En fin d’année, Justice League sort dans les salles de cinéma et Urban va évidemment sauter sur l’occasion en publiant une anthologie sur la plus grande équipe de super-héros de DC Comics. Ce bel ouvrage sortira le 27 octobre pour 25€ et contiendra une dizaine de numéros mythiques écrits  et dessinés par des équipes créatives grandioses allant de la première apparition de la ligue à leur combat contre Amazo ou encore le recrutement de Martian Manhunter ou d’une toute nouvelle équipe.

Ils sont les plus grands super-héros de la Terre, rassemblés en une équipe surpuissante afin de repousser toutes les menaces qu’ils ne peuvent combattre seuls. À partir de 1960, la Ligue de Justice a évolué depuis ses débuts où elle réunissait sept membres fondateurs : elle a ensuite évolué, est devenue internationale et s’est dissoute et reformée plusieurs fois. Pierre angulaire de l’Univers DC, sa série a été supervisée par les auteurs les plus célèbres. Cette anthologie propose onze récits complets évoquant les différentes versions et époques de la Ligue de Justice, réalisées par une multitude d’artistes légendaires.

« Starro, the Conqueror » (THE BRAVE AND THE BOLD #28, 1960) par Gardner FOX et Mike SEKOWSKY : La première apparition de la Ligue de Justice.

« And So, My World Ends » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #71, 1969) par Dennis O’NEIL et Dick DILLIN : J’onn J’onzz demande l’aide de la Ligue pour sauver sa planète natale, Mars.

« A League Divided » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #200, 1982) par Gerry CONWAY et George PÉREZ, Pat BRODERICK, Jim APARO, Dick GIORDANO, Gil KANE, Carmine INFANTINO, Brian BOLLAND et Joe KUBERT : Les recrues de la Ligue affrontent les membres fondateurs, manipulés par les créatures d’Apellax.

« The End of the Justice League » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA ANNUAL #2, 1984) par Gerry CONWAY et Chuck PATTON : Dissoute par Aquaman, la Ligue se reforme à Detroit et accepte de nouveaux membres.

« Apokolips No ! » (DC RETROACTIVE: JUSTICE LEAGUE AMERICA – THE 1990s #1, 2011) par Keith GIFFEN, J.M. DeMATTEIS et Kevin MAGUIRE : La Ligue de Justice Internationale tente de sauver New York d’un de leurs ennemis modifié par une arme d’Apokolips.

«Born Once Again » & « Pawns » (JUSTICE LEAGUE AMERICA #61-62, 1992) par Dan JURGENS, Rick BURCHETT et Jackson GUICE : Superman dirige une nouvelle Ligue de Justice qui fait face au Maître d’Armes.

« The Bigger They Come… » (JLA #27, 1999) par Mark MILLAR et Mark PAJARILLO : La Ligue de Justice est en pleine période de recrutement quand elle est attaquée par Amazo, l’androïde surpuissant.

« Two-Minute Warning » (JLA #61, 2002) par Joe KELLY et Doug MAHNKE : Après la disparition d’Aquaman, des créatures mythologiques apparaissent au large de l’Océan Atlantique.

« Yesterday, Today, Tomorrow » (JUSTICE LEAGUE OF AMERICA V2 #0, 2006) par Brad MELTZER, Eric WIGHT, Ed BENES et Dick GIORDANO, Tony HARRIS, George PÉREZ, J.H. WILLIAMS III, Luke McDONNELL, Gene HA, Rags MORALES, Ethan VAN SCIVER, Kevin MAGUIRE, Adam KUBERT, Dan JURGENS, Jim LEE, Howard PORTER, Andy KUBERT et Phil JIMENEZ : l’histoire de la Ligue vue à travers les yeux de Batman, Superman et Wonder Woman.

« First Impressions » (JUSTICE LEAGUE #51, 2016) par Dan ABNETT et Paul PELLETIER : Peu après les débuts de la Ligue de la Renaissance et son combat contre Darkseid, Batman présente à l’équipe son partenaire, Robin.

« Legacy » (TITANS ANNUAL #1, 2017) par Dan ABNETT et Minkyu JUNG : Les héros de la Ligue de Justice et leurs anciens partenaires, les Titans, se retrouvent prisonniers d’un de leurs plus grands ennemis, l’occasion de se pencher sur leurs relations.

2 Commentaires

  1. Excellent pour l’annual des titans! Et ce sera le premier comics de 2017 publié par urban (et seulement 6 mois après )

    • Non, c’est déjà fait avec Titans dans le premier numéro de Récit Complet Justice League – Le Retour des Titans ! ^^

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.