Ezra Miller, qui a fait ses débuts dans le film Justice League sorti mercredi, nous donne à nouveau quelques indications sur son film pas vraiment solo, Flashpoint, après avoir confirmé qu’il était bien en préparation. Mais il n’est pas le seul puisque Geoff Johns délivre également des indices.

Un Flashpoint qui aura valeur d’événement

Intéressons nous d’abord aux paroles d’Ezra Miller, qui nous parle de ce que ce film impliquera :

Ce que les fans comprennent quand ils entendent Flashpoint est similaire à ce qu’ils comprennent quand ils entendent le mot « crise ». Nous commençons à comprendre que notre précieux univers DC sera inévitablement déchiré en un tissu infini de multiversité induisant des maux de tête. Le DC Hyper-Extended Multiverse, comme j’ai l’intention de l’appeler. Citez-moi !

Quant à Geoff Johns, ses propos se font bien moins cryptiques, et raviront de nombreux fans puisque c’est de Batman et de l’ampleur du film qu’il parle :

Il y a des éléments de Flashpoint avec lesquels nous allons pouvoir jouer, ce qui n’aurait pas été possible ailleurs. L’ampleur de l’événement, l’histoire de Batman.

Un projet qui avance définitivement

Ce n’est pas tout, puisque Miller s’exprime encore une fois sur le développement du projet, qu’il compare à son personnage de Barry Allen par ses tendance volatiles. Même s’il n’a toujours pas vu de script, il dit que le projet parait plus prometteur et excitant qu’il ne l’a jamais été dans ses précédents stades de développement.