait être connue de Zack Snyder, mais on ne sait si Whedon a subit une pression des studios vis à vis du film ou s’il ne s’agissait pas d’un compromis. On peut enchaîner les suppositions, on ne fera que tourner autour d’un fait qui restera inconnu. Avec le souvenir des productions de Zack Snyder, on retrouve ces éléments scénaristiques récurrents (incluant cette étude thématique de la figure divine arrivée sur Terre). Ils sont ici écartés avec le réalisateur Snyder. Et je suppose grandement que les studios en ont profité pour tenter d’imiter le succès Avengers (dans sa simplicité et son humour) avec la patte Snyder incorporée dans l’image, pour conserver cette appartenance à l’univers DC dans cette transition aussi saine que la peste.

Retirer ces scènes, qui vont au delà du simple teasing des scènes coupées de BvS, et qui devaient être le film, c’est se foutre de son public. Lui faire un doigt et lui faire cracher son fric en rappelant que tout le potentiel était derrière, que cette horreur aurait pu répondre à nos attentes.

Studios de merde.

PARTAGER
Previous articleDC Fan Arts #281
Next articlePreview VO – Suicide Squad #30

Étrange personnage constitué de framboises. La légende raconte qu’il aurait une quelconque appartenance à l’école du micro d’argent. Il consolide sa morphologie linguistique et cherche à se perfectionner dès que possible. Profondément inspiré par Françoise Hardi et Zizi Jeanmaire, il écrit par passion. Amoureux de culture, il n’a jamais su se détourner de son premier amour qu’est le monde des comics. Élevé dès ses premiers pas par Bruce Timm qui lui a montré la voie de la sagesse, il s’entraine depuis comme un samouraï et accumule les reliures, les brochures, et se (re)découvre au fur et à mesure des coups de cœur. Rapidement détourné de l’univers Marvelien moderne depuis Marvel Now, il ne jure plus que par Image et DC Comics. Le fan de comics qu’il est attend sagement le retour d’une époque pour le moins révolue où le fan de comics prône sur les lecteurs éphémères qui ne se limitent qu’aux grands personnages publicités ou adaptés le temps de quelques mois. Éternel insatisfait, il n’aime pas cette présentation, et tout ce que l’on doit en retenir est qu’il écrit par passion dans le but de la partager.

Poster un Commentaire

29 Commentaires sur "L’humeur du lundi #54 – Quand Warner Bros. crache au visage du fan"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens
The Bat

Même si j’ai bien aimé le film, force est de constater que le studio se moque allègrement des spectateurs. C’est assez ahurissant que les mecs chez Warner aient à un moment dit : « c’est bon il est prêt à sortir » alors qu’entre les effets spéciaux des reshoots qui sont simplement mauvais, le montage à la ramasse et plein d’autres petits trucs, c’est clairement un film fini au bulldozer qui ne devait pas sortir tel quel.

Belziane

Si il se moquait des spectateurs, ce ne serait pas un « carnage » que beaucoup disent. La vérité c’est qu’après BvS il fallait sauvé les meubles, vu comment les « fans » ont craché sur ce film ainsi que le reste des gens… Les reshoots, c’est le service qualité qui a dit  » les gens veulent ça faut le faire  » oui car ils ont bien râlé.

The Bat

Principal reproche contre BvS à sa sortie en salle : le montage. Est-ce qu’il a été résolu ici ? Malheureusement non.

Ils se moquent des spectateurs parce qu’ils ne poursuivebt pas ce qui a été construit avant comme je l’ai dit, et quand on voit ce qui devait être fait à la base et qui a été découpé on ne peut que regarder le massacre. Il n’y a presque aucun plan de Superman issu du tournage de Snyder, c’est pas un problème ça ???

Reptile

Principal reproche de chez nous tu veux dire. Aux US, ils ont surtout râlé car le film étaient trop sombre. Et malheureusement, c’est eux que la Warner écoute.

Moi je suis satisfait du film. Je avais déjà qu’ils feraient tout ça pour nous faire acheter la version longue en blu ray donc pas de grosse mauvaise surprise…

Harley

Vu la situation délicate de Kevin Tsujihara qui va faire perdre de l’argent sur les estimations, ça m’étonnerait qu’ils s’en foutent à l’avenir. Le film fait un flop au box-office et en critique. Ils faut qu’ils arrivent à trouver leur propre veine et arrêter de copier les autres. Sinon ils se font racheter par Disney et on n’en parle plus :/

Cielo

Même si il y a une grande part de vérité dans ce que tu dis, je trouve qu’il y a également une bonne part de mauvaise foi… mon point de vue :)

The Obsessive
Je partage ton ressenti. Ce que le Justice League de Whedon fait d’encore pire cependant, par rapport à un Suicide Squad, c’est qu’il trahit des personnages (et osons le dire, un univers) mis en place avec brio dans un film sorti l’année précédente. Comme l’a dit un certain chroniqueur belge relativement peu connu sur Youtube : « Batman, qui, comme vous le savez, fait maintenant des blagues, parce qu’un homme qui a été brisé depuis l’enfance, et qui est grosso modo un sociopathe à deux doigts de devenir un tueur en série, comme on l’a vu dans BvS, OUI il ferait… Lire la suite »
The Bat

Batman, ou plutôt Bruce Wayne, a de l’humour. Un modèle exemplaire de caractérisation en ce qui concerne Batman : la série animée. Il fait souvent des blagues avec Alfred entre autres, et ça ne gâche en RIEN sa caractérisation.

