PARTAGER
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Avec Justice League, Warner Bros souhaite ajouter à son bulletin de l’année un deuxième succès après celui de Wonder Woman.

Justice League à l’heure des reshoots

Après un accueil en demi-teinte de Batman v Superman, Zack Snyder souhaitait redorer le blason DC. Mais suite à un drame familial, il s’est retiré du projet, remplacé dans la continuité par Joss Whedon habitué du team-up. Depuis, Warner Bros a procédé à des reshoots du film rassemblant de nouveau Wonder Woman, Batman, Flash, Aquaman, Cyborg et même Superman. Ben Affleck profite d’ailleurs de son interview auprès d’EW pour balayer d’un revers de main la mauvaise publicité autour des reshoots indiquant que ce travail est monnaie courante.

Deux salles, deux ambiances

Selon Ben Affleck, Justice League serait la combinaison unique de deux visions de réalisateurs au style différent. Aussi, il précise que Warner Bros ne pouvait rêver mieux que l’arrivée de Joss Whedon, saluant par la même occasion le travail de Zack Snyder.

Fini le meme « Hello Darkness my old friend »

A l’image de la direction que semblent emprunter Warner Bros depuis la sortie de Wonder Woman, l’interview est l’occasion de retrouver un Ben Affleck plus optimiste sur l’avenir du DCEU. Alors qu’on ne connait pas encore le destin de Batfleck pour le futur de DC, ce dernier s’est montré plus confiant sur les ambitions du studio pour Justice League.

Tant mieux, car les amateurs de DC n’attendent que ça.

Twelve

Twelve