Introduction

Avant les New 52

Après les New 52

Les Incontournables

Les incontournables

Apokolyps Now! (Justice League of America – 1°série #183-185)

(Cet arc est compris dans la collection Justice League : The Bronze Age) Un arc que je recommande fortement à quiconque aime la Justice League des années 80, et le Fourth World de Jack Kirby. En trois numéros, Gerry Conway nous livre une aventure avec une accentuation de la tension. Des tas de personnages de la Justice League, de la Justice Society ainsi que Mister Miracle et Big Barda vont se retrouver dans l’obligation de sauver les New Gods. Pitch simple mais terriblement efficace dans l’exécution avec aux dessins Dick Dillin et George Perez. A lire et à relire sans modération.

Kingdom Come (Urban comics)

Faut-il présenter encore une fois ce chef d’oeuvre ? Kingdom Come est un monde parallèle, cet album se suffit donc à lui seul. Réserve à placer sur le nombre très important de personnages présents, créés et dépendants d’une vaste connaissance de l’univers pour comprendre l’ensemble de l’oeuvre. Ce monument est écrit par Mark Waid et dessiné et peint par Alex Ross.  Le Spectre présente à un prêtre ayant perdu la foi, un futur probable où nous retrouvons un Superman à la retraite ayant laissé sa place une nouvelle génération de super-héros.

Voir la Review

Earth-2/ L’Autre Terre (Urban Comics)

Earth-2 est un one-shot intégré à l’univers de sa JLA, écrit par Grant Morrison et dessiné par son compère Frank Quitely. Une terre parallèle où la ligue est quelque peu modifiée et se fait appeler le Syndicat du Crime. La ligue devra répondre à l’appel à l’aide de Lex Luthor pour rétablir la paix sur cette autre Terre. Un incontournable et une histoire parfaitement écrite, capable d’être aussi bien un point d’accès, qu’un complément à la série régulière JLA.

Voir la Review

Justice League : A League of One / Seul contre Tous (Soleil)

Un autre One-Shot en lien avec le titre JLA, écrit et peint par Christopher Moeller. Une histoire focalisée sur Wonder Woman et son caractère bien trempé pour une quète dangereuse, et sublimement mise en scène par un artiste bourré de talent. Des couleurs flamboyantes et une représentation parfaite de la ligue qui fournit au titre une aura unique. Un véritable bijou caché concernant la ligue qui en surprendra plus d’un !

Voir la Review

JLA : The Nail / JLA : Le Clou (Panini Comics)

Le Clou est un elseworld des plus connus écrit et dessiné par Alan Davis. Une modification complète de l’écriture de Superman qui change tout l’univers DC et ce, la faute d’un clou. Des scènes mythiques et des situations particulières qui présenteront des héros connus sous un autre angle, à la fois très proche de ce qu’on connait d’eux et en même temps très éloigné.

Et après ? Le Clou a une suite Another Nail aussi traduit en français par Panini Le Clou 2. Bien moins intéressant, moins subtil, cette suite fait partie de ces petites curiosités du monde des comics.

Justice League : Icônes (Urban Comics)

Alex Ross se joint à Paul Dini pour cet album d’anthologie regroupant des histoires complètes traitant de grandes figures héroïques et mettant en avant une valeur fondamentale du super-héros. En prime une histoire complète de cette équipe créative de la Justice League. Incontournable pour la mise en avant des convictions des personnages, on se trouve bien plus proche d’un roman (magnifiquement) illustré que d’une bande dessinée.

Voir la Review

Justice (Urban Comics)

Cette série, malgré sa douloureuse comparaison à Kingdom Come, mérite sa place ici pour sa qualité graphique et ses mises en pages tout en usant d’un univers quasi-complet. Justice est dirigé par Alex Ross scénario et à la colorisation/peinture, alors que Doug Bratihwaite est aux dessins. Lex Luthor semble avoir un plan pour empêcher une possible apocalypse, une menace face à laquelle la Justice League serait impuissante. Malgré son pitch assez simple, cet album vaut la peine de s’y intéresser et régalera les amateurs d’Alex Ross.

Voir la Review

La Nouvelle Frontière (Panini Comics)

Retour sur une maxi-série d’exception. Darwyn Cooke signe là son meilleur travail chez DC avec une sorte de réécriture des origines de la Justice League peu avant leur première apparition. D’une beauté sans précédent, La Nouvelle Frontière qui est dans les tiroirs de Urban Comics depuis un moment, est un classique qui a su traiter avec perfection les grandes figures de l’univers DC. Rien d’étonnant au fait que l’auteur ait raflé les prix suite à la sortie de cet album.

Identity Crisis / Crise d’Identité (Urban Comics)

Il s’agit d’une série écrite par Brad Meltzer, et dessinée par Rags Morales, le duo donne un ton très sérieux et se focalise sur certains membres de la ligue. Exit Batman, Superman et d’autres, il s’agit d’une vengeance, d’une enquête. Des héros bien plus humains, la dimension mythologique est très faible surplombée par le domaine du ressenti, de l’émotion. La Justice League tient là l’un de ses meilleurs récits dans le genre du Thriller.

Voir la Review

6 Commentaires

    • Mes récits préférés c’est Gerry Conway et Dick Dillin dans les années fin 70 début 80 (incluant Apokolyps Now), la Justice League of America de Meltzer et Ed Benes, qui reste un run trop court à mes yeux. Ce sont les deux plus gros coups de cœur pour ne citer qu’eux, auxquels s’ajoutent le reste de la sélection dans les incontournables et la sélection pré-52.

  1. Super boulot, Watchful.

    Reste que mon petit coeur de fanboy pleure en l’absence du JLA n°200 dans ta liste. Numéro que l’on pouvait trouver dans la Ligue de Justice n° 8 publier par Artima et qui vient d’être republier par Urban dans son anthologie Justice League. C’est un numéro que je mettrais quasiment à égalité avec les JLA n°183, 184,185 et son fameux Apokolips now.

    Par contre grace à toi, je sais maintenant, que je dois jeter mon dévolus sur le Justice League of America de Brad Meltzer (j’ai tellement adoré son Identity Crisis).

    Alors, merci à toi.

  2. Merci les gars! Je connais la plupart de ces récits, mais j’en ai découvert quelques uns!

    Les “Par où commencer” de DCP c’est le top quand on se lance! Je les recommande tout le temps ^^

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.