Top 10 (selon nous… et vous !) #25 : Les super-vilains

10

Pour fêter le 25ème Top 10, j’ai décidé de vous faire participer à travers le forum pour établir le classement des 10 meilleurs super-vilains (et des meilleures super-vilaines, qui arrivera prochainement). Je tiens à tous vous remercier pour votre participation, et il me faut maintenant dévoiler au reste du lectorat de DC Planet le fameux classement, encore et toujours commenté de descriptions… pour le coup un poil superflues vu que vous connaissez bien les personnages (du moins je l’espère).


10. L’Anti-Monitor

Première apparition : Crisis on Infinite Earth #4 (1985)
Créateurs : Marv Wolfman & George Pérez

L’Anti-Monitor est né dans Qward, l’univers d’anti-matière, où les Oans avaient banni certains de leurs frères dissidents. À l’aide de son armée de Thunderers (sortes d’entité d’énergie ressemblant à des ombres), il prit le contrôle de cet univers, et lorsqu’il eut vent de son frère jumeau, Monitor, né dans notre univers, il commença une guerre d’un milliard d’années avec lui, guerre qui les plongea tous deux dans un profond sommeil de neuf milliards d’années.

Ils se réveillèrent lorsque Pariah tenta d’observer les origines de l’univers depuis un cube d’anti-matière. L’Anti-Monitor découvrit alors qu’à chaque univers positif qu’il détruisait, l’univers d’anti-matière s’étendait et sa puissance augmentait. Il se mit alors en quête de détruire le Multivers, ce qui conduit à l’event Crisis on Infinite Earths. Mais il échoua et mourut grâce à l’intervention de Monitor et des héros et vilains du DC Universe. Les morceaux de son armures furent réutilisés lors de Infinite Crisis. On le revit dans Sinestro Corps War, où il rejoint le camp de Sinestro. Il fut ensuite enfermé dans la Batterie centrale noire, dont il se libérera à la fin de Blackest Night.

Dans les New 52, Mobius (hé oui, c’est son petit nom) est aussi un natif de Qward, qui cherchait à découvrir tous les secrets de l’univers. Lorsqu’il tomba sur l’équation d’Anti-vie, il fut maudit et se transforma en la personnification de celle-ci, l’Anti-Monitor. Il entra en guerre contre Darkseid lors de Darkseid War.

9. Ra’s Al Ghul

Première apparition : Batman #232 (1971)
Créateurs : Dennis O’Neil, Neal Adams & Julius Schwartz

Il est né il y a à peu près 600 ans dans une tribu nomade de la péninsule arabique un enfant sans nom, le futur Ra’s Al Ghul. Il s’est très vite intéressé aux sciences naturelles, et a quitté sa tribu afin d’étudier, pour finalement devenir physicien et se marier à Sora, l’unique amour de sa vie.

Il découvrit l’existence des puits de Lazare, et sauva la vie d’un prince en plongeant son corps dedans. Mais le prince perdit la raison et étrangla Sora. Le roi, refusant de déshonorer le nom de sa famille, accusa Ra’s du crime, et l’enferma. Ce sera le fils d’une vieille dame dont Ra’s avait abrégé les souffrances qui le libèrera. Ensemble, ils retrouveront la tribu natale de Ra’s, et en s’aidant d’un virus, raseront la ville. Il bourlingua alors le monde, et forma une vaste organisation internationale nommée The Demon, dont la faction la plus connue est la Ligue des Assassins. Durant ce temps, il s’entraîna à diverses formes de combats, et se plongea régulièrement dans les puits de Lazare afin de prolonger indéfiniment sa vie.

Il devint alors un éco-terroriste, considérant que l’humanité était trop nuisible à la planète pour être épargnée. Il va donc naturellement chercher à l’anéantir par tous les moyens, en s’aidant de la Ligue pour manipuler certains évènements historiques. Il a un fort sens de l’honneur, et a énormément d’estime pour Batman. Il va même l’encourager à marier sa fille Taliah.