Cielo

Sauf que ça beaucoup de monde l’oublie, c’est comme le fait qu’un perso doit être tel quel et ne doit jamais changer. Cf: Lex Luthor de BvS, qui pourtant est un personnage qui a eu des multiples modifications avec le temps, mais dont tous le monde s’en fout à part pour BvS

The Obsessive

Oui, mais tu peux pas le faire passer de ce qu’il est dans BvS, à ce qu’il est dans JL, ça ne colle pas. Tu peux en faire ce que tu veux de ton personnage, mais il faut conserver une certaine cohérence d’un film ou d’un épisode à un autre, C’est aussi ça une bonne caractérisation (et c’est aussi pour ça que Gotham ça craint).

Cielo

Donc en gros un personnage n’évoluera jamais ?

The Obsessive

Ton commentaire pue tellement la mauvaise foi, que je vais te laisser la ruminer tout seul.

Belziane

J’ai une question : Est ce que les fans rendent un film rentable?

Une autre : Est ce qu’un le publique lambda se rend compte qu’il manque des scènes? (j’ai testé, pas vraiment, voir pas du tout)

Twelveamz

Non, il faut toucher un large public. Mais les chiffres sortis prouvent que ce n’est pas le cas.

Plus largement, je souscris au propos (sauf sur l’introduction qui bien qu’inaboutie est l’un des points positifs du film). Ça devient une manie de tout saloper chez Warner Bros et si je ne blâme pas Whedon pour les choix de production, il a une part de responsabilité dans sa façon de filmer (et on voit d’où il vient).

Bref, tout ça ne m’enchante guère pour la suite, puisqu’après les retours sur BvS et SS, les studios n’ont toujours pas compris le problème.

Adam

A la 1ere question je repondrai « non » si par fan on entend lecteur de comics. Je ne sais plus où durendal a péché cette info mais il n’y aurait que 50 000 lecteurs aux USA. Donc c’est clairement une niche qu’il n’est pas necessaire de contenter.

Sambrez

Certes Snyder s’est retiré, mais sa femme Deborah est restée impliquée. Et rien ne nous dit non plus que la version Snyder ne soit pas bien pire que celle que l’on a eu. Beaucoup de moments appréciés par le public sont des scènes rajoutées par Whedon. J’adore Snyder, mais je pense que sa façon de travailler ne fonctionne plus pour cette marque. Maintenant j’espère que le film va quand même être rentable, et qu’ils pourront mettre en chantier une suite à MoS et à JL prochainement (j’y crois à mort…).

Spike

Sa femme s’est retirée en même temps, elle est juste revenue pour la tournée promotionnelle.

Flash

Là où Snyder s’en est battue les couilles, d’ailleurs il n’a toujours pas vu le film. C’est quelque chose à préciser, parce que ça montre qu’il n’assume pas ce que les studios lui ont fait contre sa volonté

Cielo
Je vais peut-être m’attirer les foudres de tous le monde, mais je m’en balance un peu :). Le problème est la Warner certes, on est quasiment tous d’accord là-dessus, Whedon n’a pas fait un excellent travail sur JL là aussi, mais le problème ne viendrait-il pas également un peu de la vision de Snyder ? Je ne critique en aucun cas ce réalisateur parce que c’est Snyder (j’ai adoré Sucker Punch, 300…), mais c’est quand même lui qui a posé les bases du DCEU. Quand on construit quelque chose sur des bases faibles tous se pètent la tronche à un… Lire la suite »
nomalez
Warner Bros est méprisant avec l’univers DC, et ça leur revient dans la tronche comme un (captain) boomrang. Ils en ont clairement rien à foutre. Les mecs ont retenu les critiques de BvS au cinéma, mais n’ont rien retenu de tout les retour positifs de la version Extended Cut ??? Ils ont cuté Justice League pour qu’il dure deux heures et fasse plus d’entrée en salles, et ben on voit le résultat. On se retrouve avec un Justice League qui va faire moins d’entrée que Thor Ragnarok ou les Gardiens de la Galaxie 2…. puis,il y a qu’a voir Twitter,… Lire la suite »
Adam

Moi je pense que le gamin aura quand même les gros yeux qui brillent en apprenant que tous ses heros seront réunis dans un seul film en vrai alors qu’auparavant il ne pouvait voir que batman et superman en solo.

The Trickster

Le pire dans cet édito c’est que je te trouve trop gentil. Ce film est pire que defenders sur netflix et c’est pas peu dire…

Amesephis
Je partage totalement ton point de vue. Ce film a été massacré pour « plaire à la masse américaine », et ce qui devait être une vision de l’univers DC qui jusque là (même si elle ne plaisait pas à tout le monde) était réussi avec Mos et BvS, ce fini sur un film creux, laissant un arrière gout de : « il y’a quelque chose qui manque ou de manqué » et je ne vais pas faire le listing de toute les choses qui m’ont choquées (Fuck les identité secrètes, enquête de batman massacrée, massacre des scènes montrées dans les trailers, ennemi bidon… Lire la suite »
Scorpio
Personnellement j’aime beaucoup le travail de Snyder en général. Mais rien n’indique qu’on aurait eu un meilleur film avec lui jusqu’au bout. Dès le premier trailer on a vu la direction du film : « I hear you talk to fish », « un flash comique », des FXs par terrible, etc, … Les premiers reproches (sur les FXs, l’humour, le sombre) étaient déjà sur les premiers trailers alors que Wheydon n’était pas encore dans la boucle. Aujourd’hui on fait des pétitions pour avoir son cut :/ Est-ce que mettre Darkseid, 2 greens lanterns, Lex et Deathstroke n’aurait pas eu le même effet que… Lire la suite »
Destroyer

T’as raison, il vaut mieux prendre un mauvais sans personnalité comme Wedhon, ça marche mieux! Ah ben non en fait…

wpDiscuz