Les récits Terre Un ont toujours eu un petit je ne sais quoi qui me plaît beaucoup. Alors quand j’ai su que Wonder Woman aurait elle aussi droit à son histoire Terre Un, honnêtement, j’ai voulu sauté au plafond mais je ne l’ai pas fait car j’étais aussi un peu inquiète. Je ne voulais pas voir une histoire d’origines bâclées juste pour dire « tiens si on faisait un Terre Un au dernier membre de la trinité ? ». Heureusement, c’est Grant Morrison #5étoiles qui se colle au récit, et qui plus est accompagné par Yanick Paquette sur les planches, avec Nathan Fairbairn qui s’occupe des couleurs. Seulement, le titre a pris du retard, et puis du retard. Et puis on l’a pré-commandé, puis reçu, et j’ai mis beaucoup, beaucoup de temps avant de me lancer. Et puis après il y a eu aussi la VF car j’aime bien lire en VO et VF (oui je suis un peu maso je crois).
Review VF - Wonder Woman Terre Un Tome 1 1

Un hommage aux origines de Wonder Woman

Alors oui, Wonder Woman Terre Un (Tome 1) est une origin story revisitée. Mais pas seulement. On voit clairement ici une héroïne enchainée par sa propre volonté. On joue beaucoup avec les notions de liens, de soumission, de force et de dévotion. Parmi tous ces thèmes abordés, il en est un qui étaient cher au Papa de Wonder Woman, Mr William Moulton Marston. Par exemple, on retrouve le thème de la soumission, et du bondage en arrière plan, largement utilisé par ce monsieur lorsqu’il s’occupait de l’écriture de Wonder Woman. On retrouve aussi largement la détection de mensonge lors que jugement de Wonder Woman, et il se trouve que ce papounet en a pas mal tapoté. Ici, Grant Morrison rend un très bel hommage au personnage mais aussi à son créateur tout en apportant du modernisme et sans trop en faire.

Côté origin story, on retrace toute l’histoire ou presque via le jugement de Wonder Woman qui s’est enfuit pour aller visiter le Monde des Hommes après avoir fait la connaissance d’un Steven Trevor échoué et blessé, ce qui n’est pas au goût de sa maman. Cependant, on a quand même droit à quelques modifications sinon ce serait juste une simple origin story sans intérêt. Ici, les caractères des personnages sont très forts, et j’ai trouvé Beth Candy, Hippolyte et même Trevor très bien travaillés. L’auteur ne s’attarde pas sur des narrations bateau, ils nous transmet le caractère des personnages directement via leurs attitudes, leur façon de parler. J’ai trouvé ceci très intéressant. Nous n’avons pas de petite case dédiée à un personnage qui pourrait nous guider sur sa façon de vivre vue par Diana ou autre. On découvre tout au fur et à mesure. L’histoire en elle-même peut éventuellement faire rechigner quelques lecteurs à dire que c’est très bon, car cela reste assez soft, et une histoire en majeure partie déjà exploitée, pourtant, pour moi, c’est l’une des meilleures histoires de Wonder Woman que j’ai lue.

Review VF - Wonder Woman Terre Un Tome 1 2

Tout en puissance et majesté

J’ai beaucoup apprécié de retrouver une Wonder Woman qui souhaite s’engager pour les femmes et dont le féminisme transpire à travers les diverses pages de cette histoire. Elle est à la fois la puissance et la douceur, bouleversée par la condition des femmes dans un monde dominé par le patriarcat. Son regard extérieur dénonce la société, et même si ce n’est qu’un récit, on peut s’en poser des questions. Du côté familial, l’histoire est très dure lorsqu’elle éclate réellement, mais on en revient encore une fois à cette force et cette puissance qui peut être soit utilisée pour la guerre, soit pour l’amour. Et franchement, moi j’aime bien voir la mère ou la fille botter du cul de mâle qui se prend pour plus qu’il n’est réellement. Ca me fait du bien. D’ailleurs, j’aime aussi le discours de Trevor qui comprend les idées de Diana et les partage. Un Trevor présent mais pas omniprésent. Ici c’est vraiment Diana la plus importante, avec quand même Beth Candy qui est toute mignonne et attachante.

Cependant, Grant Morrison n’est pas tout seul. Il est très fortement aidé par Yanick Paquette qui dépeint des scènes absolument splendides, des mises en pages recherchées, lui même aidé par Nathan Fairbairn qui sait apporter les bonnes touches de couleurs pour rendre le récit éclatant. Vraiment. Il y a parfois un ou deux détails en arrière plan un peu moins travaillé, mais honnêtement, c’est une belle claque visuelle, et on comprend pourquoi l’artiste a pu avoir un peu de pain sur la planche. Que ce soit sur l’île, ou le monde des hommes, en plan serré ou beaucoup plus large, c’est un régal pour les yeux.

J’aurais clairement aimé lire encore plus de ce Wonder Woman Terre Un. Je n’ai maintenant qu’une seule hâte, découvrir un Tome 2 quand cela nous sera possible. C’est une très belle revisite d’une histoire iconique, d’un personnage fantastique qui a parfois souffert durant son existence. Et puis vous savez quoi ? C’est Grant Morrison quoi… 

Excellent / 10 Notre avis
{{ reviewsOverall }} / 10 Votre avis (0 votes)
Les +
Un bel hommage au personnage et son créateur
Un récit maitrisé
Des planches absolument splendides
Une fluidité de lecture parfaite
Les -
C'est trop court...
Et c'est tout.
Ce que vous en pensez... CONNECTE-TOI POUR DONNER TON AVIS !
Order by:

Sois le premier à donner ton avis.

User Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}