8. Black Adam

Première apparition : Marvel Family #1 (1945)
Créateur : C. C. Beck & Otto Binder

Plus de 5000 ans avant l’avènement de la famille Marvel, le sorcier Shazam a confié ses pouvoirs à un prince égyptien du nom de Teth-Adam. Mais ce dernier fut corrompu par l’anneau… euh, par le pouvoir, et il tenta de conquérir le monde après avoir tué son pharaon. Shazam, incapable de lui retirer ses pouvoirs, l’exila sur une étoile très lointaine. Il revint sur Terre 5000 ans plus tard, en 1945, et tenta de s’en prendre à la Marvel Family, mais ce combat se soldera par sa mort. Le Dr. Sivana réussit néanmoins à le ressusciter.

Ses origines après Crisis on Infinite Earths sont différentes. Adam était un serviteur du sorcier Shazam, qui décida de lui confier ses pouvoirs. Il servit loyalement son peuple, jusqu’au jour où le vil Ahk-Ton massacra sa famille. Il le retrouva et le tua avec l’aide de visiteurs du futur, à savoir Hawkgirl, Mister Terrific et Captain Marvel. Mais il finit tout de même par perdre la raison, et Shazam le condamna à un sommeil éternel dans la tombe de Ramses II, sommeil dont il se réveillera lorsque la tombe en question fut découverte.

C’est encore des origines différentes qu’on découvre dans les New 52. Il est cette fois un esclave dans le Kahndaq (un pays fictif). Après s’être fait sauvé par son neveu Aman, ils furent tous deux transportés sur le Rocher de l’Éternité, où le sorcier Shazam (encore lui) leur confia des pouvoirs en leur disant d’aller libérer leur pays, le Kahndaq. Aman étant pacifiste et miséricordieux et Adam étant violent, le deuxième tua le premier et prit ses pouvoirs, avant de prendre la tête du Kahndaq.

7. Deathstroke

Première apparition : New Teen Titans #2 (1980)
Créateurs : Marv Wolfman & George Pérez

Marv Wolfman et George Pérez peuvent se vanter d’avoir créé deux méchants de ce classement. Après l’Anti-Monitor, voici Slade Wilson, alias Deathstroke The Terminator, ou plus simplement Deathstroke.

Slade a 16 ans lorsqu’ils s’engage dans l’armée américaine. Après avoir servi en Corée, il est promu Major et est affecté à Camp Washington. Dans les années soixante, il rencontra le capitaine Adeline Kane, qui est chargée d’entraîner de jeunes soldats à de nouvelles techniques de combat, dans l’éventualité d’une intervention au Vietnam. Ils tombèrent amoureux et se marièrent. Après le départ de Slade au front durant la guerre du Vietnam, Adeline donna naissance à leur premier fils, Grant.

Il se porta volontaire pour se faire injecter un sérum censé le transformer en super-soldat. Il tombe dans le coma, mais l’expérience est un succès : il peut désormais utiliser 90% des capacités de son cerveau, et est pourvu d’une force et d’une agilité surhumaine. Parce qu’on le refuse dans l’armée, il devint tueur à gage et se tailla une solide réputation sous le nom de Deathstroke The Terminator. Mais certains de ses ennemis kidnappent son deuxième fils, Joseph, qui mourra lorsque ses parents tenteront de le sauver. Rongée par le désespoir, Adeline tire sur Slade, le rendant borgne.

Il rencontra les Teen Titans lorsque son fils Grant, qui avait accepté un contrat les visant, se fait capturer par eux. Slade décida alors de terminer le contrat lui-même. Dès lors, il n’aura de cesse de croiser la route des Titans.

6. Brainiac

Première apparition : Action Comics #242 (1958)
Créateurs : Otto Binder & Al Pastino

Sur la lointaine planète de Colu, une race d’alien à la peau verte d’intelligence de niveau six (c’est beaucoup… j’imagine) créa un ordinateur doté d’une intelligence de niveau 10 (c’est très beaucoup). Évidemment, c’était une très mauvaise idée, et celle-ci réduisit les Coluans en esclavage, et entreprit périple à travers l’espace pour récolter un maximum de connaissances possibles. Il parcourt l’univers avec son vaisseau, en prenant l’apparence d’un simple Coluan lorsqu’il s’adresse aux populations locales, et miniaturise, capture et conserve les villes qu’il juge les plus intéressantes. Superman le rencontra lorsqu’il s’en prit à la Terre en capturant plusieurs villes, dont Métropolis. Au terme de leur affrontement, Kal-El récupéra la version miniature d’une ville kryptonienne, Kandor. Il tint un rôle majeur dans Crisis on Infinite Earths. Après cet event, ses origines sont modifiées : il est désormais un authentique Coluan nommé Vril Dox, scientifique de métier, qui décida de parcourir l’univers en capturant des espèces rares ainsi que des villes.

