Publié au courant du mois de mars 2017, le crossover Superman Reborn qui a impliqué les titres Superman (Peter J. Tomasi) et Action Comics (Dan Jurgens) a tenté de remettre à zéro la continuité de l’Homme d’Acier qui a connu d’importants chamboulements depuis le relaunch des New 52 arrivé en 2011. Mais que s’est-il vraiment passé dans ces quelques pages ? Y a-t-il une vraie importance à l’Aftermath du crossover auquel nous avons droit ce mois-ci (chez Supergirl ou New Super-Man par exemple ?). Et quelles nouvelles questions amènent les explications qui ont été dévoilées ?

Dans ce nouveau dossier fait maison, pour lequel je remercie grandement Nathko et Watchful de leur aide, je vous propose de revenir dans les grandes lignes sur la continuité du Superman “classique”, des chamboulements apportés durant toute la période New 52 et d’explorer ce qu’apporte le crossover Superman Reborn à toutes les questions posées depuis. Très bonne lecture à tout le monde !

1. Le statut pré-Flashpoint

2. New 52 : chamboulements en tous genres

3. Convergence : le retour du “vrai” Superman ?

4. La (nouvelle) mort de Superman et le Rebirth

5. Superman Reborn

6. Aftermath et nouvelles questions

1. Le statut pré-Flashpoint

La vie d’un super héros de comics tel que Superman est faite de rebondissements et remaniements en tous genres. Le travail de retracer sa vie est devenu bien plus simple depuis les différentes relances du personnage. Toutefois, malgré toutes les péripéties que Superman a pu connaître lorsqu’il avait encore les cojones de porter fièrement son slip par-dessus son pantalon, certains grands traits ressortent et font encore aujourd’hui de la résistance à toutes les nouveautés qu’il a connues ces dernières années.

Cela fait plus ou moins (en fonction de ce que l’on compte ou non) une vingtaine d’années que Lois et Clark sont mariés. C’est un événement qui n’a pas été remis en question depuis que c’est arrivé et qui est à l’origine des plusieurs arcs depuis l’avènement de l’ère Rebirth. Fêté en grandes pompes (Superman : the Wedding Album, paru en 1996), ce mariage va mener quelques temps plus tard à la notion de la parentalité entre les deux personnages, l’un étant alien, l’autre humain. Une notion qui sera introduite réellement, et assez tard avec l’arc Last Son (écrit par Geoff Johns et, Richard Donner !) qui voit un jeune Kryptonien débarquer dans la vie du couple alors qu’il leur est théoriquement impossible d’avoir un enfant. Ce déchirement passé (puisque ce fils adoptif, Chris Kent, disparaîtra dans la Phantom Zone et ne sera revu que bien plus tard), les affaires reprennent de plus belle pour le héros qui n’a fondamentalement pas trop changé.

Son combat pour la justice, la défense des plus faibles, son espoir de voir l’humanité triompher d’elle-même sous toujours là. L’envie de garder un Superman pertinent à l’ère moderne va donner Birthright, de nouvelles origines intégrant des éléments introduits plus récemment comment le S en tant que symbole Kryptonien de l’espoir. Le message est on ne peut plus clair à ce moment-là. Même si le personnage n’est pas dans le cœur de la majorité, ce dernier porte fièrement ces valeurs universelles si ennuyantes.

L’arc Grounded ou À Terre en VF terminera les aventures du Superman à culotte en y laissant des traces bien vilaines, c’est-à-dire salement. Commencé par Joseph Michael Straczynski avant d’aller se réconforter sur ses talents avec Superman Earth One, Grounded raconte l’histoire d’un Superman qui, à la suite des sagas New Krypton/Last Stand of New Krypton/War of the Superman, veut se reconnecter avec l’humanité en parcourant les U.S.A… à pieds. C’est mal écrit, bourrés de clichés, caractérisé au napalm et sans réelles intentions.

Malgré les efforts de certains auteurs pour donner plus de substance à Superman, l’image de ce dernier ne s’améliore pas. Toujours catalogué de boyscout, de super héros pas très intéressant, surtout en comparaison du Chevalier Noir qui explose avec la trilogie de Nolan du côté du cinéma, le Kryptonien reste un incompris même en 2010. C’était sans compter l’idée de génie de Dan Didio et son pote Jim Lee avec les New 52.

