Dans les New 52, qu’on ait aimé ou non, Justice League a été un titre moteur. Que ce soit pour lancer de nouveaux héros (Jessica Cruz que nous retrouvons dans le présent ouvrage), de nouvelles séries ou en proposant des arcs mémorables comme Throne of Atlantis pour ne citer que lui. Alors certes nous avions le grand architecte aux manettes, des dessinateurs talentueux mais rien n’aurait pu nous préparer à la catastrophe Justice League version Rebirth.

Bryan Hitch l’homme derrière JLA période DC You dont les derniers numéros sont sortis dans l’indifférence générale reprend donc le flambeau. L’auteur/dessinateur n’est pourtant pas un tâcheron (The Authority, Ultimates) mais semble avoir trop regardé de films de Roland Emmerich ces derniers temps. Il dessine en partie le numéro rebirth puis laisse sa place à Tony S. Daniel.

La mise en bouche soit Justice League Rebirth #1 est particulièrement ratée et symptomatique de ce qu’est ce Tome 1 de Justice League. Un gros monstre, des destructions, des explosions, des milliers de morts, une équipe qui fonctionne en mode automatique sans véritable émulsion. La vraie nouveauté concerne l’intégration à l’équipe du Superman pré new 52 et la présence de deux Green Lanterns soit Jessica Cruz et Simon Baz.

Le problème c’est que la destruction de masse, l’invasion d’aliens très vilains qui veulent tout annihiler et une équipe séparée où chacun fait sa part du travail est un schéma vu des centaines de fois. En ponctuant le tout d’interventions de journalistes qui commentent chaque faits et gestes de la Justice League dans la pure tradition des 90s la lecture est particulièrement désagréable. Inspiration aux abonnée absente, fainéantise, traumatisme post Independance Day Resurgence Hitch semble n’en avoir absolument rien à foutre de proposer quelque chose de nouveau ou d’audacieux. Ce récit est un énorme blockbuster estival très médiocre vu et revu et c’est vraiment dommage et rageant.

Nous suivons donc dans cet arc incroyable nos héros qui doivent lutter contre des séismes, tsunamis et autres immeubles qui s’effondrent. Les ennemis du jour, les Semblables, qui (ô originalité) on le super talent de piquer les pouvoirs de nos héros veulent donc nous détruire et nous purger dans un plan incroyable que je vous laisserai découvrir. On se retrouvera avec des humains qui s’agglutinent et qui formeront des sortent de géants multi-couleurs. Les power rangers X Attack des Titans de la lose car malheureusement ils perdent à la fin (oui je sais c’est surprenant).

Ce qui est le plus intéressant reste l’arrivée de Superman, le vrai, dans l’équipe mais cela se fait un peu au forceps alors que cela aurait pu être un enjeu bien plus important dans ce premier arc. Mais non ici le centre de de la terre l’attend et sa caractérisation est basique au possible. Symptomatique de tout ce récit un peu foutraque.

La narration est souvent confuse avec son lot d’incohérences et la dynamique de groupe et les moments plus intimistes assez vite expédiés pour plus de destruction et de bagarre. Parce que Hitch a l’air d’aimer ça et ne propose que ça. Et attention si vous n’êtes pas client parce que cela deviendra une constante dans son « oeuvre ». En VO la recette n’a pas changée d’un iota avec 1 an de recyclage au compteur. De plus la conclusion/résolution est expédiée en 2 pages avec un niveau de foutage de gueule rarement atteint.

La partie graphique est aussi en dent de scie voire parfois dégueulasse disons-le. Si Bryan Hitch est carrément aux fraises sur le numéro Rebirth l’arc qui nous est proposé souffle le chaud et le froid. Tony S. Daniel malheureusement n’est pas au meilleur de sa forme et semble faire le minimum avec quelques planches agréables pour la rétine par numéro que l’on peut sauver. Ce serait tout à fait acceptable pour un titre mineur mais il est sur Justice League et surtout ce dessinateur à du talent à revendre.  La faute aussi à un encrage et à une colorisation souvent ratées qu’ il faut souligner et pourtant nous avons là aussi du beau monde. A noter côté dessins une incursion anecdotique de Jesus Merino dans la même veine sur l’avant-dernier numéro de l’arc. Si il y a du fond, des décors en ruine, le titre ne tient pas la comparaison avec ce qu’a pu être Justice League pré et New 52.

Comme le dit si bien ce cher Simon Baz face à une horde d’humains brainwashés et hostiles : « Je vous demande de vous arrêter ». Ce qui aura au moins eu le mérite de me rappeler ce brave Edouard Balladur. Le meilleur moment de ma lecture.

Justice League Rebirth est donc une énorme déception. Pas franchement beau, pas original pour un sou, c’est un des grands ratés de Rebirth. Certes accessible parce que bourré d’action il n’en demeure pas moins un récit confus qui manque cruellement d’ambition. L’invasion alien et la destruction de masse seront en plus une constante dans le titre. Après un Tome on se sent déjà comme victime d’une indigestion après un repas trop gras. Je vous averti cette formule déjà éculée sera répétée jusqu’à plus soif. Quel dommage que ce titre normalement porte étendard de ce que DC a de meilleur à offrir soit aussi peu convaincant, encore moins pour sa partie graphique. Un grand gâchis. 

Mauvais / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (2 votes)
Les +
- Accessible pour le nouveau lecteur
- Le retour du nouveau Superman
- Quelques moments d'alchimie
entre les héros
- Les bonus
Les -
- Du Roland Emmerich qui se prend au sérieux
- Intégration de Superman pré New 52 expédiée
- Bourrin avec un récit déjà vu et plutôt confus
- Pas fou graphiquement
quand ce n'est pas carrément laid
- Fin complètement expédiée
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

11
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
6 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
batbearHaribosakiPapaOurscoma199402Batman293 Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
urbanvspanini10
urbanvspanini10

C’est quoi les bonus du Bouquin ?

Mocassin
Mocassin

C’est mauvais, et pourtant Urban paye cher pour en faire la promo avec de l’affichage dans le métro parisien :/

coma199402
coma199402

Sur mes 200 comics Urban, je pense que j’aI jamais lu un truc aussi nul
Pire que n’importe quel récit de Harley, de Suicide Squad ou même que les Batman Knightfall
Bref à fuir sauf si on est un grand fan DC :p

PapaOurs
PapaOurs

Il est temps que Didio vire Bryan Hitch du titre, si cela continue, il va faire autant de numéros que Geoff Johns :o

batbear
batbear

Autant j’aime défendre l’indefendable mais ici on touche le fond… Dire que certaines personnes se plaignaient du run news 52, avec rebirth ils vont réussir à le regretter ^^’. Quel gâchis…

trackback
Review VF - New Justice Tome 1 | DCPlanet.fr

[…] Et bien, c’est tout simplement le relaunch, de Justice League Rebirth. Après le travail de Bryan Hitch et de Christopher Priest, c’est Scott Snyder qui se voit confier les rênes de la série. […]