Dans les New 52, Vril Dox a aussi une origine organique. Il a mis au point COMPUTO, une super-intelligence artificielle, grâce à laquelle il prédit la destruction de sa planète par un mystérieux ennemi, The Multitude, mais il se fit emprisonné par le gouvernement de sa planète. Il utilisa alors COMPUTO pour construire une armée de robots, miniaturiser sa ville natale avec sa famille, et quitter sa planète en flammes. Par la suite, il fusionnera avec sa création. Il se mit aussi en quête de collectionner les mondes, en les infiltrant en douce sous un autre nom. Sur Krypton, il était Brainiac 1.0. Sur Terre, il est Internet.

Il s’est créé un sous-fifre pour gérer ses affaires durant son absence, qui n’est autre que Telos, qui aura une importance majeure durant Convergence.

5. Professeur Zoom

Première apparition : The Flash #139 (1963)
Créateurs : John Broome & Carmine Infantino

À ne surtout pas confondre avec Zoom alias Hunter Zolomon. Plus connu sous le nom de Reverse-Flash (Néga-Flash en français), Eobard Thawne est un scientifique du 25ème siècle. Il a passé sa vie à étudier le Flash et la Speed-force, et réussit même a recréer l’accident qui donna ses pouvoirs à Barry, afin d’être doté des mêmes. Étant un grand admirateur de ce dernier, il décida de remonter le temps afin de le rencontrer. Il tomba cependant trop tard, et atterrit après la mort de son idole dans Crisis on Infinite Earths. En visitant le musée Flash, il tomba sur sa biographie, et réalisa qu’il était destiné à devenir un des plus grands vilains du bolide écarlate : le Professeur Zoom. Cette découverte lui fit perdre la raison. Il tenta de se faire passer pour Barry Allen, mais Wally West découvrit la supercherie et réussit à le renvoyer vers son époque. Et admettez que cette origine est une des plus cool de tous les vilains de l’écurie DC.

Bien qu’étant amoureux de Iris Allen, il n’hésita pas à l’assassiner dans The Flash #282. Plus tard, il tenta le même coup avec Fiona Webb, la fiancé de Barry Allen, mais ce dernier le… tua. Les Rogues lui réserveront des funérailles plutôt particulières.

Dans les New 52, Manapul et Buccellato ont tenté de le remplacer par Daniel West, mais ça n’a pas marché parce que c’était pourri. Avec RebirthThawne reviendra avec des origines très similaires (à l’exception près qu’il a perdu ses parents très jeune), et aura une importance capitale durant le crossover Batman/Flash The Button.

4. Sinestro

Première apparition : Green Lantern vol. 2 #7 (1961)
Créateurs : John Broome & Gil Kane

De son prénom Thaal, Sinestro, originaire de la planète Korugar, fut un des plus grands Green Lantern que le Corps ait connu. Il était très proche de Abin Sur, allant même jusqu’à marier sa sœur, Arin Sur, avec qui il aura une fille. Lorsque Abin décéda et donna son anneau à Hal Jordan, les Gardiens confièrent l’entraînement du Terrien à Sinestro. Quand Thaal lui fit visiter sa planète, Hal se rendit compte de la dictature implacable que son mentor avait mis en place. Il témoigna lors du procès organisé par les Gardiens, procès à la fin duquel Sinestro fut à jamais banni dans Qward, l’univers d’anti-matière, après avoir juré de se venger de Hal et du Green Lantern Corps. Une fois là-bas, il rencontra les Weaponers qui l’aideront à forger son anneau jaune.

Lorsque Hal perdit la raison lors de Emerald Twilight, les Gardiens utilisèrent Sinestro pour l’arrêter. Mais il échoua, et n’empêcha pas Hal de tuer les Gardiens et de détruire la batteries centrales. Étant enfermé dans cette dernière, il put alors s’échapper. Constatant que la lumière des Green Lantern brillait encore et toujours en la personne de Kyle Rayner, il développa une obsession pour ce dernier.