15 Commentaires

  1. Trés bon Dossier!Sinon j’ai 2 questions:
    1-Merde!Je suis vraiment le seul a apprécier la situation de Superman pendant DC You!?
    2-Tu pourrais faire le même genre de dossier pour le crossover “The Button”?
    Félicitations sinon!

  2. Super dossier qui aura éclairci certains points jusque là un peu flous dans ma tête.
    Pour la suite, et malgré la fusion, j’espère un Sup plus proche de Pré-Flashpoint que de New 52 perso.
    Je croise les doigts pour qu’ils ne réintégrent pas certains éléments du caractère foireux du Sup N52.

  3. Le dossier est cool, c’est sympa de proposer ce genre de chose !
    En vrai une chronique pour faire le point sur la continuité comme vous faites parfois mais en régulier (genre un JT DC comics) ça serait le feu pour se tenir à jour, ou quand il y a des bouleversements/changements/events pour bien comprendre et ne rien rater, même si ça spoil… (même si vous faites quand même de très bons dossiers qui expliquent bien les choses)
    Evidemment c’est plus facile à dire qu’à faire, je lance juste l’idée !
    D’ailleurs si vous savez ou je peux trouver ce genre de chose je suis preneur, j’ai pas du tout l’argent pour avoir une consommation de comics qui satisferait mon envie de suivre l’actualité du DCU avec assiduité….

  4. Il me semble avoir deja entendu parlé de Marv Wolfman qui voulait deja a l’époque de Crisis on Infinite Earth remplacé le superman de terre 1 par celui de terre 2, plus vieux et qui aurait tout perdue, cette fin ressemble beaucoup a la fin de dc you et de rebirth

  5. Merci beaucoup pour ce dossier , ça a permis de me remettre à jour avec superman new 52 qui ne m’interessait pas

  6. Très bon dossier, clair, précis et assez proche de ce que j’avais compris dans mes différentes lectures. Certaines questions demeurent cependant : quelle continuité pour le Cyborg Superman (mort grâce à Boodika des GL et revenus sous les traits de Henshaw) sans compter son double avec Zor-el ? Quel Mongul la trinité affronte-t-elle ? Le père ou le fils ? Qu’est devenus l’Eradicator du début des N52 (le vert qu’on croise durant H’el on earth ?) ? Comment superman a-t-il battu Hor_dr sans que Lois ne révèle son identité ? Comment Lana a-t-elle eu ses pouvoir si comme on en croit la ré-écriture de sa timeline, Clark n’est pas mort en lui cédant ses pouvoirs, idem pour Kenan ? Qu’est devenus le superman “en feu” que le Clark N52 affrontais avant de mourir ? Bref, merci DC mais on a besoin de réponses maintenant ;) (Surtout pour Cyborg-superman, perso exceptionnel mais qui revient étrangement).

  7. la vache sacré dossier, très impressionnant comme travail à mettre en place pour que n’importe qui puise comprendre. Félicitation et merci ! ^^

    il y a eu beaucoup d’événements (hélas pas tous bon apparemment ) .
    moi qui débarque au décès de ce SUPERMAN qui laisse place au Lois et Clark et Superman Rebirth, au final je tombe presque au bon moment pour commencer.

    encore Bravo et Merci pour ce dossier,
    chapeau .

  8. […] Lors du passage de Geoff Johns sur le titre Superman pendant les New 52, l’auteur introduit le personne de Mr. Oz, un mystérieux encapuchonné qui influence la vie de l’homme d’acier dans l’ombre. Dans son DC Universe Rebirth, il fait intervenir Oz auprès du Superman pré-New 52 pour lui annoncer que ce dernier et sa famille ne sont pas ce qu’ils pensent être. Le mystère s’épaissit alors dans les pages d’Action Comics, jusqu’à ce que Peter Tomasi et Dan Jurgens lèvent le voile sur ce mystère dans le crossover Superman Reborn. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.