Et quand je dis nous, je pense à la rédaction, mais aussi les contributeurs, les forumeurs, ceux qui commentent, les simples lecteurs, les trolls…. Tout cela constitue l’ADN de DC Planet. DC Planet c’est un site, mais un site n’est qu’une coquille vide sans communauté. Et DC Planet c’est cela, une communauté réunie autour d’une passion commune : les comics DC et Vertigo. DC Planet c’est aussi une idée, faire partager cette passion aux plus chevronnés comme aux débutants. Ici, personne ne sera pris de haut.

Et il me semblait important de réaffirmer cela après la semaine dernière qui a été importante pour le futur du site. ArnoKikoo, actuel rédac’ chef vous a annoncé son départ et la rédaction a tenu une réunion pour évoquer le futur. Car oui, n’en doutez pas le site va continuer à vous distiller infos, reviews et chroniques dans son état d’esprit : du contenu sérieux qui ne se prend pas toujours au sérieux.

Néanmoins, et il ne faut pas se le cacher, le départ d’Arno, de Corentin et aussi celui plus discret de noodle, a joué le rôle d’électrochoc pour certains, et moi le premier. Il est parfois  difficile de maintenir un même niveau de motivation dans le temps, et la mienne comme celle des autres, probablement, était un peu vacillante. Mais un nouveau défi se fait jour pour la rédaction : maintenir DC Planet avec une nouvelle façon de fonctionner, plus collégiale, tout en maintenant la même qualité et la même liberté de ton.

Car vous l’avez remarqué, avec Julien dans un premier temps et ArnoKikoo dans un second, il y a toujours eu une certaine personnification du site, une tête qui dépassait pour parler au nom du site et parfois pour prendre les coups – souvent assez injustement. Mais internet est ainsi fait que quoi que vous fassiez, une certaine violence y règne toujours.

Et cette personnification avait certains avantages pour nous autres simples rédacteurs, un certain confort, celui de vivre dans l’ombre un brin protectrice de cette incarnation. Mais aussi quelques inconvénients, comme celui d’user parfois prématurément la personne derrière l’incarnation, mais aussi de donner l’impression que DC Planet n’est qu’une personne et qu’il suffit de l’enlever pour tuer le site.

Il y aura donc quelques changements, que vous découvrirez peut être si vous êtes attentifs : un petit jeu de chaises musicales, le retour à un rôle plus actif des fondateurs de DC Planet qui avaient pris du recul justement à cause de l’usure du pouvoir. Mais dans la machinerie, le plus gros changement sera un plus grand partage des tâches, une plus grande latéralité, voire peut être quelques recrutements et changements éditoriaux et tout cela pour une seule chose : remettre au sur la place publique la seule star, DC Planet.

Car, pour user d’une comparaison footballistique chère à certains, lorsque le buteur et le meneur de jeu s’en vont d’une équipe, que doit on faire ? Hé bien on fait monter des jeunes du centre de formation , on recrute de jeunes talents et on fait plus de place aux travailleurs de l’ombre ainsi qu’aux remplaçants. Car pour un Zlatan, il y avait aussi des Matuidi ou des Meunier.

Ne vous inquiétez donc pas, si vous aimez le site et son état d’esprit, il continuera à être présent et pour longtemps. Et sûrement longtemps après mon départ, peu importe la date à laquelle il se produira. Et cela me convient très bien, car ma seule ambition est de servir bénévolement une idée à laquelle je crois. Faire vivre de la façon la plus honnête et passionnée la grande aventure des comics DC dans la francophonie. Et peut être que d’autres Darthfry découvriront les comics par ce site et peut être que ceux ci ci tenteront des reviews maladroites sous le regard bienveillant des anciens et sous les quolibets de certains trolls un brin provocateurs, et fera ses armes, s’aguerrira, tout en s’accomplissant. Et c’est aussi cela DC Planet.

J’avais envie de partager cela avec vous, car c’est votre site et vous montrer que la flamme ne s’est pas éteinte et qu’elle s’est même ravivée pour moi. Et si je suis un peu triste de voir certains partir, Arno ne va pas bien loin, et nous avons un projet en commun à la rentrée, Corentin reste mon frère de pizza surgelé. Et nul doute que je les croiserai eux et noodle ou même encore certains autres anciens, et même les fantastiques lecteurs du site qui viendrons nous parler, sur les quelques événements comics qui subsistent en France. Alors oui, nous nous reverrons.

C’est sur ces paroles que je vous laisse. Longue vie à DC Planet, longue vie à vous, vive DC Comics, vive les comics et vive la France. (Se lève de son bureau Ikéa et se dirige d’un pas lent vers la sortie sur la musique de Wonder Woman (ou de Teen Titans Go !)).