Après Infinite Crisis, le retour du multivers et (surtout) de l’Anti-Monitor permettent à Sinestro, avec l’aide de ce dernier, de créer son propre Corps, basé non pas sur la volonté comme les Green Lanterns mais sur la peur. Il le nommera Sinestro Corps, et on l’apercevra lors de Sinestro Corps War, où il essaie de s’en prendre directement à Oa. Après War of the Green Lanterns, il est réhabilité en tant que Green Lantern. Il semblerait qu’il soit mort en 2016 dans Hal Jordan and the Green Lantern Corps #7.

3. Darkseid

Première apparition : Superman’s Pal Jimmy Olsen #134 (1970)
Créateur : Jack Kirby

Difficile de résumer en quelques paragraphes un personnage aussi fascinant que celui-ci. Avant de parler de Darkseid, il faut parler des New Gods. Les New Gods sont une mythologie entièrement créée par le fantastique Jack Kirby dans son oeuvre le Quatrième Monde. De tous les personnages apparu dans ces pages, un est synonyme de peur et désespoir : Darkseid, le tyran d’Apokolips. Pour plus de détails sur cette mythologie, je vous renvoie vers le top 10 des New Gods préférés de la rédac’.

De cette mythologie, Darkseid, Uxas de son vrai nom, en est la némésis, en plus d’être un des ennemis les plus puissants que la Justice League ait rencontrés. Il est né sur Apokolips, ce monde né de la mort des anciens dieux, et usa d’un complot incluant le meurtre de son frère Drax afin d’accéder au trône et de lui subtiliser la force Oméga, sorte de pouvoir suprême légitimant son coup d’état et le rendant quasi-invincible. Dès lors, il se met en quête de l’Équation d’Anti-vie, qui lui permettrait de refaçonner l’univers à son image.

Il accepta une trêve avec le chef de Neo-Genesis, le Highfather, avec qui il était en guerre depuis une éternité. La trêve incluait un échange d’enfant. Darkseid confia donc son fils Orion au Highfather, et eut la garde du fils de ce dernier, Scott Free, qui deviendra Mister Miracle. Lorsque de dernier tenta de s’échapper, il laissa faire, afin de trouver un prétexte pour re-rentrer en guerre contre Neo-Genesis. Même s’il est adepte de complots en tout genre, il a tout de même un fort sens de l’honneur, à l’inverse de Desaad, son fidèle qui le seconde dans presque chaque mission.

Dans les New 52, il est au coeur de l’event Darkseid War, au cours duquel il fut tué et ressuscité. Il n’est pas réapparu depuis Rebirth, mais cela ne saurait tarder.

2. Le Joker

Première apparition : Batman #1 (1940)
Créateurs : Bill Finger, Jerry Robinson & Bob Kane

Quelqu’un d’intéressant que nous avons ici, puisque, par son importance, sa popularité et son ancienneté, il fait partie de ces personnages emblématiques à avoir traversé toute l’histoire de DC Comics.

Ses origines sont plutôt obscures, et cela fait la force du personnage. On peut retrouver plusieurs histoires différentes, sans être en mesure d’affirmer avec certitude qu’aucune d’elles est la bonne. Cependant dans toutes ces versions, une partie de l’histoire reste la même : il a commencé ses activités criminelles en tant que Red Hood, puis, après avoir rencontré Batman (parfois accompagné de Robin) pour la première fois, tombe accidentellement dans une cuve remplie de produits chimiques, qui lui conférèrent ses fameux cheveux verts et sa peau blanches. Si durant le Golden Age il était surtout un clown blagueur (saviez-vous qu’il avait une Jokermobile ?), les versions suivantes vont l’assombrir et le transformer en le tueur psychopathe qu’on connaît aujourd’hui.

Il va donner bien sûr énormément de fil à retordre à Batman, allant même jusqu’à tuer Jason Todd, le deuxième Robin, et à envoyer Barbara Gordon en chaise roulante. Le croisé encapé aura beau l’enfermer dans l’asile d’Arkham, le Clown prince du crime réussira toujours à s’en évader (bah oui, sinon c’est moins marrant).

Même si la dernière en date a fait couler beaucoup d’encre, le personnage est particulièrement gâté pour ses adaptations au cinéma. En effet les trois acteurs à l’avoir interprété dernièrement (Jack Nicholson, Heath Ledger et Jared Leto) sont tous oscarisés… pour justement son rôle de Joker en ce qui concerne Ledger. Et ce sans parler de Mark Hamill dans la série de 1992. C’est bien sûr en partie grâce à cela que le personnage est si populaire aujourd’hui.

1. Lex Luthor

Première apparition : Action Comics #23 (1940)
Créateurs : Jerry Siegel & Joe Shuster

Si Superman ne fut « que » deuxième dans notre top 10 des super-héros mâles, sa némésis a néanmoins réussi à obtenir la médaille d’or. Kal-El est peut-être l’être le plus fort sur Terre, mais Lex est quant à lui le plus intelligent, et cette intelligence sera sa seule arme face au kryptonien.

Lex n’est pas son prénom, mais un diminutif de Alexei ou Alexis, selon l’époque, mais dans ses versions les plus répandues il se nomme Alexander Joseph Luthor. Le Luthor du Silver Age (Alexis) est né à Smallville, dans un quartier mal fréquenté. Son père était souvent absent, et il a grandi en tant que garçon de ferme. Lorsqu’il eut vent du héros de Smallville, Superboy, il en devint fan, et le suivit à Metropolis. Une série d’évènements le conduiront dans le côté obscur.

Après Crisis on Infinite Earths, Luthor (Alexander) est cette fois né à Metropolis, dans un quartier tristement nommé Suicide Slum. Il a été abusé par ses parents, et lorsqu’il fut adolescent, il se débrouilla pour les tuer (en maquillant cela en accident, bien sûr) afin, entre autre, de récupérer l’assurance-vie. Il va utiliser cette fortune pour monter sa boîte, LexCorp, qu’il fera prospérer. Il devint milliardaire, et utilise régulièrement son entreprise comme couverture pour ses activités illégales, comme du trafic d’armes. Lorsque Superman débarque à Metropolis, il devint terriblement jaloux, et voua sa vie à le détruire. Afin de rivaliser avec lui, il se construira sa fameuse armure. S’il a toujours été considéré comme un vilain avant Flashpoint, son statut est plus ambigu dans les New 52, où il va plusieurs fois s’allier à Superman ou à la Justice League.


Surpris ? À vrai dire, je m’attendais à voir le Joker décrocher la première place. Mais il la manque tout de même d’une vingtaine de points. Ce classement est intéressant, car il regroupe des personnages de plein d’univers différents. Superman, Flash, et même Shazam et les Teen Titans : les némésis des héros DC ont réussi à prendre une place… Sauf Arès, la némésis de Wonder Woman, qui s’est retrouvé plutôt loin derrière, juste à côté de Black Manta, la némésis d’Aquaman. Vous pouvez consulter les résultats sur le forum pour plus de détail sur les points ou les classements étendus. Si vous n’avez pas voté sur le forum, faîtes-le maintenant !

10
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
6 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
LeonidasAmesephisRhyfel4815Batman293Mocassin Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Adam
Adam

Zut je ne savais pas qu’on nous avait demandé l’avis mais après tout c’est pas plus mal vu que 8 des 10 qui du top figurait dans mon classement. J’aurais néanmoins mis Bane et Doomsday à la place de l’antimonitor et du dr zoom que je connais trop peu.

Detective Pikachu
Detective Pikachu

Je ne comprends pas. Où est David Mazouz ?

Sledgy7
Sledgy7

Les gars, vous auriez pu faire un effort et mettre Black Adam en Top 1.

Mocassin
Mocassin

C’était vraiment cool de pouvoir participer ! Et 7/10 vilains, ça va !

Rhyfel4815
Rhyfel4815

« Il a été abusé par ses parents, et lorsqu’il fut adolescent, il se débrouilla pour les tuer (en maquillant cela en accident, bien sûr) afin, entre autre, de récupérer l’assurance-vie. Il va utiliser cette fortune pour monter sa boîte, LexCorp, qu’il fera prospérer. »
Ça me fait énormément penser à l’origin story de Lionel Luthor dans Smallville.

Amesephis
Amesephis

Mon avis (très personnel) : 1 Joker; 2 Lex; 3 Sinestro; 4 zoom; 5 Bane; 6 Amanda Waller; 7 Ares; 8 Trigon; 9 Dee (Sandman); 10 Trickster. Désolé mais les Brainiac et autre bourrins comme Darkseid…. c’est comme en cuisine…trop…ça gâche le gout. Je préfère les ennemis plus viscéraux que de l’étalage de bourrinisme, et je suis quelque part dégoutté de ne pas pouvoir mettre du double face, ou du Lucifer pour Constantine etc..